Calculs biliaires, prévention, traitement, remèdes naturels


Calculs biliaires, prévention, traitement, remèdes naturels
4.7 (93.33%) 3 - Avis conso

Calculs biliaires symptômes
Calculs biliaires, affection répandue ?
Calculs biliaires traitement
Calculs biliaires chirurgie
Calculs biliaires remèdes naturels
Calculs biliaires traitement naturel
Calculs biliaires alimentation

La médecine naturelle a souvent recours aux soins d’antan pour prévenir et remédier aux calculs biliaires.
La vésicule biliaire, un organe se trouvant juste en dessous du foie, est engagée dans le processus digestif de l’organisme, puisqu’elle y tient un rôle important dans la conservation de la bile produite par le foie nécessaire pour la digestion des graisses.
Au cas où il y aurait accumulation excessive de cholestérol et de calcium, la vésicule biliaire pourrait être le siège de calculs biliaires, des « pierres » de différentes tailles qui, le plus souvent se voient éliminer en médecine allopathique par l’opération chirurgicale.

Calculs biliaires

Calculs biliaires

Calculs biliaires symptômes

En fait, lorsque les calculs sont prisonniers dans un canal biliaire, un mince tube par lequel la bile se déverse dans l’intestin grêle, le malade se plaint de fortes douleurs dans l’abdomen supérieur droit, accompagnées de nausées, de vomissements et de gonflement.
A noter : parfois, en raison d’une migration du calcul en direction de la vésicule biliaire ou de force vers l’intestin, la douleur peut disparaître de façon spontanée.

Calculs biliaires, affection répandue ?

Cette pathologie est très répandue ! En effet bon nombre de français souffrent de calculs biliaires et chaque année une quantité phénoménale de nouveaux sujets présentent des pathologies de la vésicule biliaire, suite à l’accumulation de calculs dans cet organe.
Notons au passage : des milliers de personnes sont opérées de la vésicule chaque année, et pour certaines ne reste tout bonnement comme solution envisageable l’ablation de la vésicule biliaire.

Calculs biliaires chirurgie

Calculs biliaires chirurgie

Considérant que la bile est produite au cours de la digestion des aliments gras, il est important de ne pas consommer trop de ces aliments, du même que les protéines et sucres et d’accorder une attention particulière au niveau de cholestérol dans le sang.



Calculs biliaires traitement

Résoudre cette affection peut se faire de différentes façons. Le plus souvent la médecine allopathique emploie la chirurgie ; mais notons au passage qu’il existe également des solutions naturelles, à n’entreprendre cependant qu’avec la supervision et l’approbation d’un médecin phytothérapeute, pouvant proposer l’utilisation d’herbes médicinales intervenant sur le foie et indirectement sur la vésicule biliaire, ou même la Méthode d’Andreas Moritz pour expulser les calculs du foie.

Cure Andreas Moritz calculs biliaires

Cure Andreas Moritz calculs biliaires

Calculs biliaires chirurgie

La médecine allopathique, peut intervenir pour supprimer les calculs biliaires, on utilise d’ailleurs depuis récemment, la chirurgie au laser, permettant d’intervenir sur les calculs biliaires, puis de les extraire de la vésicule par de petites incisions.
Un nouveau traitement s’appelant par la lithotripsie existe également ; il s’agit d’une méthode non-invasive avec laquelle les calculs biliaires sont fragmentés en utilisant un outil générant des ondes de choc acoustiques à haute énergie.

Vésicule biliaire ablation

Vésicule biliaire ablation

Cependant lorsque la vésicule présente trop de calculs, est engorgée, endommagée ou « irrécupérable », la seule option disponible et proposée par la médecine moderne reste la suppression pure et simple de la vésicule biliaire.

Calculs biliaires remèdes naturels

Les plantes médicinales décrites ci-dessous peuvent être efficaces dans le traitement des calculs biliaires supervisé par un médecin phytothérapeute.

Racines de pissenlit

Racines de pissenlit

Le Pissenlit : également nommé dent de lion, le pissenlit est une plante très commune poussant spontanément dans les prés et les jardins, et dont la racine s’emploie depuis les temps anciens pour soigner tant les affections du foie que de la vésicule biliaire. Cette plante, et surtout les principes actifs contenus dans la racine améliorent la fonction hépatique dans sa globalité et augmente la production de bile : une propriété très intéressante car plus la production de bile est encouragée et s’intensifie, moins existe la chance d’accumulation excessive de cholestérol et de calcium dans la vésicule, et donc moins le risque de formation de calculs biliaires il y a. En fonction de la pathologie à soigner, le médecin phytothérapeute peut conseiller en général de se supplémenter de 1000 à 2000 mg de poudre de racine de pissenlit par jour.

