Ginseng rouge ou Ginseng blanc ? Lequel choisir ?


Ginseng rouge ou Ginseng blanc ? Lequel choisir ?
4.8 (96.92%) 13 - Avis conso
Consommer Ginseng coréen ou Ginseng américain ? Prendre rouge de Corée ou  blanc de Chine ? Bio, pourquoi ? Blanc ou rouge ? En poudre ou en gouttes (extrait liquide)? Où trouver le Vrai Panax ginseng Bio ?

Description
Origines
Composition
En médecine chinoise
Études scientifiques
Propriétés condensées
Propriétés détaillées
Ginseng d’autres vertus, bienfaits?
Curiosités à connaître sur ce tubercule
Ginseng blanc ou Ginseng rouge ?
Effets secondaires, effets indésirables
Contre-indications
Interactions
Associations
Comment le consommer ?
Dosage posologie
Coréen ou Chinois ?
Avis des experts
Achat de la poudre
En Choisir un de qualité

Description

Panax ginseng Ren Shen ou l'Homme-Racine

Panax ginseng Ren Shen ou l’Homme-Racine

Dans les temps anciens, le ginseng était déjà employé par les Chinois et les Amérindiens.
Le nom chinois, Ren Shen signifie «Homme-Racine» car très souvent la racine de ginseng affiche des formes rappelant celles d’un être humain.
Ginseng est le nom commun donné à une famille de plantes trouvées en Amérique du Nord, en Corée, en Chine et en Sibérie, et employées depuis des millénaires dans ces diverses parties du monde comme tonique pour la santé.
Au cours des dernières décennies, le ginseng s’est également imposée dans la pharmacopée naturelle proposée par la culture occidentale en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé, de ses propriétés anti-stress et de son potentiel pour augmenter la force et l’endurance.

3 variétés de Ginseng

Il existe trois types d’herbes communément appelées ginseng : le ginseng asiatique ou coréen/chinois (Panax ginseng), le ginseng américain (panax quinquefolius) et le ginseng sibérien (eleutherococcus senticosus).
Mais en fait, l’éleuthérocoque ne peut pas réellement être considéré comme du ginseng.
Le ginseng asiatique est une plante herbacée vivace, dont la racine arrivée à maturité, ressemble à la forme du corps humain. Il pousse principalement en Chine du Nord et en Corée. Son proche parent, le panax quinquefolius, est récolté et/ou cultivé quant à lui aux États-Unis.
Le ginseng de qualité devant être cultivé durant au moins 5 ans avant la récolte, son prix reste assez voir très élevé, puisque des racines de haute qualité peuvent être vendues à des prix incroyables.
Ginseng rouge et Ginseng blanc sont issus de la même plante, seul l’âge de la racine et le mode de préparation diffèrent.
La racine de ginseng séchée au soleil (environ 4 à 5 ans d’âge) et non transformée est appelée ginseng blanc (souvent consommée sous forme de ginseng blanc en poudre), et la racine de ginseng cuite à l’étuvée (environ 6 ans d’âge) et pouvant être enrichie avec d’autres plantes et ajout de sucre avant séchage est appelée ginseng rouge.
Les herboristes chinois croient que chaque forme de ces ginseng possèdent ses propres bienfaits et propriétés pour la santé humaine.

Vertus par provenance

Chinois et coréen :

Ginseng rouge de Corée

Ginseng rouge de Corée

La seule différence importante entre les variétés chinoise et coréenne est en fait le pays d’origine, bien que l’on dise que le ginseng coréen diffuse un effet plus « chaud » en médecine asiatique que le ginseng chinois.
Même s’il existe du ginseng blanc coréen, le ginseng coréen est le plus souvent connu sous le nom de ginseng rouge.
Il s’agit du ginseng le plus cultivé et le plus employé, en un mot, le grand classique et l’original lorsque l’on parle ginseng, et certainement le plus renommé depuis des milliers d’années.
Il se voit souvent utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour stimuler celles et ceux aux prises avec un faible Qi, la froideur et une déficience en yang, ce qui peut se traduire par la fatigue.
Cette forme de ginseng peut également aider à contrer la faiblesse, l’épuisement, le diabète de type 2, le dysfonctionnement érectile et la mémoire défaillante.

Américain du Nord :

Racines de Ginseng américain

Racines de Ginseng américain

Le ginseng américain pousse dans toutes les régions du nord de l’Amérique, y compris dans les états de New York, de Pennsylvanie, du Wisconsin et de l’Ontario au Canada; cependant la plupart des ginsengs américains proviennent de Madison au Wisconsin, une ville connue maintenant comme la capitale américaine du ginseng.
Le ginseng ne se trouve plus facilement dans la nature américaine, vu la surexploitation des ressources, il est même considéré comme une espèce végétale en danger d’extinction.
Au niveau de ses propriétés, il a été démontré que le ginseng américain combat la dépression, équilibre la glycémie, soigne la détresse digestive causée par l’anxiété, améliore la concentration et stimule le système immunitaire.
En comparaison, le ginseng américain est plus doux que le ginseng asiatique mais reste très efficace au niveau thérapeutique.
Il est généralement utilisé pour traiter la carence en yin au lieu de la carence en yang pour le ginseng asiatique.
Ce type de ginseng distille des effets plus discrets (non moins efficaces) que son équivalent asiatique.

Le sibérien :

 

Ginseng sibérien en vrac

Ginseng sibérien en vrac

Eleutherococcus senticosus, comme rappelé plus haut, n’est pas réellement du ginseng, mais plutôt une espèce différente rebaptisée en ginseng sibérien (la plante secrète des russes), probablement à des fins commerciales.
La variété sibérienne possède des racines ligneuses et non charnues à l’instar des variétés asiatiques et américaines, et contiennent des composés d’éleuthérosides à la différence des ginsénosides pour les variétés asiatiques et américaines.
Les éleuthérosides sont différents types de molècules adaptogènes, ayant des propriétés très similaires aux ginsénosides trouvés dans les variétés panax du ginseng.
Des études indiquent que le ginseng sibérien peut augmenter la VO2 max pour optimiser l’endurance cardiovasculaire, améliorer la fatigue chronique et soutenir l’immunité.
Bien qu’il ait des propriétés assez similaires comme stimulant l’énergie, le ginseng sibérien est toutefois moins puissant que les variétés asiatiques, et n’a pas été aussi bien étudié.

indien & brésilien ?

indien :

 

Ashwagandha Ginseng indien

Ashwagandha Ginseng indien

Withania somnifera, également connu sous le nom d’ashwagandha, est une herbe réputée en médecine ayurvédique pour améliorer la longévité.
Cette plante détient certaines propriétés similaires au ginseng classique, mais s’en distingue également par de nombreuses différences.
Elle peut en outre être prise sur le long terme et possède la faculté d’améliorer les niveaux d’hormones thyroïdiennes (TSH, T3 et T4), soulager l’anxiété, équilibrer le cortisol, améliorer le cholestérol, réguler la glycémie et améliorer les niveaux de forme physique.

 

 

 

Racine de Suma

Racine de Suma

Brésilien :

Pfaffia paniculata, également connu sous le nom de racine de suma, pousse dans les forêts tropicales d’Amérique du Sud et se voit surnommer «pour tout» en portugais en raison de ses nombreuses propriétés. La racine de Suma contient de l’ecdystérone, qui soutient des niveaux sains de testostérone chez les hommes et les femmes, et peut également favoriser la santé musculaire, réduire l’inflammation, combattre le cancer, améliorer les performances sexuelles et stimuler l’endurance.



