Ortie (piquante)


Ortie (piquante)
4.3 (86.4%) 50 - Avis conso
Ortie Danger, toxique ou excellente plante médicinale ? Bienfaits et/ou méfaits ? Comment utiliser, consommer l’ortie piquante, crue, la faire sécher, en poudre, racines, en jus, en tisane ? Propriétés, vertus, contre l’hypertension, pour les cheveux, pour maigrir ? Dosage, posologie, effets secondaires/indésirable, avis, associations, achat en gélules…

Présentation
Pourquoi ça pique?
Comment traiter une piqûre d’ortie ?
Propriétés médicinales condensées
Vertus médicinales détaillées
Origines
Histoire et faits intéressants sur ortie piquante
Composition
Bienfaits
D’autres bienfaits ?
Dosage et posologie
Comment utiliser l’ortie ?
Précautions lors de l’utilisation
Contre-indications, effets secondaires
Interactions
Avis
Associations
Achat

Ortie piquante présentation

L'Ortie

L’Ortie

Urtica Dioica-ou vous pouvez l’appeler ortie commune et ortie piquante est connue depuis des siècles comme un «remède efficace» dans les médecines populaires de par le monde. Pourtant cette plante « malaimée » est souvent déracinée puisqu’elle représente pour bon nombre la mauvaise herbe par excellence. C’est dommage car elle renferme en plus de ses qualités gustatives, et même pour le jardinage écologique (purin d’orties), un nombre d’avantages et de propriétés impressionnants pour la santé! Mais, avant de détailler les vertus et bienfaits de la feuille d’ortie, voici un bref aperçu sur cette herbe médicinale magique.

L’ortie, qui fait partie des la familles des Urticaceae, peut donc distiller de nombreux avantages pour la santé humaine qui ne sont malheureusement pas assez mis en avant. Après tout, si les gens commencent à se soigner avec une plante aussi vertueuse, facile à trouver et à faire pousser, c’est du manque à gagner pour tout un business.

La plante pousse à son plein potentiel d’environ 1 à 2 m pendant les étés et étale largement  des rhizomes et des stolons jaune vif. La plante possède des dards très fins et fins autour de sa tige et de ses feuilles, douloureuses et piquantes (« urticantes » : mot dérivé de Urtica) au toucher. Nonobstant, une fois regardé au-delà de la piqûre, la feuille d’ortie est pleine de nutriments et peut apporter à notre organisme une piqûre de bonne santé!

Ortie dans le folklore tibétain

On dit que le saint tibétain Milarépa n’a vécu qu’en se nourrissant d’orties pendant des décennies de méditation. Même si cette légende semble saugrenue, il s’agit ici d’affirmer l’importance revêtue par l’ortie en médecine tibétaine séculaire.

N’arrachez plus les orties… Mangez-les, elles sont précieuses!

Considérée comme une mauvaise herbe que la plupart d’entre nous arrachent et jettent à la poubelle, réaffirmons en introduction que l’ortie est une plante merveilleuse pour la santé qui ne devrait jamais être aspergée de désherbant, mais plutôt cueillie, séchée et consommée pour ses nombreuses vertus qui pourraient, si employées intelligemment, mettre en faillite la pharmacie du coin.

Information nutritionnelle

Alors, comment la feuille d’ortie peut-elle faire tant pour notre santé? Elle le fait avec l’aide de nutriments qui le composent!

L’ortie piquante est riche en vitamine A , C, D et K.

Elle l’est également en vitamine B.

C’est une bonne source de fer, potassium, manganèse, calcium, magnésium, phosphore, silice, iode, silicium, sodium et soufre.

Elle renferme une grande quantité de protéines et d’acides aminés.

Se compose d’un faible nombre de calories et de matières grasses.
Elle représente une excellente source de chlorophylle et de tanins.

Pourquoi ça pique?

Ortie piquante, son nom commun

Ortie, pourquoi ça pique ?

Ortie, pourquoi ça pique ?

L’ortie piquante contient un certain nombre de composants chimiques, tels que la sérotonine, l’histamine et l’acétylcholine, dont certains peuvent être très irritants. Ces composants causent l’irritation piquante sur la peau et se trouvent à la base des poils fins (dards) sur l’ ortie.

Lorsqu’ils sont frottés contre la peau, les petites pointes fragiles des feuilles se détachent et les poils urticants et piquants restants deviennent telle une petite aiguille, capable d’injecter les composants chimiques de l’ortie dans la peau. La réaction peut causer de la douleur, de la rougeur, un gonflement, des démangeaisons et même de l’engourdissement.



Comment traiter une piqûre d’ortie ?

Si piqué par l’ortie, il est important de ne pas toucher ou frotter la zone. Les irritants chimiques peuvent sécher sur la peau et être enlevés avec de l’eau et du savon. Toucher et frotter de suite peut faire pénétrer  ces composés chimiques plus loin dans la peau, prolongeant le temps d’irritation pendant des jours. L’utilisation de ruban adhésif ou de bandes de cire peut aider à éliminer les fibres urticantes.

Nombreux celles et ceux choisissant le plantain ou la menthe fraîche pour soulager des piqûres d’ortie. Lcs feuilles broyées de sauge, libèrent elles-mêmes des jus qui peuvent soulager la piqûre. D’autres traitements anti-démangeaisons traditionnels comme l’aloe vera, la lotion calamine et les compresses froides peuvent également être utilisés.

Une fois que l’ortie est trempée ou cuite dans l’eau ou séchée, elle ne pique plus.

Propriétés médicinales condensées

L’ortie a été utilisée pendant des siècles pour traiter les symptômes allergiques, en particulier le rhume des foins,le problème d’allergie le plus fréquent.

Elle contient des composés biologiquement actifs qui réduisent l’inflammation. Beaucoup de médecins phytothérapeutes affirment aujourd’hui qu’il n’y a pas plus efficace que l’ortie pour soulager les allergies. Cette déclaration est étayée par de nombreuses études, notamment de prestigieuses écoles de médecine naturopathique.
Les décongestionnants, antihistaminiques, les injections anti-allergie et même les médicaments les plus connus comme la Claritine ne traitent que les symptômes des allergies et ont tendance à perdre en efficacité au fil du temps.

