Ulcère


Ulcère
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

L’ulcère
Causes de l’ulcère
Symptômes de l’ulcère
Traitement avec les plantes médicinales

L’ulcère

L’ulcère se décrit comme une plaie de la muqueuse, des yeux ou de la peau qui ne se guérit pas et qui a plutôt tendance à se développer. Il se caractérise par une perte plus ou moins importante de substances. L’ulcère touche plusieurs organismes du corps humain. Il peut aussi bien concerner les membres inférieurs que l’estomac et le duodénum. L’ulcère gastro-duodénal est une affection récidivante et chronique, qui touche généralement les hommes entre 30 à 45 ans. L’ulcère gastro-duodénal se présente comme un trou sur la muqueuse du duodénum suivi d’une perte de substance. L’ulcère veineux, quant à lui, fait suite à une maladie veineuse mal traitée. Il se manifeste par la stagnation du sang dans les jambes due à la présence de valvules sur les parois des veines.

Causes de l’ulcère

L’origine de l’ulcère dépend de la partie du corps humain affecté. L’ulcère gastro-duodénal provient essentiellement d’un déséquilibre entre les facteurs d’agression et les facteurs de protection de la muqueuse. Il peut également résulter de la prise de tabac, de la consommation d’alcool, de piments, de café, de corticoïdes et de médicaments, tels les anti-inflammatoires non-stéroïdiens et l’aspirine. L’ulcère gastro-duodénal vient de la bactérie spiralée Helicobacter pylori. Le stress, la cirrhose du foie et la maladie de Crohn peuvent aussi causer l’ulcère gastro-duodénal. L’hérédité constitue également un facteur de l’apparition de l’ulcère, en l’occurrence chez les personnes qui possèdent un groupe sanguin O. Concernant l’ulcère veineux, l’insuffisance veineuse reste sa principale cause. Ce type d’ulcère touche principalement les personnes ayant subi une thrombose. Il est aussi lié à une maladie du système nerveux et circulatoire, dont l’hypertension artérielle mais aussi le diabète et la lèpre.



Symptômes de l’ulcère

Les symptômes de l’ulcère gastro-duodénal sont variés et les plus connus sont le pyrosis ainsi que l’épigastralgie. Ce dernier se manifeste par une douleur au niveau de l’abdomen où le malade a un besoin constant de grignoter. Le pyrosis se traduit par des vomissements et des nausées. Le malade perd de l’appétit, il devient anorexique et pâle. Dans la plupart des cas, l’ulcère gastro-duodénal entraîne des brûlures, des crampes et une torsion sur les côtes droites, au creux de l’estomac, sur le dos et jusqu’à la ceinture. L’ulcère veineux concerne le tiers inférieur de la jambe. Il se situe sur la malléole interne, est enveloppé d’un enduit jaunâtre, mal vascularisé et est constitué de fond sanieux. Le malade présente un œdème et des varices autour de l’ulcère tandis que sa peau prend une coloration brunâtre et rougeâtre.

Traitement avec les plantes médicinales

L’acidité gastrique provoquée par l’ulcère gastro-duodénal peut être soignée par diverses plantes médicinales. Le boldo et la menthe administrés en comprimés ou en tisanes, sont efficaces pour diminuer les crampes gastriques. L’acore vrai apaise les brûlures d’estomac et la camomille allemande apaise l’ulcère gastro-duodénal. Le millefeuille, quant à lui, est reconnu pour ses propriétés réductrices de l’effet amer de l’ulcère d’estomac. Les racines de la réglisse ainsi que le cumin administrés sous forme de tisane, sont aussi dans la course pour le traitement de l’ulcère gastro-duodénal. Le chou et la pomme de terre, à consommer en jus, sont des méthodes efficaces pour servir de remèdes contre l’ulcère gastro-duodénal. La chélidoine, en comprimés ou en gouttes est aussi efficace pour traiter cette maladie. Le souci et le curcuma sont très prisés en guise de remèdes contre l’ulcère gastro-duodénal si le nopal aide à le devancer. Le curcuma traite aussi bien l’ulcère gastro-duodénal par stress que par toxicité. Du côté de l’ulcère veineux, il se soigne par le marronnier d’Inde afin de prévenir la formation de varices et traiter l’insuffisance veineuse.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

2 Avis

  1. Bonjour, mon mari est un grand brulé (depuis 2006), sur la malléole il a un ulcère, exactement ce que vous decrivez, cela lui fait mal et les médecins le promènent de médecin en médecin, ce qui ne sert à rien car personne n’arrive à le soigner ou le soulager.

    Ce que vous écrivez m’intéresse, pour soigner l’ulcère de la malleole vous citez le marronnier mais ou s’en procurer et comment l’administrer en cataplasme, en comprimés ??

    Pouvez-vous me le dire ou m’en procurer ?

    Merci pour votre aide.

    Cordialement

    Francoise david

Trackbacks

  1. Ashwagandha (Withania somnifera) | Plantes medicinales, propriétés, bienfaits et vertus

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).