Jus d’Ortie


Jus d’Ortie
4.7 (94.44%) 36 - Avis conso
Jus d’ortie cru ? Soigner un nombre impressionant de maux avec les bienfaits du jus d’ortie ? Centrifugeuse ou extracteur ? Trouvez cidessous la recette maison du jus frais cru bio à boire, ses propriétés pour les cheveux, dépuratives, diurétiques, anti-inflammatoires, antidouleurs, régénératrices, contre hypertension, pour maigrir…

Ortie bienfaits
Ortie propriétés
Ortie d’autres bienfaits ?
Jus d’ortie, fatigue, déprime saisonnière
Régénération générale naturelle
Recette du jus d’Ortie/Pissenlit
Ortie contre-indication

Le jus d’ortie facilite et améliore le métabolisme chez l’homme. Dit d’une façon plus simple, le jus d’ortie œuvre dans l’organisme comme un moteur : il stimule les fonctions du système digestif et les fonctions rénales, augmente la diurèse et détoxifie.

Ortie bienfaits

Grâce à ces propriétés, l’ortie est utilisée depuis toujours en médecine populaire, et le jus d’ortie s’avère d’une efficacité redoutable dans le traitement des douleurs rhumatismales et présente également un bon nombre de composantes essentielles comme la silice organique, très bénéfique pour l’organisme.
En hiver, en plus de soulager l’indolence et la paresse accompagnant souvent cette saison, l’extrait d’ortie, ou le jus d’ortie, combiné avec le céleri branche et le pissenlit, devient absolument essentiel.

Ortie composition

Ortie Bienfaits

Ortie propriétés

L’ortie en plus d’être un excellent tonique général de l’organisme
présente un nombre de propriétés très intéressantes pour l’organisme humain :

Ortie diurétique

- L’ortie est diurétique et s’emploie depuis toujours pour stimuler la fonction rénale, stimuler et renforcer la prostate, soigner la goutte et les crises de goutte, les calculs urinaires, stopper la rétention d’urine, le « pipi au lit » et l’incontinence urinaire.

Ortie dépurative

L’ortie est diurétique et s’emploie depuis toujours pour combattre l’acné, l’herpès labial (bouton de fièvre), l’urticaire et les dermatoses en général.

Ortie silice, minéraux, vitamines, chlorophylle

L’ortie renferme de nombreux principes actifs plus qu’intéressants pour l’organisme humain

- Une quantité incroyable de minéraux comme le calcium, le magnésium, le potassium, le chlore, le soufre, le zinc , le manganèse, le silicium organique et le fer.
- De nombreuses vitamines comme :  provatimine A, C, B2, B5, B9.
- De nombreux oligo-éléments comme le souffre, la silice, le potassium, le manganèse…
- De la chlorophylle à profusion, excellente pour la santé du sang.

Chute de cheveux traitement naturel

Chute de cheveux traitement naturel

Cette grande richesse en phytonutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments), lui confèrent de nombreuses propriétés salvatrices dans les applications thérapeutiques vouées à réduire et soigner la déminéralisation, l’ostéoporose, la fragilité des ongles, la chute des cheveux, l’anémie et les cas de fatigue chronique et/ou de convalescence.

Ortie anti-inflammatoire

Bon nombre d’études scientifiquement prouvées démontrent que les propriétés anti-inflammatoires de l’ortie permettent de réduire de façon drastique la prise AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) et donc leurs nombreux effets indésirables et secondaires sur la sphère digestive en général. Les tests pharmacologiques prouvent quant à eux cette vertu comme excellent anti-inflammatoire.

Ortie détoxifiante

L’ortie ne se contente pas d’apporter une quantité impressionnante de bons nutriments à l’organisme, elle l’en débarrasse des toxines et autres déchets métaboliques et combat en plus efficacement la cellulite.

Ortie anti-douleurs

L’ortie, cette précieuse plante médicinale agit comme un anti-douleurs naturel en soulageant grandement tous types de douleurs rhumatismales et inflammatoires ; elle soigne efficacement l’arthrose, l’arthrite et même la névralgie sciatique.

Circulation sanguine

Circulation sanguine

Ortie et sang

L’ortie distille des propriétés hémostatiques capables de soigner de nombreux problèmes d’origine sanguine ; elle se voit donc couramment employée en phytothérapie pour stopper les hémorragies, les saignements de nez ou encore les crachats de sang. Au niveau du cycle menstruel, elle détient également la capacité de favoriser le retour et de réguler les menstruations.

Ortie et allergies

Anti-allergique notoire, l’ortie est d’une efficacité redoutable pour combattre et soigner les affections du système respiratoire comme le rhume des foins, l’asthme, et les allergies de peau comme l’urticaire.

Ortie et diarrhée

L’ortie possède aussi des vertus antidiarrhéiques, elle est donc particulièrement indiquée contre les diarrhées, la gastro, la jaunisse et même le choléra.
Ses propriétés vermifuge, révulsive, et ses capacités à combattre virus et bactérie en font une médecine de phytothérapie très efficiente pour soigner ces pathologies.

Ortie et lait maternel

Galactogène, l’ortie intervient de la meilleure des manières au niveau du lait maternel en stimulant les montées et la production de lait, en enrichissant sa qualité.



Ortie d’autres bienfaits ?

L’ortie se voit couramment employer pour endiguer les troubles du foie et de la rate.
Efficiente aussi pour soigner les crampes, ulcères stomacaux et intestinaux, elle est également d’une aide certaine pour soigner les maladies pulmonaires.
Sa richesse en phytonutriments améliore les fonctions cognitives et restaure l’intellect en favorisant attention, concentration et mémoire.