Ils peuvent aussi causer de la somnolence, une sensation de sinus secs, des insomnies et de l’hypertension artérielle.

L’ortie piquante n’a aucun de ces effets secondaires. Elle peut être utilisée quotidiennement et possède un nombre impressionnant d’autres avantages pour la santé.
La racine d’ortie est par exemple utilisée contre les problèmes urinaires liés à une hypertrophie bénigne de la prostate.

Les feuilles et les tiges d’ortie ont été historiquement utilisées pour traiter l’arthrite et pour les douleurs musculaires. Les études sont malheureusement peu nombreuses à ce sujet, mais on suggère que certaines personnes trouvent un soulagement de leurs douleurs articulaires en appliquant des feuilles d’ortie (préalablement trempées dans l’eau froide) directement sur la zone douloureuse.
Une étude préliminaire suggère également que l’ortie contribue à réduire les éternuements et les démangeaisons chez les personnes atteintes de rhume des foins en raison de sa capacité à réduire la quantité d’histamine que le corps produit en réponse à un allergène.

Voyons maintenant les propriétés détaillées de l’Ortie.

Propriétés médicinales détaillées

Bienfaits et/ou méfaits ?

Orties bienfaits

Orties bienfaits

L’ortie piquante est connue pour ses bienfaits pour la santé depuis l’époque médiévale. Ses racines, feuilles, graines et fleurs possèdent tous des avantages différents, complémentaires et sont depuis toujours utilisés pour traiter bon nombre de pathologies et maladies.
Avantages de feuille d’ortie pour la peau

La santé et la beauté de la peau, en plus de favoriser notre apparence, peut permettre également de déterminer le niveau de santé d’une personne. Les feuilles d’ortie représentent à elles seules, une excellente manière d’afficher cette peau impeccable.

Voyons donc comment la feuille d’ortie bénéficie à la peau de différentes façons.

Excellente pour la peau!

1. Aide à traiter l’acné

Les feuilles d’ortie séchées sont utilisées en externe et par voie topique pour traiter l’acné et les imperfections de peau.

Les extraits de feuilles d’ortie séchées sont également utilisés comme tonique pour la peau grasse et sujette à l’acné, car ils aident non seulement à réduire l’acné, et cela sans laisser de cicatrices ou de taches résiduelles.

2. Propriétés astringentes

Les feuilles d’ortie piquante distillent des propriétés astringentes, ce qui aide à traiter les maladies de la peau comme l’eczéma, les piqûres d’insectes et la varicelle. Son extrait ou une concoction d’huile préparée avec des feuilles d’ortie peuvent être appliquées par voie topique pour traiter l’eczéma.

3. Anti-inflammatoire pour la peau

Les feuilles d’ortie possèdent des propriétés anti-inflammatoires et peuvent être utilisées pour traiter les brûlures de la peau et réduire les cicatrices de brûlures.

4. Traite l’eczéma avec la tisane

Remèdes naturels contre l'eczéma

Remèdes naturels contre l’eczéma

Consommer régulièrement du thé (tisane) de feuille d’ortie aide  à guérir de nombreuses maladies tenaces de la peau, y compris l’eczéma. Boire 2-3 tasses de tisane/infusion/décoction d’ortie par jour, va nettoyer votre organisme de l’intérieur des toxines et ainsi parfaire la beauté de votre peau. Vous pouvez également appliquer la teinture de feuilles d’ortie par voie topique pour obtenir une guérison rapide des éruptions cutanées qui accompagnent l’eczéma.

Pour les cheveux : force et vitalité au rendez vous!

Les feuilles d’ortie piquante peuvent-elles aussi aider à la santé et à la beauté de nos cheveux? Elles le peuvent assurément!

Voici les propriétés et vertus notoires de la feuille d’ortie pour les cheveux:

5. Traite le problème de perte de cheveux

L’utilisation de l’ortie est l’un des traitements les plus anciens pour lutter contre la perte de cheveux. Gélules de poudre d’ortie et tisane d’ortie peuvent être consommés pour traiter la perte de cheveux en interne tandis qu’un bon massage du cuir chevelu en utilisant l’huile (macérat) d’ortie combat efficacement la perte de cheveux.

6. Aide à la repousse des cheveux, agit contre les cheveux blancs

Ortie piquante et cheveux

Ortie piquante et cheveux

Non seulement l’ortie aide à combattre la perte de cheveux, mais elle aide aussi à les faire repousser. Les feuilles d’ortie sont riches en silice et en soufre. Ces composants aident à rendre les cheveux plus brillants et plus sains. Rincer les cheveux avec des extraits d’ortie et de l’eau entraîne la repousse des cheveux perdus et contribue également à restaurer la couleur des cheveux d’origine.

7. Supprime les pellicules

Masser votre cuir chevelu avec de l’huile de noix de coco ou de moutarde infusée (macérat huileux) avec des feuilles d’ortie séchées et en laissant ce traitement naturel toute une nuit est très efficace contre les pellicules. Le jus extrait par broyage de feuilles d’ortie fraîche peut également être employé pour masser sur le cuir chevelu afin de traiter un problème récurent de pellicules.

Poudre d’orties, shampooing, lotion

De la poudre d’orties, du shampooing fortifiant pour la chevelure, de la lotion antipelliculaire, stoppant la chute des cheveux et favorisant la repousse existent également.
Il s’agit en général, si bien formulés, de très bons produits pour s’occuper de la beauté, la brillance, la souplesse, la robustesse et la santé des cheveux, y compris cuir chevelu.