Origines

Le vrai ginseng comme vu ci-dessus peut donc être retrouvé dans différentes parties du monde, il peut être classé en fonction de son origine.
Parfois, le ginseng coréen et chinois peuvent être appelés ginseng asiatique; ceux-ci, avec le ginseng américain sont considérés comme les «vrais» ginsengs, caractérisés par la présence de racines charnues et de principes actifs ginsénosides.
Le ginseng sibérien, au-delà de son nom, est en réalité un parent éloigné du ginseng susmentionné.
Ce qui peut rendre les choses plus complexes à appréhender, c’est le fait qu’il existe plusieurs types de ginsénosides et d’éleuthérosides dans le ginseng, et chacun de ces principes actifs peut assurer plusieurs propriétés différentes dans l’organisme humain.
La méthode de culture, d’extraction, la manipulation et la saison des récoltes affectent également la quantité, la qualité et le type de ces principes actifs dans les racines.
C’est pourquoi il est nécessaire de dire que tous les produits portant la même appellation ne sont pas forcément identiques et ne disposent pas non plus du même potentiel thérapeutique.

En général au niveau des actions thérapeutiques en plus de leur effet énergisant :

• Le ginseng asiatique (provenant de sources chinoises et coréennes) est employé pour soigner la pensée confuse, le diabète et la dysfonction érectile chez les hommes.
• Le ginseng américain pour traiter le diabète et pour la prévention du rhume et de la grippe.
• Le ginseng sibérien, quant à lui est utilisé pour prévenir le rhume et la grippe, et pour réduire la gravité des infections par le virus de l’herpès simplex de type 2.

Composition

Ci-dessous les quelques composants et principes actifs du ginseng lui conférant la majeur partie de ses propriétés médicinales :

Ginsénosides, principes actifs du Ginseng

Ginsénosides, principes actifs du Ginseng

Ginsénosides : les principes actifs principaux du ginseng.
Les ginsénosides possèdent les vertus de ralentir la production d’hormones de stress, et peuvent donc réduire la nervosité, l’anxiété, etc.
De plus, ils exercent une fonction neurotrope et neuroprotectrice.

Saponines : Les saponines sont d’autres principes actifs du ginseng à actions dépurative et anti-inflammatoire.
Vitamines : Le ginseng contient surtout des vitamines du groupe B, mais aussi de la vitamine A et de la vitamine C.
Minéraux : Le ginseng contient du fer, du magnésium, du potassium, du phosphore et pratiquement tous les macro-minéraux et oligoéléments.
Autres : En outre, le ginseng contient également des fibres, des hydrates de carbone à absorption lente et des protéines.

En médecine chinoise

Le ginseng originaire de Chine et de Corée du Nord y est utilisé depuis plus de 4000 ans.
Cette plante est considérée et connue par les asiatiques comme la «racine de vie», en raison de ses effets énergisants.
Dans le passé, le ginseng était réservé aux empereurs chinois et à quelques gardes impériaux.
Le ginseng est considéré par la médecine chinoise comme une panacée, c’est-à-dire comme un remède pour toutes sortes de maux.
Dans l’herboristerie chinoise traditionnelle, le panax ginseng, par exemple, peut être employé tant pour renforcer la digestion et les poumons, que pour calmer l’esprit et augmenter le niveau global d’énergie.
Il est également traditionnellement utilisé pour traiter les syndromes froids, comprenant les membres froids, le pouls faible, l’épuisement et l’essoufflement.
Le ginseng blanc se réfère généralement au ginseng juste séché au soleil, et on dit qu’il est moins chaud que le ginseng rouge.
Typiquement, le ginseng rouge est cuit à la vapeur et souvent séché avec d’autres herbes et additifs (principalement le sucre) lui donnant une apparence rouge foncé; la plupart du ginseng coréen est rouge.
En médecine chinoise, les médecins croient que le ginseng blanc détient des propriétés de refroidissement.
Ces propriétés de refroidissement font de cette plante une plante idéale pour les patients ayant un excès de yang, ou de chaleur, à l’intérieur de l’organisme.

Ginseng en MTC Médecine traditionnelle Chinoise

Ginseng en MTC Médecine traditionnelle Chinoise

Selon la tradition chinoise, le ginseng blanc aide donc à équilibrer la chaleur, contrairement au ginseng rouge qui peut exacerber le yang intérieur.
En outre, la médecine chinoise estime que le ginseng blanc peut renforcer le Yuan Qi, l’énergie vitale avec laquelle l’être humain nait.
Dans les traités de médecine chinoise, le ginseng est décrit et donc également utilisé pour améliorer la santé globale, renforcer le système immunitaire, aider à combattre le stress et la maladie.
Le ginseng, plante merveilleuse détenant de nombreuses propriétés et vertus, n’aurait pas de vertus ou d’effets réels sur la libido ou la performance sexuelle.
Les propriétés supposées d’amélioration sexuelle du ginseng seraient sans fondement, tout au moins dans les annales de la médecine traditionnelle chinoise (MTC).
Il existe des herbes chinoises, telles que Yin Yang Huo (Epimedium) ou le Gou Qi Zi, qui stimulent la performance sexuelle, le ginseng n’en fait pas partie.
Néanmoins, de nombreux individus l’ayant essayé à ces fins, attestent de l’utilisation du panax ginseng pour améliorer les « prouesses sexuelles ».

Propriétés traditionnelles

Dans le système chinois, le ginseng fortifie les principaux systèmes méridiens du corps, chargés de créer de l’énergie. Ces deux méridiens sont le méridien de la rate et le méridien pulmonaire.
En tant que stimulant végétal, le ginseng, en particulier le ginseng asiatique, est réputé pour sa capacité à fournir de l’énergie rapidement mais, contrairement aux substances caféinées, il est à la fois activateur et réparateur des fonctions du système nerveux central.

Ginseng propriétés traditionnelles

Ginseng propriétés traditionnelles

Le ginseng est souvent utilisé dans les préparations à base de plantes en utilisant d’autres toniques Chi, comme la racine d’astragale, qui travaille également sur la construction du Chi et stimule également la santé immunitaire.
Ren Shen (ginseng en chinois) est très prisé en Chine, car, seul, parmi toutes les herbes traditionnelles, renforce le Qi Originel.
Le Qi Originel (Yuan Qi) est l’énergie vitale que nous avons à la naissance et qui anime notre être. Avec le Yuan Qi, nous sommes vivants. Sans le Yuan Qi, la vie est partie.
En outre, le ginseng est réputée chez les asiatiques pour prolonger l’endurance, et de nombreux sportifs et athlètes chinois (et même occidentaux de nos jours) affirment améliorer leur performance en général, en consommant et en réalisant des cures de ginseng.
En MTC (Médecine chinoise), Panax Ginseng est doux et légèrement amer dans la saveur, légèrement chaud dans sa nature, et agit donc sur le cœur, la rate et les canaux pulmonaires.
Il peut restaurer les mauvais états de forme dus à la fatigue chronique et tonifier lentement (renforcer) les déficiences à long terme. Il s’agit de la plante adéquate pour traiter l’épuisement dû au surmenage.
Il dynamise aussi le Spleen-qi et le Lung-qi, favorisant la production des fluides corporels.
Le Ginseng peut aussi tranquilliser et traiter les palpitations et l’insomnie.

En résumé pour la MTC :

le ginseng est revigorant du Qi, traite l’épuisement, renforce la rate, alimente les poumons, promeut la production du fluide corporel, désaltère la soif, tranquillise l’esprit et améliore l’intelligence.

Attention toutefois : De fortes doses de Panax Ginseng peuvent augmenter la tension artérielle.
De très petites doses quant à elles diffusent un léger effet sédatif.

En définitive, Panax ginseng est donc principalement considéré comme un tonique de Chi (Qi) mais travaille également à soutenir indirectement Jing et Shen.
L’effet tonique sur le Chi participe à construire l’énergie sexuelle, la capacité créatrice et la force physique.
Cette excellente plante fortifie les systèmes respiratoire, digestif et immunitaire.
Travaillant directement à travers le système pulmonaire et l’organe de la rate, le ginseng aide indirectement à tonifier les reins et à renforcer l’énergie de surface ou «Wei Qi», étroitement associée à la défense immunitaire de l’organisme.
Plus la qualité de ginseng est élevée, plus la quantité de Shen («esprit») contenue dans la racine est élevée.