Jus d’ortie : un remède vieux comme le monde

Jus d'ortie

Jus d’ortie

- Le pharmacien royal au moment de son apprentissage était envoyé au jardin anglais de Monaco afin de recueillir, pour le souverain, des pousses d’orties et de pissenlit pour en extraire directement le jus.

- La famille royale bavaroise, lors du petit déjeuner le matin, avait l’habitude de consommer, sur la demande expresse du souverain, de l’extrait de jus de pissenlit frais et de l’extrait de jus d’ortie fraîche.
Chaque membre de la famille royale se sustentait d’un verre plein de jus de chacune des 2 plantes. Le roi avait même ordonné ce traitement à ses sujets, cela n’a pas été la pire de ses ordonnances !

Si l’homme du passé, poussé par son instinct, se servait des jus de plantes fraîchement cueillies pour lutter contre la dépression saisonnière, les troubles de l’humeur, et bien d’autres maux… Aujourd’hui encore, nous pouvons également profiter de ces « potions naturelles », reconnues par les connaissances scientifiques.

Jus d’ortie, fatigue et déprime saisonnière

Trois facteurs sont responsables de la sensation d’épuisement : le sang, alourdi par l’accumulation de substances étrangères, déchets et toxines due à une nourriture hivernale trop riche, le manque d’exercice, d’oxygène et de vitamines, circule plus lentement.
Le résultat est un sentiment général de fatigue, doublé d’une sensibilité accrue aux infections, en raison du fait que les substances afférentes aux défenses immunitaires ne sont présentes qu’en petites quantités.

La régénération générale naturelle

Vie au naturel

Régénération & vie au naturel

Depuis que l’homme existe, la régénération naturelle se produit au sein de son organisme. Elle renouvelle en particulier notre sang, mais participe également au renouvellement des autres cellules qui sont au total 30 milliards. La saison hivernale a tendance à réduire la division, la multiplication et le renouvellement des cellules.
Il va sans dire que nous devons aider l’organisme dans son travail extraordinaire. Jours de jeûne et de purges, remèdes naturels sont d’une précieuse aide pour l’organisme et servent notamment à le détoxifier.
Le roi de Bavière avait raison: le jus d’ortie est un bienfait avéré pour la santé humaine, car il augmente le taux métabolique de base et chaque fonction organique active; le jus de pissenlit aussi, car il favorise la digestion de sorte que les déchets et toxines quittent notre organisme plus rapidement.
De nos jours, on ajoute à ces précieux jus, du jus de céleri branche, car il stimule toutes les fonctions du rein, facilitant ainsi l’élimination des déchets par les liquides.

A noter :

Le roi de Bavière, avec sa prédilection pour les jus d’ortie et de pissenlit, en plus d’avoir raison se vantait d’illustres prédécesseurs adeptes de ces remèdes naturels. En effet, environ deux mille ans avant lui, l’empereur romain César Auguste s’est libéré d’une stase biliaire et de la dépression avec le jus du pissenlit; et le médecin personnel de Frédéric le Grand fut en mesure d’améliorer sa propre hydropisie avancée avec le jus de cette humble herbe spontanée.

Recette du jus d’Ortie/Pissenlit

Pour réaliser ce jus il vous faut :

1 bouquet de pousses de pissenlit
1 grosse poignée de pousses d’ortie non fleurie
1 citron vert
2 cuillères à café de feuilles de menthe
2 poires mûres et bien juteuses
1 boule de céleri ou 3 à 4 branches de céleri

Jus Ortie & Pissenlit

Jus Ortie & Pissenlit

Les feuilles d’ortie doivent être manipulées avec des gants lors d’une cueillette sauvage en s’assurant de la propreté aux alentours. Attention leurs piqûres peuvent être douloureuses ; les placer dans un bol d’eau froide durant quelques heures pour enlever les dards.

N’utiliser que les feuilles de menthe, en jetant les tiges ou en les utilisant comme compost.

Bien nettoyer tous les végétaux, avec une attention particulière à ceux issus de la cueillette.
Passer tous les ingrédients naturels dans l’extracteur de jus.

Vous n’y croyait peut être pas, mais cette boisson, m’a rappelé un mojito. La lime et la menthe masquent l’amertume du pissenlit et de l’ortie.

Notons que ce jus fraîchement pressé est une bombe nutritionnelle, car les nutriments contenus dans les plantes sauvages comme l’ortie et le pissenlit sont de loin supérieurs en terme de nutrition à toute nourriture cultivée.

Associations

Contre les troubles de la prostate avec huile de pépin de courge.
Contre la chute des cheveux avec la levure de bière et Alfalfa.
Contre les ongles ternes avec huile de bourrache.

Ortie contre-indication

- L’Ortie dans la majorité des cas n’est ni toxique, ni dangereuse.
- Cette formidable plante regorge de principes actifs, et même davantage que les autres ! A l’image du millepertuis, elle peut s’avérer indésirable en cas de traitements allopathiques, en interférant avec ces médicaments chimiques.
- Avant toute supplémentation en ortie, il convient de prendre l’avis d’un médecin, car celle-ci pourrait interférer avec les traitements médicamenteux classiques, plus particulièrement les traitements médicamenteux prévus pour soigner l’hypertension, mais également les anti-inflammatoires, sédatifs, anti-coagulants et diurétiques.
- Attention en cas d’œdème par rétention ayant pour origine une insuffisance cardiaque ou rénale l’Ortie est proscrite.
- Durant la grossesse l’ortie peut également être contre-indiquée.

Où acheter de l’Ortie en extrait titré ?


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).