Propriétés pour la santé de l’ortie

Comme mentionné précédemment, la feuille d’ortie piquante englobe un réservoir inépuisable de très bons nutriments. Voici les principales propriétés pour la santé de la feuille d’ortie:

8. Traite la douleur arthritique

L’arthrose et la douleur articulaire

Soigner l'arthrose par les plantessoigner l'arthrose par les plantes

Soigner l’arthrose par les plantes

Les personnes souffrant d’arthrite éprouvent souvent des douleurs articulaires, généralement dans les mains, les genoux, les hanches et la colonne vertébrale. L’Ortie si bénéfique dans ces cas de figure, travaille éventuellement, aux côtés des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour permettre aux patients de diminuer leur utilisation d’AINS.

A noter : l’utilisation prolongée d’AINS peut causer un certain nombre d’effets secondaires graves.

Des études montrent également que l’application topique de feuilles d’ortie sur la zone de la douleur diminue la douleur articulaire et peut traiter l’arthrite. Cette formidable plante peut également fournir soulagement et soin efficace lorsqu’elle est prise par voie orale.

Plusieurs études récentes montrent le pouvoir anti-inflammatoire de l’ortie contre d’autres maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde.

A savoir qu’elle possède également des propriétés anti-douleur et anti-inflammatoire, ce qui en fait un bon remède contre la douleur arthritique. Elle soigne et traite également d’autres maladies liées aux articulations comme le rhumatisme, la goutte, la bursite et la tendinite. Le jus d’ortie ou l’huile d’ortie, tous  2 frottés et massés sur les articulations soulage la douleur. La Teinture Mère d’ortie et la tisane consommés par voie orale contribuent également à soulager la douleur efficacement.

Pour soigner la tendinite

Soigner une tendinite

Soigner une tendinite

L’Ortie a d’excellentes propriétés purifiantes. Elle agit comme un tonique sanguin, fournissant des nutriments aux tissus tout en éliminant les déchets. Elle est particulièrement utile pour arrêter ou inverser la tendance à l’accumulation d’acidité dans les articulations, ce qui se produit dans la plupart des cas de tendinites chroniques.

Grâce à la Silice organique ?

L’Ortie piquante contient de la silice, un minéral qui contribue à la régénération des tissus conjonctifs, y compris les tendons. L’ortie, ses propriétés drainantes, diurétiques, détoxifiantes et sa silice organique permettent donc réellement de soigner et même guérir les tendinites.

9. Traite l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP)

La « mal aimée »  est utilisée dans les médicaments pour le traitement de l’HBP et d’autres maladies liées à la prostate.

Bien que les études montre que l’ortie ne réduit pas forcément la taille d’une prostate déjà hyperplasiée, elle est efficace pour réduire et traiter la maladie à un stade précoce lorsque les symptômes commencent à se manifester. Cette herbe médicinale aide à arrêter la croissance cellulaire et la division autour de la zone et aider à améliorer la santé de la prostate.

Hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) et problèmes urinaires

Bienfaits prostate

Bienfaits prostate

Les symptômes de l’HPB sont causés par une hypertrophie de la prostate en appuyant sur l’urètre. Les personnes souffrant d’HBP éprouvent des niveaux variables d’envie accrue pour uriner, une vidange incomplète de la vessie, une miction douloureuse, un égouttage post-miction et une diminution du débit urinaire.

Les médecins ne sont pas encore tout à fait sûrs de pourquoi l’ortie soulage certains de ces symptômes, mais de nombreuses études cliniques en déduisent qu’elle contient des composantes chimiques affectant les hormones qui causent l’HBP. Lorsqu’elle est prise par voie orale, elle renforce également directement les cellules de la prostate.

L’extrait de racine d’ortie est aussi très efficace pour ralentir ou arrêter la propagation des cellules cancéreuses de la prostate. Il est généralement utilisé en combinaison avec Sabal palmetto et d’autres herbes. La racine de la plante est principalement utilisée en relation avec des problèmes urinaires.

L’ortie est utilisée comme un diurétique général efficace et peut aider à faire circuler l’urine. Elle est également employée comme  remèdes maison pour les infections de la vessie.

10. Traite l’infection des voies urinaires

L’Ortie distille des propriétés diurétiques et aide à la miction. Elle est utilisée dans le traitement des infections des voies urinaires, des infections de la vessie et d’autres problèmes urinaires causés par les calculs rénaux et de la vessie, car elle possède la propriété de décomposer les pierres en minuscules tailles et les rince avec l’urine.

A noter elle est également utile dans le traitement de la diarrhée et de la dysenterie.

11. Réduit les allergies

allergies respiratoires

Allergies respiratoires

Les feuilles de la plante d’ortie sont utilisées pour traiter et soulager les allergies. On croit que la consommation de feuilles d’ortie avant les repas peut guérir les sensibilités alimentaires. Avec ses propriétés anti-histaminiques, qui agissent contre l’histamine présente dans le corps et aussi contre la rhinite allergique, ces feuilles sont utiles pour traiter les allergies saisonnières, le rhume des foins, la toux, les éternuements, l’urticaire et l’asthme.

Un précieux allié contre le rhume des foins ?

La production d’histamine dans le corps crée les effets indésirables liés aux allergies. Les allergies provoquent une congestion inconfortable, des éternuements, des démangeaisons et plus encore.

Les qualités anti-inflammatoires de l’ortie affectent un certain nombre de récepteurs clés et d’enzymes dans les réactions allergiques, empêchant les symptômes du rhume des foins, si elles sont prises lors de leur apparition.

Les feuilles de la plante contiennent de l’histamine, ce qui peut sembler contre-productif dans le traitement des allergies, mais il existe des antécédents d’utilisation d’histamines pour traiter les réactions allergiques sévères.

Il y a également des preuves que dans les réactions sévères, les niveaux bas d’histamine de plasma (par opposition aux niveaux élevés) sont présents. Une autre étude mondiale du Collège national de médecine naturopathique a révélé que l’utilisation de l’ortie pour le soulagement des allergies était plus efficace que celle des placebos dans une étude randomisée, en double aveugle de 98 personnes.

12. stimule la libido

Libido & Ortie

Libido & Ortie

L’ortie agit comme un stimulant de la libido car elle augmente le niveau de testostérone et aide également l’organisme à le retenir pendant une période plus longue. C’est un remède efficace pour améliorer la libido.