La légende de Li Ching-Yuen

Légende de Li Ching-Yuen

Légende de Li Ching-Yuen

Le ginseng, comme déjà vu plus haut, originaire de Chine, possède donc une histoire profonde parmi les maîtres taoïstes de la longévité, ayant vécu une vie saine et en pleine santé jusqu’à plus de 100 ans.
L’une des plus grandes légendes racontées dans toute l’Asie est l’histoire de Li Ching-Yuen, herboriste et maître taoïste.
Comme la légende le raconte, Li Ching-Yuen aurait vécu jusqu’à l’âge de 252 ans en consommant de grandes doses de boissons toniques et de teintures à base de ginseng, ho shou wu, reishi, gotu kola et goji.
Dans l’édition de 1933 du Livre Guinness des Records, il a été présenté comme le plus vieil homme du monde (1678-1930), mais depuis lors, cette affirmation a été revue et requalifiée de mythe.
Cependant, cette légende, ainsi que de nombreuses autres, représentent la notion traditionnellement reconnue des taoïstes, vivant bien au-delà de ce que nous pensons nous, en tant qu’occidentaux, comme humainement possible, et en partie grâce à la consommation de ces herbes toniques.

Études scientifiques

Plus de 3 000 études scientifiques ont été publiées sur le ginseng.
Des études ont examiné l’activité anti-tumorale, anti-infectieuse, sur le système nerveux, l’abaissement des lipides et l’activité anti-fatigue du ginseng.

Etudes scientifiques Ginseng

Études scientifiques Ginseng

La recherche expérimentale indique que le ginseng aide le corps à s’adapter au stress, protège le corps contre les radiations, augmente le nombre de spermatozoïdes et stabilise le taux de sucre dans le sang.
Dans une étude de 2013 analysant les effets anti-fatigue du Panax ginseng sur des sujets souffrant de fatigue chronique, il a été déclaré que « cette étude est le premier essai contrôlé randomisé en double aveugle à fournir des preuves systématiques des propriétés anti-fatigue du Panax ginseng chez les sujets atteints de fatigue chronique idiopathique ».
Ces données nous amènent à conclure que Panax ginseng peut être utilisé pour combattre la fatigue chronique et que le mécanisme sous-jacent à cet effet peut être lié à ses propriétés antioxydantes.
Dans la revue « Integrative Cancer Therapies », dans une étude datant de 2015, étudiant les effets du Panax ginseng sur la fatigue induite par la croissance tumorale, il a été démontré que Panax ginseng est un complément adjuvant sûr et améliore l’état de la fatigue liée au cancer ainsi que la qualité de vie, l’appétit et le sommeil la nuit.
Bien d’autres études scientifiques sur le ginseng attestent les nombreuses propriétés que nous allons développés ci-dessous.

Propriétés condensées

Que ce soit par des études cliniques ou par l’expérience empirique dans son utilisation traditionnelle, le ginseng blanc et le ginseng rouge ou coréen apportent les propriétés suivantes pour la santé humaine :

• Prend soin et protège le foie
• Réduit le cholestérol sanguin et les triglycérides
• Prévient l’artériosclérose et améliore les capacités de mémoire
• Aide à prévenir l’apparition de certains types de cancer
• Stimulant sexuel et allié pour lutter contre l’éjaculation précoce
• Détoxifiant actif
• Améliore la circulation sanguine permettant de garder les capillaires propres et dilatés
• Supporte la production de plus d’insuline
• Génère un plus grand nombre de globules blancs pour combattre les infections
• Augmente la performance physique et intellectuelle
• Puissant anti-stress , aide à le réduire et à le contrôler
• Réduit la fatigue et le sentiment de fatigue physique et mentale, ainsi que la dépression
• Les ginsénosides dont nous parlions dans la rubrique composition du ginseng, augmentent la production de lymphocytes, et renforcent le système immunitaire en cas de toux, grippe, bronchite, etc.
• Le ginseng combat les dysfonctionnements sexuels tels que l’éjaculation précoce ou l’inappétence. Il est également utilisé par certains comme puissant stimulant aphrodisiaque et sexuel
• Augmente la performance sportive car il augmente la production d’ATP, tonifiant ayant l’avantage de ne pas exciter
• Employé comme traitement complémentaire du diabète

Propriétés détaillées

Poudre de blanc/rouge pour augmenter la performance physique et mentale

Performance, Endurance et Ginseng

Performance, Endurance et Ginseng

La poudre de ginseng blanc stimule les fonctions mentales et la mémoire lorsque le surmenage mental et physique apparaît.
Dans certaines études, il a été démontré que le ginseng renforce la capacité de l’individu dans les états d’épuisement psychophysique, en augmentant sa capacité psychologique, en réduisant le sentiment de fatigue et en agissant comme un restaurateur stimulant général. Grâce à la constatation de l’amélioration de la mémoire et de la concentration chez les étudiants consommant du ginseng, et donc des ginsénosides, des études ont également été effectuées pour relier cette constatation aux propriétés potentielles anti-amnésiques pour traiter la maladie d’Alzheimer, mais d’autres études sont nécessaires pour confirmer ou infirmer ces propriétés en traitement d’Alzheimer.

Poudre bio pour activer le système immunitaire

Plusieurs études soutiennent l’efficacité des ginsénosides dans la prolifération des lymphocytes, et donc la grande utilité du ginseng chez les personnes âgées et les patients ayant une capacité immunologique défaillante. Dans ce domaine, il a également été démontré que cette formidable racine de ginseng, était utile pour augmenter la capacité des défenses immunitaires contre le virus de la grippe, les rhumes et pour renforcer les effets du vaccin antigrippal.

Bio en poudre pour lutter contre le vieillissement

Ginseng & Vieillissement

Ginseng & Vieillissement

Le ginseng blanc, bio de préférence, prolonge la fonctionnalité de l’organisme chez les personnes âgées grâce à son effet bienfaiteur sur le système immunitaire et la mémoire, améliorant leur qualité de vie et leur activité circulatoire. On pense également qu’il pourrait influencer la réduction du risque d’angine de poitrine et la perte de neurones cérébraux.

Pour protéger le système cardio-vasculaire

L’administration d’une certaine quantité de Panax ginseng Meyer réduit la tension artérielle et la fréquence cardiaque, et prévient la formation de thrombi grâce à son activité antiplaquettaire, et prévient également l’artériosclérose.

Pour augmenter le niveau d’insuline

Grâce aux propriétés hypoglycémiques des ginsénosides, les auteurs de certaines études recommandent Panax ginseng comme un traitement coadjuvant du diabète.

Pour prévenir la formation d’ulcères causés par le stress

L’ extrait en poudre de Panax ginseng prévient l’activité antigastritique et ulcéreuse en réduisant la production d’acide chlorhydrique dans le système digestif.

Pour combattre la dysfonction érectile et l’éjaculation précoce

Plusieurs études soutiennent l’utilisation du panax ginseng par voie orale pour traiter l’impuissance masculine avec un certain succès.

Pour développer la capacité mentale

 

Ginseng et capacité mentale

Ginseng et capacité mentale

Panax ginseng peut améliorer la performance cognitive pendant des périodes prolongées d’activité mentale. Dans un essai clinique impliquant 30 jeunes adultes en bonne santé, les chercheurs ont constaté que ceux qui prenaient Panax étaient moins susceptibles de subir une fatigue mentale lors d’un examen (par rapport à ceux qui ont pris un placebo).
En outre, une étude a montré qu’une combinaison de Panax ginseng et de ginkgo biloba peut aider à améliorer la mémoire chez les adultes en bonne santé d’âge moyen.

Poudre et propriétés contre le diabète

Une étude a montré que Panax ginseng peut aider dans le contrôle du diabète (ginseng poudre pour diabétiques). L’étude a impliqué 19 personnes atteintes de diabète de type 2 bien contrôlé. Par rapport à ayant reçu un placebo, les membres de l’étude ayant pris Panax ginseng au cours de la même période ont enregistré des améliorations significatives dans le contrôle de la glycémie.

Poudre et propriétés contre la dysfonction érectile

Ginseng en poudre aphrodisiaque ?