Le Chardon-Marie : cette formidable plante utilisée depuis toujours, permet simultanément de renforcer, dépurer, protéger et soigner le foie, tout en réduisant la quantité de cholestérol dans la bile. En fonction de la pathologie à soigner, le médecin phytothérapeute peut conseiller en général de se supplémenter de 200 à 400 mg d’un complément à base de chardon-Marie normalisé à 80% de silymarine, par jour.

Artichaut et cynarine

Artichaut et cynarine

L’Artichaut : les feuilles d’artichaut sont capables de réduire le cholestérol et d’aider à la digestion des graisses. En fonction de la pathologie à soigner, le médecin phytothérapeute peut conseiller en général de se supplémenter en complément d’extrait de feuilles d’artichaut titré, de 800 à 1 200 mg par jour.

La Menthe poivrée : plusieurs études scientifiques démontrent désormais que l’huile essentielle menta piperita est très efficace pour dissoudre les calculs biliaires. En fonction de la pathologie à soigner, le médecin aromathérapeute peut conseiller en général de se supplémenter à raison de 0,2 à 0,4 ml deux fois par jour entre les repas.

Les remèdes naturels proposés ci-dessus sont donnés à titre indicatifs, pour toute posologie, dosage et traitement effectifs du foie et/ou de la vésicule biliaire grâce aux plantes médicinales, il convient d’en discuter préalablement avec votre médecin phytothérapeute ou aromathérapeute qui déterminera un traitement naturel effectif pour le foie et/ou la vésicule biliaire.

Calculs biliaires traitement naturel

Mieux vaut prévenir que guérir :

Il est préférable de recourir à une bonne hygiène de vie et de bonnes habitudes alimentaires, pour prévenir toute pathologie de la vésicule biliaire et assurer son bon fonctionnement.
Cette prévention logique limitera le risque de formation de calculs biliaires et de toute autre pathologies biliaires, plutôt que d’en traiter de façon médicamenteuse ou chirurgicale, les désagréments, effets secondaires, indésirables et symptômes engendrés par ce type d’affection.

- La vitamine C : la formation de calculs biliaires est souvent liée à un manque de vitamine C supplémentation naturelle en vitamine C peut empêcher la formation de ces calculs.
- La vitamine E : cette précieuse vitamine aide à combattre les radicaux libres et prévient la formation de calculs biliaires.

Huile bourrache propriétés

Graines de bourrache propriétés

- La lécithine : en plus d’aider la bile, la lécithine améliore sa capacité à dissoudre le cholestérol, des études récentes démontrent d’ailleurs que de faibles niveaux de lécithine peuvent engendrer l’apparition de calculs biliaires; une supplémentation en lécithine à prendre avec les repas, peut donc se révéler salvatrice pour la vésicule biliaire.
- Les acides gras essentiels présents dans les poissons, graines de lin, graines de bourrache, graines de cassis et pépins de raisin et de certaines huiles végétales, aident l’organisme à garder sous contrôle le niveau de cholestérol.
- La taurine : certaines études démontrent que cet acide aminé entraîne la production de plus grandes quantités de bile, en mesure de dissoudre des quantités plus élevées de cholestérol.
- L’acide chlorhydrique : cet élément employé par l’estomac pour la digestion des aliments, peut en supplémentation et en petite quantité provoquer une diminution du développement de calculs biliaires.
- Les fibres : elles réduisent le risque de formation de calculs biliaires compte tenu de leur capacité à diminuer le niveau de cholestérol et à maintenir la bile acide.