13. Agit comme un styptique

L’ortie est également connue pour ses propriétés styptiques qui agissent comme un paravent de saignement local. Elle aide à stopper saignements internes tels que les menstruations excessives, les saignements vaginaux, les hémorroïdes, les saignements des poumons et de l’estomac et les hémorragies qui se forment dans le corps. Elle aide également à arrêter les saignements externes comme les saignements de nez.

Saignements

Certains produits pharmaceutiques contenant de l’ortie ont montré, lorsqu’il sont appliqués sur la peau, peuvent réduire les saignements au cours de la chirurgie. Ces médecines se compose d’alpinia, de réglisse, de thym, de vigne commune et d’ortie; ils contribuent également à la  réduction des saignements après une chirurgie dentaire.

14. Eczéma

L’eczéma est une éruption cutanée sèche qui démange et peut durer très longtemps. En raison des qualités antihistaminiques et anti-inflammatoires de l’ortie, celle-ci peut être un traitement naturel contre l’eczéma , comme l’indiquent plusieurs études. Les victimes peuvent utiliser une combinaison d’ortie prise par voie orale pour lutter contre l’eczéma intérieurement, ainsi qu’une crème pour soulager les démangeaisons et les rougeurs de l’éruption cutanée.

15. Agit pour stimuler la production de sang

Nettoyer & purifier le sang

Nettoyer & purifier le sang

La feuille d’ortie est utilisée pour traiter l’anémie car elle est riche en fer. Elle est connue pour ses propriétés de purification du sang et de régénération du sang. Consommer un bol de soupe d’ortie régulièrement est un bon remède pour le traitement de l’anémie et aussi pour abaisser les niveaux de sucre dans le sang.

16. Aide avec les soucis de la gente féminine

Les femmes sont invitées à consommer de l’ortie régulièrement. Elle est non seulement efficace pour la peau et les cheveux, mais prévient et guérit également beaucoup de problèmes liés à la gente féminine. L’ortie aide à soulager la douleur et la tension du syndrome prémenstruel, ainsi que la douleur ménopausique. Elle est également connue pour aider à soulager le travail et peut être utilisée par les femmes pour aider à l’allaitement en augmentant la lactation, en effet l’ortie est galactogène.

17. Absorbe les graisses alimentaires

Mis à part les antioxydants, le thé d’ortie contient également d’autres composés bénéfiques pour la santé tels que le bêta-sitostérol qui absorbent les graisses alimentaires présentes dans le sang. Cela aide à garder les niveaux de cholestérol en échec et maintient les maladies cardiaques à distance.

18. Protège l’ADN contre les dommages

Nos habitudes alimentaires variables introduisent des toxines dans notre corps. Ces toxines peuvent endommager l’ADN et les membranes cellulaires. Les antioxydants présents dans le thé de feuille d’ortie purgent ces toxines, radicaux libres causant des dommages et protègent nos ADN et membranes cellulaires.

19. Réduit la douleur musculaire

Douleurs aux muscles

Douleurs aux muscles

La feuille d’ortie contient certains composants ayant de grandes propriétés de guérison et de rajeunissement. Les personnes sportives se porteront garant de cette feuille qui peut traiter la douleur musculaire causée par la tension et les étirements excessifs.

20. Traite les troubles du tractus urinaire

Pour les personnes souffrant de troubles du tractus urinaire, le thé de feuilles d’ortie fonctionne comme un médicament miracle. Selon une étude récente, les feuilles d’ortie contiennent certains composants qui éliminent les toxines du corps et aident à soutenir les médicaments utilisés pour traiter les troubles du tractus urinaire.

21. Trouble prostate

Le thé de feuilles d’ortie est très efficace dans l’hypertrophie bénigne de la prostate qui affecte généralement les hommes adultes. Des tests de laboratoire sur des animaux ont révélé que ce thé d’ortie peut ralentir le développement du cancer de la prostate. Bien que les tests ne soient pas encore réalisés chez l’homme, les résultats du test sur les animaux sont positifs et prometteurs!

22. Fonctionne comme mesure préventive santé

Une seule tasse de thé à base de feuilles d’ortie contient plusieurs composants qui stimulent la santé et les médecins phytothérapeutes la recommandent comme remède préventif contre le rhume et la grippe. Si vous parvenez à avaler quelques tasses de la feuille bouillie dans l’eau, vous pouvez améliorer l’immunité de votre organisme et garder plusieurs maux et autres pathologies loin de vous.

Origines

Ortie origines

Ortie origines

L’histoire de l’ortie remonte à bien longtemps puisqu’on l’utilisait déjà dans l’Égypte ancienne pour soulager l’arthrite et les douleurs du dos. Une pratique courante qui consistait à se flageller avec une plante d’ortie fraîche et que l’on appelait urtification était pratiquée pour traiter les maladies telles que le rhumatisme chronique, la léthargie et même le typhus et le choléra. Cette pratique était connue de nombreuses cultures et a été utilisée depuis des milliers d’années.

Les soldats romains auraient apporté leur propre ortie dans les îles britanniques pour traiter leurs jambes douloureuses et fatiguées après de longues marches dans un climat froid et humide, stimulant ainsi leur circulation. Des écrits rapportent que l’ortie était également utilisée chez les Indiens d’Équateur.

Histoire et faits intéressants sur l’ortie

Le folklore traite souvent des orties piquantes à travers de nombreuses cultures et croyances. Un trait intriguant de ce folklore et par le monde consiste à souffrir d’une piqûre en silence ou sans démangeaisons ou gratter avec vigueur la zone en feu.

Dans la Grèce antique, les orties étaient utilisées comme diurétique et laxatif par les médecins Galen et Dioscorides.

Dans l’Europe médiévale, l’ortie était utilisée pour traiter et réduire naturellement les douleurs articulaires et aussi comme diurétique. Les gens croyaient que tirer l’ortie des racines et crier le nom d’une personne malade éliminerait aussi la fièvre.