Panax ginseng semble être efficace dans le traitement de la dysfonction érectile. Dans les tests effectués sur 45 hommes atteints de dysfonction érectile, ceux ayant pris Panax ginseng durant huit semaines ont montré des améliorations significatives par rapport à ceux qui ayant reçu un placebo au cours de la même période.
Dans une étude précédente, sur environ 90 hommes atteints de dysfonction érectile, 60 pour cent des participants ont signalé des améliorations dans leurs symptômes par rapport à 30 pour cent de ceux ayant utilisé un placebo.
Contrairement aux médicaments pour la dysfonction érectile (généralement pris en amont de l’acte), le ginseng semble être utile pour contrer la dysfonction érectile si en prise régulière.

Racine (en poudre) pour réduire le stress

Ginseng efface le stress

Ginseng efface le stress

Le ginseng aide à améliorer les niveaux d’énergie, la vitalité, l’attention et la clarté mentale, tout en soulageant ou en éliminant la fatigue, les sautes d’humeur, le stress et même le syndrome prémenstruel (SPM) chez les femmes.
Le phytothérapeute peut conseiller de prendre une capsule de ginseng en poudre ou un thé au ginseng trois fois par semaine si vous vous sentez déprimé ou si vous devez abattre un travail considérable.
Si vous êtes un athlète, vous pouvez utiliser le ginseng par période pour optimiser vos capacités et le processus de récupération après l’effort, certains médecins du sport conseillent de le prendre tous les jours pendant trois semaines, en stoppant par intervalle la cure durant une semaine.

Ginseng blanc de Chine/rouge de Corée pour prévenir le cancer

Le ginseng contient des substances appelées ginsénosides, des principes actifs chimiques étant censés contenir des propriétés puissantes pour prévenir le cancer. Pour ce faire, la médecine coréenne peut conseiller de prendre une capsule de poudre ou d’extrait de ginseng, au moins cinq fois par semaine durant deux mois, puis cesser trois semaines et recommencez ce cycle. Dans le cas d’un cancer diagnostiqué, il est important de vérifier avec votre médecin avant de commencer à consommer du ginseng régulièrement.

Pour la peau

Le ginseng est considéré comme un puissant soin anti-âge pour les soins de la peau en raison de sa réputation pour rajeunir l’apparence du derme.

Il permet en effet de :

Ginseng & belle peau

Ginseng & belle peau

- Réduire l’apparence des rides et ridules
- Aider à raffermir la peau et adoucir les traits du regard avec son effet anti-âge
- Aider à lutter contre le dessèchement et, grâce à ses propriétés, il aide également les peaux grasses et sensibles. Il a une capacité naturelle à équilibrer le sébum cutané. Il est donc idéal pour soigner les peaux sensibles et grasses.
- Illuminer le teint de la peau. En effet l’extrait de ginseng détient le potentiel d’illuminer et d’éclaircir l’apparence de votre peau.

A noter : Comme la plupart des plantes médicinales de très grande qualité, le ginseng protège également la peau contre les facteurs de stress environnementaux.

Ginseng cheveux blancs

Le Ginseng est prescrit par la Médecine chinoise pour stimuler la circulation sanguine et activer le métabolisme.
Ces vertus permettent donc d’accroitre la circulation au niveau du cuir chevelu et donc la nutrition des cellules des follicules pileux.
Ces cellules ne sont pas les seules à être nourries, car le ginseng soutient également la production et l’efficacité des cellules destinées à fabriquer de nouveaux cheveux.
Le ginseng peut sans aucun doute prévenir les cheveux gris et la chute de cheveux prématurés.

Calvitie, alopécie et repousse des cheveux

Ginseng contre perte de cheveux

Ginseng contre perte de cheveux

Les avantages de ginseng pour la croissance des cheveux a été démontrée par une passionnante étude effectuée en utilisant cette racine de longue vie.
À Osaka, au Japon, l’étude en question a démontré que le Ginsenoside Ro peut aider à combattre l’alopécie androgénétique, communément appelée calvitie, chez les hommes.
Cette constatation pourrait avoir des implications cosmétiques répandues et conduire au développement de médicaments futurs pour la prévention et la repousse des cheveux chez les hommes avec des remèdes naturels formulés à base de ginseng.

Bienfaits, d’autres vertus ?

Contrôle du poids

Consommer l’extrait de la racine de ginseng ainsi que du thé de ginseng montre et offre un certain potentiel dans la suppression de l’appétit.

Stimulant sportif

Le ginseng aide les athlètes à utiliser l’oxygène de manière plus efficace et contribue à augmenter les niveaux d’énergie. Le thé au ginseng permet également de stimuler les cellules et aide ainsi à améliorer la concentration au cours des compétitions.

Crampes menstruelles

Le thé de ginseng asiatique et américain aide à soulager la douleur associée à la menstruation.

Frigidité, manque d’appétit et désir sexuels

Les scientifiques pensent que le lien entre la prise de ginseng et le désir sexuel est dû à l’effet du ginseng apte à renforcer la santé globale et équilibrer le système hormonal.

En résumé les bienfaits du ginseng fournissent à l’être humain :

• des propriétés antioxydantes
• la réduction du cholestérol et le soutien à la perte de poids
• des effets anticancéreux et de stimulation du système immunitaire
• l’amélioration physique et mentale chez les personnes âgées
• l’amélioration physique et l’amélioration de la performance pour les athlètes
• l’amélioration de la performance mentale, l’amélioration de l’humeur
• l’accroissement du désir sexuel, le soutien des fonctions sexuelles
• le soulagement des symptômes dus au cycle menstruel
• des actions anti-fatigue et antistress
• d’abaisser la glycémie

En médecine naturelle dite alternative :

• Le ginseng blanc nourrit les muscles, profite au système nerveux et aide à équilibrer la fonction de la sécrétion hormonale, particulièrement en relation avec les organes reproducteurs.
• Le ginseng blanc semble avoir des effets de refroidissement sur le corps, et est bon pour les personnes vivants sous des climats chauds, ainsi que pour contrer les bouffées de chaleur en général.
• Les Chinois consomment du ginseng depuis toujours pour optimiser l’énergie, la force et l’endurance.

Curiosités à connaître

Pour les asiatiques :

• Les racines de ginseng récoltées dans la nature sont beaucoup plus coûteuses que celles cultivées dans une ferme. Les racines sauvages ne contiendront pas de traces des fongicides utilisés sur les cultures non biologiques.
• Les racines ressemblant à une forme humaine ont plus de valeur que les autres.
• Les grosses racines sont meilleures que les petites. Les racines épaisses sont préférables aux racines minces.
• Les vieilles racines sont plus prisées que les racines fraîches.
• Un goût et une odeur caractéristiques forts indiquent également la force (puissance thérapeutique) des racines de ginseng.
• Les chinois pensent que le ginseng sibérien est de moindre qualité et ne devrait coûter qu’une fraction de ce que coûte le vrai panax ginseng.

Blanc ou rouge ?

Les différences entre ginseng blanc et ginseng rouge, comme déjà vu plus haut dans l’article, résident d’une part dans l’âge de la racine récoltée et d’autre part à la technique de préparation/transformation du ginseng.
Lorsque le ginseng asiatique frais est récolté, la racine est généralement préparée à la vapeur avant séchage au soleil, celui ci est appelé ginseng rouge.

Ginseng rouge ou Ginseng blanc ?

Ginseng rouge ou Ginseng blanc ?