Calculs biliaires alimentation & régime alimentaire

La betterave, faible en calories, riche en fibres

La betterave, faible en calories, riche en fibres

Il est évident que l’alimentation joue un rôle très important dans la réduction du risque de développer des calculs biliaires.
Dans l’absolu, il convient d’éviter les aliments gras, les aliments frits, les huiles animales, le chocolat, le café, et surtout de les surconsommer !
Il convient donc dans le cadre d’une alimentation visant à préserver sa vésicule biliaire de privilégier les poissons grillés, les carottes, les pommes, les citrons, les oranges, les raisins, le céleri, l’ail, les oignons, les tomates, les betteraves et les aliments riches en fibres, idéaux pour nettoyer le sang et le foie.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


3 Avis

  1. Très bon article, par contre, sachant qu’1 petit cailloux peut passer dans le canal pancréatique après son expulsion de la vésicule biliaire, logiquement, il vaudrait mieux opérer directement, seulement, connaissant les risques avec cette intervention chirurgicale, qui dans le cas qui m’interresse ne pourra pas se faire sous coloscopie, comment éviter le passage des cailloux dans le canal pancréatique par des méthodes naturelles et ainsi éviter (si possible), l’opération.

    Merci d’avance pour votre réponse

    cri-cri

  2. Bonjour Cricri, Je ne vous donnerai pas de solution, car je me pose les mêmes questions. Comment éviter qu’un caillou ne migre dans le canal pancréatique; Et surtout, comment éviter l’opération.

    Mon opération est prévue le 8 février, mais je cherche des solutions pour l’éviter. Ce que je sais, pour l’instant, c’est qu’il faut boire du jus de pommes naturel et manger 5 à 6 pommes par jour pour ramollir les cailloux, ils passeront donc plus facilement. Si j’ai d’autres infos, je vous le dirai et vous, avez-vous trouvé quelque chose ?
    Cordialement,
    Pascale

    • Bonjour cricri et Pascale. J’ai aussi une operation pour la vésicule biliaire le 3 février (imminente donc!). Comme vous je ne m’en réjouis pas et j’ai essayé de les expulser (une fois) par la méthode Andreas Moritz (qui a aussi ses détracteurs). Je n’ai pas vu de calculs partir mais je suis allée faire une échographie et j’ai l’impression qu’il y en a moins que la dernière echo de 2015. Par contre, elle montre du « sludge », un espèce de boue très épaisse qui peut empêcher l’écoulement de la bile dans les canaux biliaires, et selon « Allo Docteurs2 France 5 « justifier que l’on enlève la vésicule. » . Dilemme! C’est un peu tard pour commencer les traitements de tisane et retenter la méthode Moritz. Je regrette de ne pas avoir essayer toutes ces méthodes plus tôt. Irine

Afficher le 3eme commentaire
  1. Très bon article, par contre, sachant qu’1 petit cailloux peut passer dans le canal pancréatique après son expulsion de la vésicule biliaire, logiquement, il vaudrait mieux opérer directement, seulement, connaissant les risques avec cette intervention chirurgicale, qui dans le cas qui m’interresse ne pourra pas se faire sous coloscopie, comment éviter le passage des cailloux dans le canal pancréatique par des méthodes naturelles et ainsi éviter (si possible), l’opération.

    Merci d’avance pour votre réponse

    cri-cri

  2. Bonjour Cricri, Je ne vous donnerai pas de solution, car je me pose les mêmes questions. Comment éviter qu’un caillou ne migre dans le canal pancréatique; Et surtout, comment éviter l’opération.

    Mon opération est prévue le 8 février, mais je cherche des solutions pour l’éviter. Ce que je sais, pour l’instant, c’est qu’il faut boire du jus de pommes naturel et manger 5 à 6 pommes par jour pour ramollir les cailloux, ils passeront donc plus facilement. Si j’ai d’autres infos, je vous le dirai et vous, avez-vous trouvé quelque chose ?
    Cordialement,
    Pascale

    • Bonjour cricri et Pascale. J’ai aussi une operation pour la vésicule biliaire le 3 février (imminente donc!). Comme vous je ne m’en réjouis pas et j’ai essayé de les expulser (une fois) par la méthode Andreas Moritz (qui a aussi ses détracteurs). Je n’ai pas vu de calculs partir mais je suis allée faire une échographie et j’ai l’impression qu’il y en a moins que la dernière echo de 2015. Par contre, elle montre du « sludge », un espèce de boue très épaisse qui peut empêcher l’écoulement de la bile dans les canaux biliaires, et selon « Allo Docteurs2 France 5 « justifier que l’on enlève la vésicule. » . Dilemme! C’est un peu tard pour commencer les traitements de tisane et retenter la méthode Moritz. Je regrette de ne pas avoir essayer toutes ces méthodes plus tôt. Irine

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).