L’ortie piquante a été utilisée pour fabriquer des textiles comme le tissu et le papier depuis les temps néolithiques. Avec des fibres semblables au chanvre et au lin, c’est une excellente alternative, une fibre durable.

Parce que la fibre est creuse, elle fournit une isolation naturelle. L’armée allemande a utilisé l’ortie pour ses uniformes pendant la Première Guerre mondiale et a utilisé ses feuilles pour teindre des uniformes lors de la Seconde Guerre mondiale.

Les Orties, comme décrit plus haut, ont également été utilisées pour traiter certaines maladies par l’urtification, le processus de battre la peau avec des orties pour stimuler la circulation sanguine.

Ortie composition

Ortie composition

Ortie composition

La composition de l’ortie est assez étonnante pour une plante que l’on considère souvent comme de la mauvaise herbe.

On y retrouve par exemple du potassium, du phosphore, du fer, du sodium ou encore des vitamines A et C. (pour les autres composants voir plus dans l’article la rubrique information nutritionnelle).
D’un point de vue nutrition/facilité à cultiver, l’ortie est sans aucun doute l’une des plantes les plus intéressante à avoir chez soi et cette composition remarquable en est la preuve.

Ortie bienfait

Les feuilles d’ortie sont utilisées pour traiter les symptômes douloureux de l’arthrite, de la goutte, des rhumatismes, de la fibromyalgie et des tendinites. Les patients atteints de lupus et autres maladies auto-immunes causant des douleurs articulaires ont rapporté un soulagement après avoir consommé des infusions d’ortie.

Son action alcalinisante et diurétique permet d’éviter les rejets d’acide urique dans les articulations et donc d’éliminer les douleurs.

L’ortie est riche en fer, ce qui en fait un excellent allié pour la lutte contre l’anémie et la fatigue, notamment chez les personnes végétariennes et végétaliennes qui doivent être plus attentives à leurs apports en fer.

Les femmes enceintes (sous contrôle médical car il y a controverse à ce sujet) peuvent aussi bénéficier des bienfaits de l’ortie, car elle protège contre les hémorragies et renforce le fœtus. L’ortie favorise par ailleurs la production de lait chez les mères allaitantes.

Toujours pour les femmes, l’ortie réduit les symptômes de la ménopause et aide à calmer les problèmes menstruels. Elle est d’ailleurs souvent utilisé dans les toniques à base de plantes pour éliminer les fibromes et réguler les flux menstruel.

Les infusions d’ortie soulagent l’eczéma et l’acné, éliminent les verrues en application externe et soulagent les démangeaisons de l’urticaire.

Elle a un effet stimulant sur le cuir chevelu lorsqu’elle est utilisée comme solution de rinçage pour les cheveux et elle aide à la régénération et à la croissance des cheveux. L’ortie peut aussi aider à se débarrasser des pellicules et renforcer la couleur d’origine des cheveux.

Bienfaits détaillés

Orties les bienfaits

Orties les bienfaits

- Promouvoir la lactation
- Stimuler la croissance des cheveux
- Aide à contrôler la glycémie chez les patients diabétiques
- Réduire les saignements liés à la gingivite
- Traiter les troubles des reins et des voies urinaires
- Fournir un soulagement de la rétention
- Prévenir ou traiter la diarrhée
- Diminuer le flux menstruel
- Fournir un soulagement de l’asthme
- Guérir les blessures
- Traiter les hémorroïdes
- Stimuler les contractions chez les femmes enceintes (attention donc! à n’employer qu’avec l’avis médical avisé d’un médecin)
- Traiter les morsures d’insectes
- Traiter les tendinites
- Traiter l’anémie

En plus des bienfaits de la feuille d’ortie mentionnés ci-dessus, il y a aussi d’autres avantages :

- L’ortie est bénéfique pour le système endocrinien.
- La feuille d’ortie est une bonne source d’antioxydants, de minéraux et de vitamines, ce qui la rend antitumorale et aide dans le traitement des maladies néoplasiques.
- Les feuilles d’ortie sont utiles dans le traitement des troubles neurologiques comme la sciatique et la névralgie.
- Elle est également connue comme un tonique de printemps et améliore la circulation.
- Est connue pour stimuler les glandes digestives et aide à traiter les problèmes d’indigestion et de gaz.
- L’infusion d’ortie est utilisée pour gargariser pour traiter les infections de la bouche et de la gorge.
- Elle est utilisée pour soigner la maladie d’Alzheimer.
- Elle est bénéfique dans le traitement de la congestion, de la toux, de la bronchite et d’autres maladies cardiovasculaires chroniques.
- Elle est connu pour tuer les vers intestinaux et les parasites.
- Le rinçage de la bouche avec de l’eau d’ortie agit comme anti-bactérien et prévient la gingivite, la bouche et les autres maladies des gencives.
- La feuille d’ortie améliore également l’immunité et aide à guérir l’hypertension.

Ortie dosage et posologie

Dosage et posologie Ortie séchée

Dosage et posologie Ortie séchée

L’ortie est sûre et peut être consommée par tous du moment qu’il n’y a pas d’excès et pas de risque d’interaction médicamenteuse. Le dosage est variable selon les personnes et selon le problème à traiter (voir phytothérapeute si sujet à risque) mais globalement, on peut boire des infusions plusieurs fois par jour, du jus d’ortie le matin à jeun, et ajouter un peu d’ortie fraîche, séchée ou même en poudre à ses plats sans le moindre souci.
Pour les douleurs musculaires et les douleurs articulaires, on peut appliquer les feuilles d’orties écrasées (préalablement trempées dans l’eau fraîche) directement sur la zone douloureuse 3 à 6 fois par jour jusqu’à un soulagement des douleurs.

A noter : existent maintenant pour celles et ceux que cela rebute de manger de l’ortie fraîche ou de boire du jus d’ortie fraîchement pressé à l’extracteur, de la poudre d’ortie en gélules. Un autre avantages de ces gélules de poudre d’ortie est que l’on peut les emmener facilement avec soi, et les consommer facilement à tout moment où l’on en ressent le besoin, ou pour honorer une prescription.