Ou, il peut être directement séché au soleil, et il s’agit alors du ginseng blanc.
Le ginseng rouge de Corée (à savoir qu’il existe également un ginseng blanc de Corée) tire sa couleur rouge d’une méthode de conservation spéciale impliquant de le cuire à la vapeur avec la peau intacte et avant le processus de séchage, de le laisser infusé avec d’autres herbes médicinales; il s’agit souvent de recettes secrètes anciennes.
Comme nous l’avons vu également plus haut dans l’article, il existe également différentes variétés de ginseng : Panax Ginseng, Panax Repens, etc.
Les propriétés médicinales de toutes les variétés de VRAI ginseng sont pratiquement identiques.
Dans la souche asiatique du ginseng Panax ginseng Meyer, comme nous l’avons vu, l’âge de la racine récoltée et 2 modes de préparation différents de cette racine donnent donc le Ginseng blanc et le Ginseng rouge.
La racine de ginseng blanc est récoltée à quatre ans et elle est simplement séchée au soleil.
Le ginseng rouge est récoltée quant à lui à l’âge de 6 ans et est soumis à une cuisson et un séchage qui augmenteraient ses propriétés médicinales.
Le ginseng rouge de très bonne qualité détiendrait plus de propriétés médicinales que le ginseng blanc.
Dans la réalité la Médecine chinoise répertorie plutôt les deux variétés par une différence des vertus, des personnes auxquelles les racines sont destinées, et par le résultat recherché du traitement au ginseng.
Panax ginseng, ginseng blanc, ginseng rouge, ginseng chinois ou ginseng coréen, sont sans conteste des aliments santé fonctionnels et même des remèdes naturels très largement utilisés pour la revitalisation et l’élimination de la fatigue chronique; ils sont employés comme complément alimentaire en Asie depuis plus de 2000 ans
Les deux préparations, rouge et blanche, sont très couramment utilisées en médecine traditionnelle chinoise et coréenne.
La différence entre les 2 variétés au niveau composition concerne leurs concentrations respectives en ginsénosides et leurs effets pharmacologiques.
Le Ginseng rouge subit un traitement supplémentaire à la vapeur et une infusion avec d’autres substances végétales; pendant ce processus, les ginsénosides subissent des modifications chimiques qui pourraient augmenter les activités physiologiques.
Actuellement, plus de 30 ginsénosides différents ont été isolés et caractérisés à partir de Panax ginseng, et ces ginsénosides sont tous connus pour produire des effets pharmacologiques différents.

Différence entre le blanc et le rouge ?

Les études comparatives entre Ginseng blanc et Ginseng rouge sur diverses maladies sont rares et n’ont pas été suffisamment poussées.
En définitive, il s’agirait effectivement donc selon les médecines orientales entre les 2 variétés, en plus de leur mode de préparation variables, de différences au niveau des vertus, des personnes auxquelles les racines sont destinées, et par le résultat recherché du traitement au ginseng.

Petit rappel :

Notez que Panax Ginseng est donc cuit à la vapeur avec de l’aconite et/ou d’autres herbes pour améliorer sa puissance thérapeutique, il s’agit du ginseng rouge, avec une nature particulièrement chaude.
Le ginseng blanc, quant à lui est du ginseng Panax non transformé, juste séché au soleil.
Le ginseng blanc plus doux est donc plus approprié lorsque l’utilisateur a trop de chaleur.
Son caractère plus frais n’aggravera pas les conditions chaudes ou inflammatoires.

Effets secondaires, effets indésirables

Ginseng & nervosité

Ginseng & nervosité

Bien que les effets secondaires du ginseng soient rares et légers, il est possible parfois pour certains usagers de souffrir de certains symptômes tels que l’insomnie, nervosité et agitation, ainsi qu’une hypersensibilité à la substance.
Un ginseng de mauvaise qualité peut potentiellement transformer les symptômes précédents en tachycardie, altération nerveuse et effets indésirables du système digestif, tels que la diarrhée.
Le ginseng ne doit pas être pris avec d’autres stimulants (comme le café, le thé ou même le guarana) et la dose doit être réduite en cas d’augmentation de la pression artérielle (généralement due à d’autres stimulants dont les effets sont augmentés lors de la prise de ginseng).
Il convient d’être particulièrement attentif aux interactions possibles avec d’autres substances ou médicaments pris simultanément, étant donné la diversité des actions du ginseng envisageables sur différents systèmes de l’organisme.
Son utilisation excessive et prolongée peut causer de l’insomnie et de l’hypertension. Par conséquent, l’utilisation continue n’est pas recommandée pour des périodes de plus de trois mois.

Contre-indications

Dans les doses et posologies recommandées, le ginseng n’entraîne que peu d’effets secondaires et indésirables.

Cependant, il ne devrait pas être utilisé à fortes doses, car cela induirait des risques de diarrhée et parfois d’hypertension.
Par conséquent, le ginseng doit être évité en cas de problèmes cardiaques, car il peut augmenter le risque d’hypertension et de palpitations.
Attention, le ginseng a une forte tendance à augmenter les effets thérapeutiques et secondaires, indésirables d’autres plantes et médicaments, ceci conduit à de nombreuses contre-indications.
S’il est pris seul, sans aucune substance supplémentaire, la plante reste très sûre.

Ginseng & contre-indications

Ginseng & contre-indications

Pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les personnes sous médication ou pour toute condition médicale, une consultation préalable avec le médecin phytothérapeute est recommandée avant de commencer à utiliser le ginseng.
Pour un diabétique, l’effet du ginseng peut potentialiser les médicaments hypoglycémiants qu’il prend pour contrôler sa maladie.
L’utilisation du ginseng est également fortement déconseillée pour les patients hypertendus et pour ceux qui prennent des médicaments augmentant la force de contraction du cœur.
En raison de son action sur le système immunitaire, le ginseng pourrait affecter celles et ceux ayant des maladies auto-immunes telles que le lupus, la sclérose en plaques (sauf avis du médecin pour soulager la fatigue induite par cette maladie) ou la polyarthrite rhumatoïde, donc est exclue son utilisation dans ces cas de figure.
Ginseng blanc ou rouge ne peuvent être utilisés en cas de maladies directement liées à l’œstrogène (cancer du sein et gynécologique) puisque les ginsénosides présents dans le ginseng peuvent agir comme des œstrogènes dans le corps.
Le ginseng peut également interagir avec les médicaments stimulants, l’insuline et les médicaments anti-dépression, ainsi que diminuer l’effet des médicaments régulant le système immunitaire.
Les personnes sous traitement aux médicaments anti-plaquettaires ne doivent pas consommer de ginseng.
Des aliments et des plantes peuvent stimuler le système nerveux et augmenter la fréquence cardiaque, il est donc déconseillé de les mélanger avec le ginseng. Il s’agit surtout du café, du thé noir, du thé vert, de l’ alcool, de l’orange amère, de l’éphédra…
L’utilisation du ginseng est également déconseillée aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes.
Il est préférable de ne pas prendre le ginseng en continu, mais de le faire de manière cyclique, en alternant les périodes d’absorption (pas plus de trois mois d’affilé) et les périodes de repos à la complémentation en ginseng.

Interactions médicamenteuses

Bien que le ginseng soit approprié dans le traitement de nombreuses maladies, il est très important de ne pas le mélanger ou de le prendre en prenant des médicaments chargés de soigner/traiter ces maladies.
Les principes actifs des plantes médicinales sont aussi puissants que les drogues synthétiques et nous devons donc prendre des précautions et conscience de leur possibilité à interagir.
Par conséquent, il est conseillé de toujours consulter un thérapeute professionnel si vous prenez n’importe quel type de médicament ou d’ingrédient actif et voulez en plus vous complémenter avec une plante médicinale.
Les interactions médicamenteuses peuvent modifier la façon dont vos médicaments agissent ou augmenter le risque d’effets secondaires graves.
La liste ci-dessous ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Conservez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments sur ordonnance et en vente libre et les produits à base de plantes médicinales) et partagez-les avec votre médecin de famille, phytothérapeute et votre pharmacien.
Ne commencez pas, n’arrêtez pas, ou ne changez pas le dosage de n’importe quels médicaments sans l’approbation de votre docteur.

Parmi les produits susceptibles d’interagir avec le ginseng, mentionnons :

les médicaments pouvant augmenter le risque de saignement (y compris les anticoagulants comme la warfarine et l’héparine, les antiplaquettaires comme le clopidogrel, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et l’ibuprofène); les inhibiteurs de la MAO (isocarboxazide, linézolide, bleu de méthylène, moclobémide, phénelzine, procarbazine, rasagiline, safinamide, sélégiline, tranylcypromine) les médicaments affaiblissant le système immunitaire (y compris les corticostéroïdes tels que la prednisone…).