Comment utiliser l’ortie ?

Comment utiliser, consommer l’ortie, crue, la faire sécher, en poudre, racines, en jus, en tisane ?

L’ortie peut être récoltée ou des compléments alimentaires peuvent être achetés dans un magasin d’aliments naturels. Avant d’acheter ou de préparer un produit à base d’ortie, il est important d’identifier si votre maladie nécessite les parties aériennes ou les racines, car elles ont des qualités pharmacologiques différentes.

Ortie sans ordonnance, mais y a t’il des précautions d’usage ?

Les produits à base d’ortie se présentent sous forme de feuilles séchées ou lyophilisées, d’extraits, de gélules, de comprimés, ainsi que d’une teinture de racine (suspension de l’herbe médicinale dans l’alcool), de jus ou de thé (infusion, décoction, tisane). Il n’y a actuellement aucune dose recommandée, parce que nombre de préparations à base d’ortie possèdent des quantités variables de principes actifs. Voyez donc avec votre médecin phytothérapeute pour déterminer le bon dosage.

Parmi les usages les plus communs de l’ortie, on trouve:

1. Thé (infusion, décoction, tisane) d’ortie

Tisane d'ortie

Tisane d’ortie

Les feuilles et les fleurs d’ortie peuvent être séchées, et les feuilles séchées peuvent être trempées et transformées en thé. Il existe de nombreuses variantes de recettes de thé d’ortie qui comportent un certain nombre d’autres herbes comme la feuille de framboise, l’échinacée ou l’hydraste.

2. Ortie cuite

Les feuilles d’ortie peuvent être cueillies (jeunes pousses préférables et sans floraisons) et cuites comme les épinards. Une fois cuites, elles peuvent être ajoutés à la soupe ou au ragoût de légumes par exemple. L’ortie peut également été utilisée en purée et employée dans des recettes comme la polenta, les smoothies verts, les salades et le pesto.

Soupe d’Orties

Une fois cuite, l’ortie a une saveur semblable à un mix d’épinards mélangés avec du concombre. L’ortie cuite est une excellente source de vitamines A, C, de protéines et de fer, et fera de très bonnes soupes goûteuses et très digestes.

3. Ortie à usage topique

L’extrait d’ortie et les teintures de racine peuvent être appliqués directement sur les articulations et les zones douloureuses du corps. L’Ortie est également disponible sous forme de crème.

4. Capsules d’ortie et comprimés

Ortie en extrait titré ?

Capsules, gélules d’ortie et les comprimés peuvent être pris par voie orale. Il existe des preuves non concluantes quant à savoir si les capsules d’ortie ou les comprimés pour le soulagement des allergies sont mieux ingérés sur un estomac vide ou non. S’il y a des préoccupations au sujet des maux d’estomac et d’autres effets secondaires, prendre ces médecines naturelles à base d’ortie avec de la nourriture.

5. Huile essentielle d’ortie

Sous contrôle d’un aromatologue, celui-ci peut prescrire l’huile essentielle d’Ortie. Diluée dans une huile support, elle réduit les petites hémorragies, le saignement des plaies et facilite leur cicatrisation. Elle est également active contre les irritations et les démangeaisons de l’épiderme.

6. Racine d’orties : vertus, propriétés et bienfaits

La racine d’ortie est une source excellente de minéraux et d’oligo éléments

La racine d’ortie fait l’objet depuis un certain temps de plusieurs analyses et études scientifiques pour affirmer ses actions curatives.
La racine d’ortie contient nombre de substances fibreuses associées à de grands bienfaits sur l’organisme humain. Entre autre, celle-ci est , selon la médecine naturelle la panacée comme remède à de nombreux problèmes, tant physiques que psychiques pouvant atteindre tant les femmes que les hommes.

Riche source de vitamine C et des vitamines du complexe B, composants soutenant les organes émonctoires à purifier le corps, la racine de la « mal aimée » apporte sensation de bien-être, et participent pleinement à effacer le stress et même le surmenage ou encore la fatigue nerveuse.

Cette excellente racine de plante est en outre dotée d’un éventail de très bons minéraux indispensables aux fonctions vitales et cognitives telles que magnésium, phosphore, calcium, fer, iode, silicium, potassium, sodium ou encore soufre.

Les propriétés curatives de la racine d’ortie

Racines d'Ortie

Racines d’Ortie

Depuis des temps anciens et dans la mythologie, la racine d’ortie s’apprécie pour ses vertus aphrodisiaques et tonifiantes.
Les médecins phytothérapeutes se servent de celle-ci pour soigner les maladies de la prostate, avec encore plus de succès qu’avec les parties aériennes de la plante; la racine est d’une efficacité redoutable, spécialement sur l’adénome de la prostate qui affecte les hommes au delà de 50 ans.
Employée pure ou mieux en synergie avec un extrait de palmier nain (Sabal palmetto), elle possède la propriété de réduire efficacement les symptômes caractérisés d’une hypertrophie de la prostate.

Bon nombre de recherches ont déjà démontré à propos de la racine d’ortie, qu’elle détient le pouvoir d’inhiber la conversion de testostérone en composé nocif tel que Dht (dihydrotestostérone).

Son côté aphrodisiaque, déjà si cher à nos anciens, on le doit à sa faculté d’augmenter en la testostérone disponible amenant alors à une nette amélioration de la libido.

En outre, en plus de favoriser la production d’urine, celle-ci amplifie aussi le jet urinaire.

Pour la femme, la racine d’ortie aide admirablement à maintenir et/ou stabiliser les fluctuations hormonales. Elle améliore la lactation grâce à sa propriété galactogène, favorise la régulation des menstruations et de leurs cycles, tout en atténuant les douleurs disparates ou plus localisées.

Pour finir, la racine d’ortie permet de renforcer le système immunitaire, peut réduire avec efficacité la chute des cheveux et peut entraîner, stimuler une repousse capillaire dense et rapide dans de nombreux cas de figure.

La racine d’ortie est le plus souvent employée sous forme de thé (infusion, décoction, tisane), Teinture Mère, huile et macérat huileux et même parfois sous forme de racine séchée en poudre.
On peut éventuellement l’utiliser ponctuellement fraîche, en petite quantité, bien nettoyée et exempte de terre pour enrichir les jus santé à l’extracteur de jus.

7. Pesto d’orties

Pesto Ortie

Pesto Ortie

Le Pesto peut être préparé à partir de n’importe quelle herbe, à partir du moment ou celle-ci est comestible et développe une saveur appréciable. J’ai vu du pesto avec de basilic bien sûr, mais aussi de menthe, de persil, de coriandre et d’autres herbes encore.
Aucune raison de ne pas le préparer avec des orties piquantes.
Les Italiens font effectivement un pesto d’ortie au printemps; ils l’appellent pesto d’urtica. Vous devez d’abord blanchir les orties avant de faire ce pesto.
Attention en ramassant des orties fraîches, car elles vous piqueront. Aussi pour les cueillir assurez-vous de porter des gants, ainsi que lorsque vous retirez les feuilles d’ortie des tiges.

Ingrédients pour environ 1/2 à 3/4 tasse

• 3 gousses d’ail
• 2 cuillères à soupe de fromage pecorino ou parmigiano râpé
• 3-4 tasses (deux ou trois grosses pinces pleines d’orties fraîches)
• 6-8 cuillères à soupe d’orties blanchies et hachées
• un peu de gros sel
• La meilleure qualité d’huile d’olive extra-vierge (environ 3-4 cuillères à soupe)
• 1/2 cuillère à café de flocons de piment rouge
• 2 cuillères à soupe de pignons grillés ou de fruits secs (noix, noisettes…)

Prenez une grande casserole d’eau bouillante et ajoutez une bonne pincée de sel. En utilisant des pinces, plongez les orties sous le niveau de l’eau bouillante. Remuez et faites bouillir pendant 1-2 minutes.
Prenez l’ortie blanchie avec un écumoire ou les pinces et les transférer immédiatement dans une passoire placée dans un grand bol avec de l’eau glacée. Une fois rafraîchies, envelopper dans une serviette de cuisine propre et presser autant d’humidité que vous le pouvez.
Ce pesto particulier est meilleur réalisé avec un mortier et un pilon. Vous pouvez le faire dans un robot culinaire, mais ce ne sera pas la même chose.
Ajoutez d’abord les pignons de pin et écrasez légèrement, ils sauteront hors de votre mortier si vous devenez trop vigoureux.
Hacher grossièrement l’ail et l’ajouter au mortier, puis écraser un peu. Ajouter le sel, les flocons de piment rouge, le fromage et les orties; Écraser le tout ensemble, en remuant avec le pilon et en écrasant bien pour que tout soit bien homogénéisé.
Commencez à ajouter de l’huile d’olive. La quantité dépend de la façon dont vous utilisez votre pesto. Si vous faites un risotto, ajoutez environ 2 cuillères à soupe.

Jus d'ortie

Jus d’ortie

Pour une sauce pour pâtes, doublez la quantité. De toute les façons, ajoutez 1 cuillère à soupe à la fois, battant et remuant pour l’incorporer, et pour obtenir la texture souhaitée.
Servir comme une tartinade sur du pain complet, sur des crackers sans gluten ou ajouter 1 ou 2 cuillères à soupe à une soupe au minestrone, comme une sauce pour pâtes ou sur le poisson ou la volaille.

8. Ortie en friture (chips)

Vous pouvez également faire frire des orties fraîches et les utiliser comme un original et délicieux assaisonnement aux sandwiches ou simplement les déguster comme chips de collation.

Voici la recette :

• 2 tasses d’orties fraîchement cueillies
• ½ tasse d’huile pour faire frire

Placer une poêle sur la cuisinière. Ajoutez l’huile et laissez-la devenir très chaude. Frire les orties rapidement à feu vif jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. Égoutter sur du papier absorbant et saupoudrer légèrement de sel intégral.

Précautions lors de l’utilisation

Ortie Danger, toxique ?

L’ortie est une plante très sûre lorsqu’elle est utilisée de façon appropriée – bien qu’il y ait quelques précautions à prendre lorsqu’on commence à l’utiliser.

Lors de la récolte: toujours récolter l’ortie avec des gants de jardinage épais pour éviter d’être piqué. Il est également préférable de récolter les jeunes parties (jeunes pousses) de la plante, de préférence au printemps et avant floraison. Elles deviennent plus amères après leur floraison et en prenant de l’âge.

Lors de l’utilisation avec d’autres plantes et des compléments alimentaires : Comme avec n’importe quelle herbe ou complément alimentaire, il est important d’être prudent lors de mélange pour éviter les effets secondaires indésirables. Vous devriez toujours commencer un plan de complémentation à base de plantes sous la vigilance du phytothérapeute et du naturopathe, car les patients peuvent devoir changer les doses d’autres suppléments s’ils choisissent de prendre l’ortie.

Lorsque vous êtes enceinte : Il y a un débat si oui ou non les femmes enceintes devraient utiliser l’ortie. Parce que l’ortie affecte le cycle menstruel et peut stimuler les contractions utérines, elle pourrait entraîner une fausse couche. Par conséquent, les femmes enceintes ne doivent pas utiliser d’ortie, ou éventuellement sous la prescription avisée et expresse d’un médecin.

Si vous êtes diabétique: Il existe des preuves qui démontrent la capacité de l’ortie à affecter la glycémie et à contrôler le diabète. Elle peut également affecter la puissance thérapeutique des médicaments contre le diabète et augmenter le risque d’hypoglycémie. Les diabétiques qui veulent utiliser l’ortie ne devraient le faire que sous la surveillance de leurs médecins phytothérapeute et naturopathe. Les patients peuvent devoir changer leurs doses de médicaments s’ils choisissent de prendre l’ortie.