Association

Les médecins et herboristes traditionnels en médecine chinoise utilisent rarement le ginseng seul.
Les plantes médicinales sont généralement combinées avec d’autres ingrédients afin d’augmenter les propriétés cliniques et réduire les réactions négatives.

Par exemple, Sheng Mai San est une combinaison traditionnelle, qui combine souvent le Ginseng avec d’autres herbes médicinales pour humidifier les poumons; par conséquent, il peut être utilisé pour la toux chronique qui est difficile à expectorer, et l’essoufflement.
Bu Zhong Yi Qi Wan, quant elle est une ancienne formule utilisée depuis au moins mille ans pour traiter les patients épuisés, ayant froid, et pouvant avoir des membres faibles et/ou des selles liquides et lâches.
Dans cette ancienne formule, le ginseng est combiné avec l’astragale et d’autres herbes harmonisantes, qui aident le corps à assimiler le ginseng.
Des formules modernes à base de ginseng ou de codonopsis ont été utilisées pour aider les gens à surmonter des problèmes graves tels que l’impuissance, le syndrome de fatigue chronique et la fibromyalgie.
Des formules modernes de ginseng ont également été utilisées conjointement avec des approches médicales occidentales pour traiter les patients infectés par le VIH et les patients subissant une chimiothérapie et une radiothérapie.
Une combinaison de Panax ginseng et de ginkgo biloba peut aider à améliorer la mémoire chez les adultes en bonne santé d’âge moyen.Ginseng & Gelée Royale

Le ginseng est également souvent associé à la Gelée Royale (Trésor de la ruche) comme c’est le cas dans cette préparation idéale en cas de fatigue passagère et/ou chronique, ainsi que pour renforcer les défenses immunitaires en automne pour passer un hiver tranquille à l’abri des maladies saisonnières.

Le trio Impérial Reishi, Cordyceps, Ginseng

 

Cordyceps tibétains

Cordyceps tibétains

A la base réservée comme son nom l’indique à l’empereur chinois, sa famille et la grande noblesse, le trio Impérial, une association de Reishi, Cordyceps, Ginseng aide à maintenir et même rétablir le Qi, soit l’énergie vitale pour la médecine chinoise.
D’ailleurs, pour la pharmacopée traditionnelle de médecine chinoise, le fameux trio Impérial très efficient et fiable, stimule et renforce depuis des millénaires la santé et l’énergie vitale de celles et ceux le consommant, en un mot leur vitalité.
Pour plus d’infos sur le Trio Impérial : suivre ce lien trio Impérial Reishi, Cordyceps, Ginseng

Comment le consommer ?

Le ginseng peut être mâché, consommé en poudre, en gélules, comprimés ou même infusé pour être bu sous forme de thé.
Peu importe qu’il soit consommé sous forme de thé, de comprimé, de gélule, de poudre ou même comme de la nourriture, il est dans tous les cas préférable d’utiliser des produits issus d’une racine de bonne qualité.

Préparer un thé au ginseng

L’utilisation de la racine séchée de ginseng est la meilleure façon de préparer un thé de ginseng.
Pour ce faire, il convient de d’abord le couper en tranches de taille d’environ 1mm.

Remarque: Le ginseng se tranchera facilement après avoir été réchauffé au four pendant quelques minute. Il est également possible de l’acheter déjà tranché.

Thé au Ginseng

Thé au Ginseng

Pour faire infuser du thé au ginseng, utilisez 3 à 9 grammes de ginseng par personne.
Ajouter le ginseng, le thé vert dans une théière, et verser de l’eau très chaude mais non bouillante, laisser infuser 5 minutes, filtrer, sucrer à discrétion (le goût du ginseng est plutôt âpre et amer, donc certains préfèrent le boire légèrement sucré).
Certains disent du ginseng rouge de Corée qu’il a le goût d’un réglisse très puissant.

La double infusion peut aussi être une très bonne méthode de préparation d’un thé au ginseng très puissant.
Pour ce faire laisser infuser les tranches de ginseng pendant environ une heure, remettre le thé à chauffer sans ébullition, puis boire le thé à jeun.
Il est également possible d’ajouter de l’eau chaude supplémentaire pour diluer le thé au ginseng, si désiré.
La racine de ginseng devient molle et peut être mangée sans soucis après avoir infusé.

Comment consommer la poudre (sous forme de thé) ?

Si vous n’avez pas trouvé de ginseng en racine, ou de racines de ginseng séchées puis coupées en rondelles, il est aussi possible de préparer du thé de ginseng avec de l’extrait de ginseng (déterminer la quantité en fonction de la concentration de l’extrait) ou même de la poudre de ginseng blanc/rouge (1 cuillère à café rase pour ce faire).

Manger le ginseng ?

 

Ginseng racine, rondelles & poudre

Ginseng racine, rondelles & poudre

Les tranches de ginseng peuvent également être mâchées.
Le fait de mâcher, sucer et d’avaler les tranches de ginseng est aussi une méthode simple, rapide et non moins efficace de profiter des bienfaits thérapeutiques du ginseng.
Le ginseng a un goût distinctif de racine, plus doux pour le ginseng blanc que pour le ginseng rouge.
Plus ou moins amer selon sa provenance et sa méthode de fabrication, il est habituellement consommé sous forme de thé, poudre ou extrait liquide à diluer, mais peut cependant également être consommé cru en mâchant de fines tranches de racine.

Comment préparer le ginseng (racine brute) ?

Laver la racine de gingembre brute et faites-la cuire à la vapeur durant 5 à 10 minutes, pour qu’elle ramollisse et soit plus facile à découper.
Couper la racine en fines tranches faciles à consommer.
Éviter de laisser la racine refroidir et durcir.
Pour éviter qu’elle ne durcisse, et aussi pour adoucir le goût du ginseng, couvrir les tranches de miel et les conserver au réfrigérateur dans un récipient hermétique.
Consommer jusqu’à deux tranches par jour pour profiter pleinement des avantages.

Le consommer sous forme de soupe ?

Préparez votre soupe (assez liquide) selon votre recette préférée; un bouillon de poulet ou de légumes si vous êtes végétarien peut également convenir.
Ajouter une poignée de tranches de ginseng à la soupe.
Laisser mijoter la soupe jusqu’à 2 heures.
Écrasez les tranches ramollies et mélangez-les dans la soupe.
Également possible de sortir les tranches de la soupe et de les manger telles quelles.

L’utiliser en cuisine ?

Ajouter la poudre de ginseng blanc ou la poudre de ginseng rouge à l’eau lorsque vous faites cuire le riz ou ajouter de la poudre de ginseng ou des rondelles de racine de ginseng dans des plats sautés au wok.

Consommer des capsules, gélules

Dans le cas où vous n’aimeriez pas le goût, il faut le dire assez prononcé du ginseng, il suffit de préparer des gélules avec de la poudre de ginseng blanc ou rouge ou d’acheter les gélules de ginseng déjà prêtes à consommer et les prendre avec de l’eau, selon la posologie recommandée par le phytothérapeute et les instructions inscrites sur l’emballage.

A savoir : plus de principes actifs donc plus de bienfaits sont libérés par des méthodes de décoction, d’infusion, de teinture ou d’extraction à l’eau chaude.

Comment le mesurer, l’utiliser, le préparer, le consommer en poudre et en racine ?

Les thés au ginseng peuvent être préparés en faisant infuser la racine ou les tranches entières séchées dans de l’eau frémissante (pas bouillante), voire de la poudre de ginseng (une cuillère à café rase).
Il convient de préférence d’employer des casseroles en verre ou en céramique avec un couvercle.
Pour des résultats optimaux, certains utilisent un «cuiseur/mijoteuse à ginseng» en céramique, mais peuvent également réaliser le thé en utilisant une méthode s’apparentant au bain marie; pour ce faire, ils placent une tasse ou une théière à l’intérieur d’une casserole d’eau frémissante.

Lors de la préparation du ginseng comme thé, de nombreux herboristes chinois recommandent souvent de le faire infuser pendant au moins 8 heures. Ce mode de préparation peut également être réalisé en utilisant un mijoteuse.