Au début : Certaines personnes ont des maux d’estomac, de la diarrhée ou d’autres réactions légères lorsqu’elles prennent au départ de l’ortie. Il est préférable d’en faciliter l’utilisation, en commençant par une petit dose.

Contre-indications et effets secondaires Ortie

Orties contre-indications

Orties contre-indications

La feuille d’ortie est légendaire, mais cette herbe médicinale si bénéfique a aussi ses effets secondaires. Les effets secondaires des feuilles d’ortie sont directement liés à leur combinaison avec d’autres médicaments et aussi avec l’état de santé des individus.

La feuille d’ortie est connue pour augmenter la tension artérielle. Donc, il peut avoir des effets néfastes sur les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

C’est un diurétique puissant qui, s’il est combiné avec d’autres médicaments diurétiques, peut entraîner une déshydratation.

Certaines études ont également montré que la feuille d’ortie peut interférer avec les anticoagulants et les empêcher de traiter les caillots sanguins.

La chose la plus commune, cependant importante à garder à l’esprit tout en se soignant avec des feuilles d’ortie est l’effet piquant causé par les poils (petites aiguilles) sur l’herbe. Il est conseillé de porter des gants et des vêtements à manches longues lorsque vous allez cueillir des feuilles d’ortie pour éviter cette piqûre. Les feuilles perdent leur effet piquant lorsqu’elles sont bouillies et séchées.

Bien que cette herbe est idéale pour la peau, les cheveux et la santé globale, les capsules/gélules d’ortie doivent être prises sous la supervision d’un médecin. Il est bon d’utiliser l’ortie en cuisine, mais trop de soupe d’ortie ou du thé peut engendrer des effets néfastes. Alors, agissez en toute sécurité et consultez votre médecin avant de commencer à utiliser l’ortie.

L’ortie est une plante que chacun peut utiliser mais il y a quand même quelques précautions à prendre. Il ne faut pas utiliser l’ortie pour traiter une crise de calculs rénaux ou une infection de la vessie sans une surveillance médicale étroite par un professionnel de santé.
Ces deux problèmes peuvent être graves et l’ortie seule ne peut pas les soigner, faites donc attention et demandez toujours l’avis d’un médecin avant de vous soigner par les plantes

Interactions

L’ortie peut interagir avec les médicaments suivants:

Orties médicaments danger

Orties médicaments danger

Les anticoagulants tels que la warfarine, le clopidogrel et l’aspirine parce que l’ortie contient de grandes quantités de vitamine K, ce qui peut aider la capacité du sang à coaguler. Prendre l’ortie peut diminuer les effets de ces médicaments.
Les médicaments pour l’hypertension artérielle, tels que les inhibiteurs de l’ECA, les bêta-bloquants et les bloqueurs des canaux calciques, car l’ortie peut abaisser la tension artérielle et renforcer les effets de ces médicaments.
Les Diurétiques et des pilules comme le furosémide et l’hydrochlorothiazide parce que l’ortie est également un diurétique et lorsqu’elle est utilisée avec ces médicaments, elle peut provoquer une déshydratation.
le Lithium à cause des qualités diurétiques de l’ortie. Elle peut réduire la capacité du corps à éliminer ce médicament, ce qui entraîne des niveaux de lithium plus élevés que ceux recommandés.
Les AINS parce que l’ortie peut améliorer l’effet anti-inflammatoire de certains d’entre eux. Malgré la preuve que combiner l’ortie et les AINS conduit à un soulagement accrue de la douleur, cela doit se faire si tel est le cas sous surveillance médicale.
Les sédatifs (dépresseurs du SNC) tels que le clonazépam, le lorazépam, le phénobarbital et le zolpidem, car lorsque de grandes quantités de parties aériennes de l’ortie sont ingérées, il peut y avoir somnolence et endormissement. Prendre des sédatifs avec de l’ortie peut donc provoquer somnolence subite et impromptue.

Avis

L‘ortie, Urtica de son nom latin, a été utilisée en médecine depuis des milliers d’années. Elle peut être consommée en salade ou cuite dans la soupe, extraite avec de l’alcool pour faire une teinture mère, ou séchée et prise sous forme de capsules ou en infusion.

Elle est efficace pour traiter tout un tas de problèmes de santé allant des pathologies digestives aux douleurs menstruelles en passant par le manque de fer.

Mais l’ortie ne sert pas qu’à soigner. Elle est aussi très bonne en prévention et pour se maintenir une bonne santé.

Elle est donc vivement conseillée pour tous, sauf contre-indications.

Associations

L’ortie se marie avec beaucoup d’autres plantes mais certaines reviennent plus que d’autres, comme par exemple la menthe, le romarin, le thym, l’estragon ou encore la sauge. Ces plantes peuvent être ajoutées pour la préparation d’infusions nettoyantes et détoxifiantes.
Si vous n’aimez pas le gout, vous pouvez y ajouter des épices comme de la cannelle ou du curcuma par exemple.

En association pour la chute des cheveux avec la levure de bière et alfalfa.
Pour les ongles ternes et cassants avec la levure de bière et huile de bourrache.
Pour les troubles de la prostate avec huile de pépins de courge.

Pour la beauté des cheveux avec la spiruline ou l’aloe vera.
Pour la protection des yeux avec le ginkgo.
Pour le renforcement du système immunitaire avec le gingembre ou le curcuma.
Pour l’augmentation de la libido avec la maca.

Achat

Aujourd’hui on peut trouver de l’ortie dans toutes les herboristeries et dans quelques magasins bio sous forme séchée. Les compléments alimentaires à base d’ortie se trouvent encore plus facilement dans les boutiques de phytothérapie ainsi que sur les sites internet consacrés à la médecine par les plantes.
Privilégiez les produits de qualité et ne cherchez pas forcément les moins chers car on trouve le meilleur comme le pire sur internet…

Où acheter de l’Ortie en extrait titré ?


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).