Poudre utilisation

Ginseng en poudre

Ginseng en poudre

Les extraits en poudre de ginseng, les extraits liquides de ginseng et les solutions liquides sont pratiques à utiliser dans les thés, l’eau, les smoothies ou les autres boissons.
Possible également des les employer dans des desserts crus.
Comme vous le voyez, le ginseng peut se consommer de différentes façons en fonction de vos attentes thérapeutiques, de votre état de santé, et bien évidemment de vos préférence et goût personnels.

Il est en effet possible de trouver du ginseng en racine, extrait ou poudre, de prendre, de consommer du ginseng en poudre, en extrait, sous forme de thé, de le préparer, de le manger cru ou cuit… De consommer du ginseng de Corée, de la poudre de ginseng rouge de Corée, ou de préférer prendre du ginseng de Chine, ou encore du ginseng blanc en poudre… A chacun son Ginseng…

Dosage posologie

Le ginseng est vendu sous forme de racine séchée entière ou sous forme d’extrait en capsules, en poudre ou en thé, dans les magasins d’alimentation naturelle ou même dans les boutiques d’herboristerie, de vente de thés, de compléments alimentaires, ayant pignon sur rue, mais également sur internet.
Si vous l’achetez sous forme de racine, choisissez un ginseng sans parties molles ou décolorées.
Aussi possible de l’acheter coupé en fines tranches.
Les compléments alimentaires formulés à base de ginseng, pour être efficace et produire des effets thérapeutiques certains, doivent contenir au moins un extrait standardisé de ginseng renfermant de 3 à 7 % de ginsénosides.

Posologie, Dosage

Pour les extraits de ginseng en poudre (ginseng poudre posologie) : le médecin phytothérapeute peut prescrire de 2 à 4g ou 1,2 voire 3 c.à café rases, à raison de 2 fois/jour, en fonction des effets thérapeutiques recherchés

Pour les extraits de ginseng liquides : le médecin phytothérapeute peut prescrire de 1, 2 ou 3 gouttes, à raison de 2 fois/jour, en fonction des effets thérapeutiques recherchés.

Dosage et posologie Ginseng

Dosage et posologie Ginseng

Le dosage variera en grande partie en fonction de la constitution du sujet et des effets, objectifs et/ou problèmes de santé particuliers à soigner.
La quantité peut en outre différer en fonction de la concentration du produit à base de ginseng.
C’est donc une bonne idée de suivre la posologie recommandée par le phytothérapeute et sur l’étiquette du complément alimentaire.

Prendre 100 à 400 mg/jour est considéré comme sûr et peut être prescrit par un médecin phytothérapeute.

Cependant, il est toujours préférable de suivre les instructions de dosage pour chaque sujet et état de santé particulier.
Certains herboristes chinois peuvent recommander une dose allant jusqu’à 2 g de ginseng par jour.
En médecine préventive des doses de 200 à 400 mg par jour sont courantes, bien que certaines études confirment que l’ajout de Panax Ginseng dans une multi-vitamine à hauteur de 40 mg de gingénosides pourraient être bio-actif.

Une dose de 400 mg/jour semble conférer le plus de bénéfice cognitif.

A noter :

Ces doses se rapportent à l’extrait de ginseng standardisé à environ 2-3% de Ginsénosides total à raison d’1 fois par jour.
Les essais cliniques utilisant l’extrait de ginseng rouge coréen pour la santé érectile et l’amélioration de la libido ont tendance à utiliser 3 g d’extrait total de ginseng rouge coréen par jour, en trois doses de 1000 mg.

En général, il est recommandé de limiter les périodes de traitement à 3 ou 4 semaines avec une semaine de pause.
Attention : le ginseng ne doit jamais être utilisé pendant plus de 3 mois consécutifs sans faire de pause.

Ces posologies et dosages sont donnés à titre indicatif, pour toute consommation de ginseng, sous quelques formes qu’il soit, consultez votre médecin en amont.

Dosage & Posologie en fonction de la maladie à traiter et/ou soigner

Contre la maladie d’Alzheimer : 4,5 à 9 grammes de racine de ginseng par jour pendant 12 semaines ont déjà été utilisés.
Contre la maladie pulmonaire obstructive chronique : 100 mg à 6 grammes de Panax ginseng trois fois par jour pendant jusqu’à 3 mois ont déjà été utilisés.
Pour la fonction mentale : 200 à 400 mg d’un extrait de Panax ginseng de très bonne qualité pris une fois par jour ou en deux doses divisées pendant 12 semaines, de 200 à 960 mg en dose unique, ont également été utilisés.
Contre la dysfonction érectile : 1400 à 2700 mg de Panax ginseng, pris en deux ou trois doses divisées par jour pendant jusqu’à 12 semaines, ont déjà été utilisés.
Contre la grippe : 200 mg d’extrait de ginseng Panax par jour, 4 semaines avant de recevoir un vaccin contre la grippe et en continuant pendant 8 semaines après, ont déjà été utilisés. En outre, 1 gramme d’extrait de Panax ginseng trois fois par jour pendant 12 semaines a également déjà été utilisé.
Contre la fatigue liée à la sclérose en plaques : 250 mg de Panax ginseng deux fois par jour pendant 3 mois ont déjà été utilisés.
Comme stimulant sexuel : 3 grammes de ginseng rouge coréen, une forme de Panax ginseng, tous les jours pendant 8 semaines a déjà été utilisé.
Appliqué sur la peau :
Contre l’éjaculation précoce : des crèmes contenant du ginseng Panax et d’autres ingrédients existent, elles s’appliquent sur le pénis une heure avant les rapports sexuels (à nettoyer avant l’acte) avant les rapports sexuels, avec de bons résultats.

Ces posologies et dosages sont donnés à titre indicatif, pour toute consommation de ginseng, sous quelques formes qu’il soit, consultez votre médecin en amont.

Coréen ou chinois ?

Petit rappel :

3 variétés distinctes de plantes sont appelées Ginseng :

Le ginseng asiatique (blanc de Chine et rouge de Corée, le ginseng américain et le ginseng sibérien.
Panax ginseng meyer est l’oriental, il est cultivé principalement en Chine et en Corée, où il est récolté pour ses racines.
Puis il existe le ginseng américain (panax quinquefolius) et le ginseng sibérien (eleutherococcus senticosus), qui en réalité n’est pas du vrai vu qu’il n’appartient pas à la famille panax, mais plutôt un cousin éloigné aux types panax.

De Corée et de Chine, différence ?

Coréen (racine rouge ou ginseng poudre rouge)

Le ginseng coréen est considéré comme la variété la plus puissante, et ce panax est très populaire de part le monde, puisque des millions d’utilisateurs l’ont déjà essayé au moins une fois.
L’énergie yang, améliore la circulation, augmente le flux sanguin, revitalise le corps et aide à la récupération après la maladie.
En Asie, le panax rouge est régulièrement pris pour augmenter la vitalité et l’endurance, améliorer l’efficacité du travail, combattre la fatigue, renforcer le système immunitaire et améliorer la libido.

Dans les pays occidentaux, les recherches sur les plantes médicinales confirment que les adaptogènes à base de plantes, comme le ginseng, peuvent être bénéfiques pour les personnes diagnostiquées avec la fibromyalgie, le syndrome de fatigue chronique, la dépression et La maladie d’Alzheimer en réduisant les niveaux de douleur, en stimulant l’énergie et la cognition et en rétablissant les cycles du sommeil.

Le ginseng coréen est récolté après six ans, il est ensuite cuit à la vapeur avant d’être séché au soleil.
Ce processus produit des racines brun rougeâtre et préserve les composés actifs des plantes, appelés ginsénosides.
Le ginseng rouge coréen peut être mélangé ou utilisé en synergie à d’autres plantes pour renforcer son action thérapeutique.

Ginseng rouge de Corée ou Ginseng blanc de Chine ?

Ginseng rouge de Corée ou Ginseng blanc de Chine ?

Chinois (racine blanche ou poudre de ginseng blanc)

La principale différence entre le ginseng coréen et chinois est la puissance thérapeutique.
Le ginseng chinois est plus doux et distille des effets stimulants sur l’énergie, il est donc mieux adapté pour les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes très malades.
Le ginseng chinois est principalement produit en Mandchourie.
Il est blanc car les racines sont séchées au soleil.
Le processus de séchage décompose les enzymes, réduisant la puissance de la racine.
Il est cultivé pendant quatre à six ans avant d’être récolté.

Le ginseng blanc est un stimulant pouvant réduire le taux de sucre dans le sang chez certaines personnes.
Le ginseng blanc peut également réduire les effets du stress, aider à soulager la fatigue mentale et corporelle, augmenter les niveaux d’énergie et aider à maintenir les fonctions corporelles au beau fixe.

Une étude récente a également montré que le ginseng blanc coréen améliorait les fonctions cognitives de certains patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Blanc de Corée ?

En médecine traditionnelle coréenne, le ginseng blanc coréen est considéré comme un adaptogène, une substance ayant la capacité de rétablir l’équilibre de l’organisme.
Selon la médecine traditionnelle coréenne, le ginseng blanc, par conséquent, détient la faculté d’augmenter la résistance globale au stress.
Celle-ci emploie le ginseng blanc de Corée comme adaptogène pour stimuler et détendre les systèmes de l’organisme en fonction des besoins propres à chaque sujet.

Avis des experts

Le ginseng est employé depuis d’innombrables générations, en particulier dans les protocoles de la médecine traditionnelle chinoise.
En médecine chinoise, le ginseng rouge est utilisé pour favoriser l’énergie yang (blanc pour favoriser le yin), augmenter l’approvisionnement en sang et améliorer la circulation sanguine.
Tant les chinois (« Rénshēn » en chinois) que les coréens (« goryo insam » en corréen) l’appellent la racine en forme d’homme, car il est vrai que bien souvent la racine de ginseng prend l’aspect de la forme humaine.

Le préfixe latin panax veut quant à lui dire «guérison totale».

A noter :

Tant les Grecs que les Romains utilisèrent déjà durant l’Antiquité la racine de ginseng pour soulager une variété de conditions, mais il était principalement considéré comme un tonique idéal pour augmenter la vitalité.

A retenir :

Panax Ginseng est un stimulant, il est énergisant et peut aider à restaurer la vitalité après la maladie.
• C’est l’une des meilleures plantes médicinales adaptogènes, et il est très souvent indiqué comme une excellente plante anti-stress.
• Panax Ginseng est donc stimulant, mais aide également à amortir le cycle du stress.
• Il se distingue comme un excellent tonique et apporte beaucoup d’énergie pour supporter, tant mentalement que physiquement, le style de vie moderne.
• En médecine chinoise, il est employé depuis toujours comme tonique pour soutenir l’organisme en entier en période de faiblesse, de fatigue et de stress.

Ginseng aphrodisiaque

Ginseng aphrodisiaque

• Le ginseng est également un excellent stimulant immunitaire, ses qualités anti-oxydantes aident à protéger l’organisme contre de nombreuses maladies.
• Il s’agit aussi d’une racine médicinale soutenant le bien être cognitif, car le Panax Ginseng stimule la production d’endorphines dans le cerveau (substances chimiques cérébrales induisant le sentiment de bonheur).
En se concentrant sur ses bienfaits pour le cerveau et le système nerveux, Panax Ginseng est indiqué pour améliorer et restaurer la mémoire, améliorer l’efficacité de la vitesse de réactivité physique et mentale.
En outre, Il peut soulager la dépression mais aussi réguler et normaliser le système nerveux, et même aider à la récupération de l’abus de drogues ou d’alcool.
• Il s’agit également d’un tonique sexuel et aphrodisiaque, pouvant améliorer la fonction érectile, augmenter la testostérone et densifier le nombre de spermatozoïdes.
Pour la femme, il régule le cycle menstruel et améliore la libido.
• Panax Ginseng est connu pour abaisser les niveaux de sucre dans le diabète de type 2.
• Au niveau du cœur, Panax Ginseng est indiqué pour améliorer la circulation et réduire la pression artérielle. De cette façon, il peut prévenir les maladies cardiaques.

En résumé et pour toutes ces raisons :

Le ginseng est l’une des plantes médicinales les plus populaires au monde.
Il est utilisé pour améliorer la réflexion, la concentration, la mémoire et l’endurance physique.
Il est également utilisé pour aider à estomper la dépression, l’anxiété et stimuler la guérison de la fatigue chronique.
Il est connu pour stimuler le système immunitaire, combattre les infections et aider les hommes atteints de dysfonction érectile.
Il s’agit d’une plante thérapeutique à large spectre, d’un adaptogène hors pair, et si employé intelligemment, il peut être considéré comme un très bon remède naturel pour soigner, traiter et guérir un nombre impressionnant de maux, pathologies et maladies.

Achat bio, en poudre, rouge, blanc, frais

Pourquoi du biologique ou de la poudre bio ?

Le ginseng récolté en pleine nature est probablement exempt d’engrais et de pesticides.
Cependant, pour être qualifié de «bio», le ginseng doit être certifié par une organisation tierce reconnue en vertu de la Loi sur la production alimentaire biologique.

Les méthodes de certification varient d’un État à l’autre et jusqu’à très récemment, aucune agence de certification chinoise n’était reconnue par les autorités occidentales.
Cela commence à changer, car de plus en plus de ginseng certifié biologique devient disponible, ceci en rapport à la demande grandissante de plantes médicinales biologiques.

Comme toutes les autres plantes, le ginseng est composé de centaines de composants chimiques distincts.
Les extraits de ginseng normalisés sont évalués en fonction du pourcentage de ginsénosides qu’ils contiennent.
Les scientifiques pensent que les ginsénosides sont à l’origine des effets thérapeutiques du ginseng.

Les racines de ginseng biologique cultivées, récoltées à maturité, transformées, non irradiées et conservées selon les pratiques afférentes à la culture biologique seront sans aucun doute de meilleure qualité, et renfermeront de plus gros pourcentages de principes actifs (ginsénosides) que les ginsengs cultivés à grand renfort d’engrais et de pesticides, transformées dans des conditions douteuses.

Poudre prix ? Comme pour tout : il y a ginseng et Ginseng.

Pour cette raison, pour garantir la sécurité alimentaire, et également le potentiel thérapeutique, cela n’a aucun sens d’acheter les produits à base de ginseng rouge ou de ginseng blanc les moins chers et les moins qualitatifs sur le marché.
Comme nous l’avons mentionné plus haut, s’il est important de prendre le ginseng le mieux adapté à votre organisme et à votre état de santé, il n’en reste pas moins important de consommer un ginseng de haute qualité.

Une racine de qualité ?

Il existe de nombreux suppléments et compléments alimentaires à base de ginseng bon marché.
Il est donc important d’éviter les produits à base de ginseng de mauvaise qualité, car ils sont réputés pour causer des tensions et courbatures dans le cou et les épaules, des maux de tête et même de l’hypertension artérielle.

Les racines matures de haute qualité et les compléments alimentaires en résultant, si bien employés n’ont normalement pas ces effets secondaires.

À l’heure actuelle, seuls quelques distributeurs œuvrant sur le marché occidental commercialisent des racines, des extraits, des pilules et de la poudre de ginseng biologique.

Qu’il s’agisse de trouver, d’acheter du ginseng rouge ou du ginseng blanc, il est primordial de se fournir en ginseng biologique certifié, garantie de pouvoir consommer du ginseng de grande qualité, récolté, soit en pleine nature (non polluée) ou cultivé sans engrais ni pesticides, récolté à maturité, transformé et conservé selon un cahier des charges strict.
Notre partenaire garantit des ginsengs asiatiques biologiques dans ses formules à base de ginseng, et même une poudre de ginseng blanc certifié à 100% biologique.

Anastore est une source fiable dans la distribution de compléments alimentaires de grande qualité.
Les ginseng rouge bio en gélules ou ginseng blanc bio en poudre Anastore présentés ci-dessous sont formulés à partir de ginseng de haute qualité titrés en ginsénosides.

Ginseng Rouge Bio en gélules

Ginseng blanc Bio en poudre


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).