Bronchites


Bronchites
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Les bronchites
Causes des bronchites
Symptômes des bronchites
Traitement par les plantes médicinales

Les bronchites

Les bronchites se définissent comme des irritations des bronches des poumons. On peut distinguer trois sortes de bronchites : les bronchites aiguës bactériennes, les bronchites aiguës virales et les bronchites chroniques, appelées aussi bronchopneumopathie. Les bronchites aiguës, les plus courantes, sont de courte durée et durent pendant 10 jours au maximum. Les bronchites chroniques sont de longue durée et touchent principalement les fumeurs. Les bronchites chroniques se traduisent par la présence de mucosités dans les voies respiratoires empêchant de bien respirer. Elles peuvent durer des semaines voire des années. Les bronchites entraînent des toux sèches et des sécrétions de couleur jaune. Les personnes qui sont affectées par les bronchites aiguës et qui souffrent déjà d’une maladie respiratoire comme l’asthme ou la rhinite allergique peuvent présenter des symptômes différents.

Causes des bronchites

Les bronchites aiguës résultent d’une infection virale suite à une grippe, un refroidissement ou un rhume. Elles sont contagieuses et apparaissent au cours de l’automne et de l’hiver. Les bronchites aiguës bactériennes sont provoquées par la coqueluche. La fumée de cigarettes, de charbon et d’un poêle à bois favorise l’aggravation de la maladie. Les poussières, la moisissure, le smog et les gaz toxiques peuvent aussi irriter les poumons. Les bronchites constituent également des signes d’asthme. Les bronchites chroniques sont généralement dues à la consommation de tabac, à des infections récidivantes, à des allergies et à l’air pollué. Si les bronchites persistent au-delà de 15 jours ou qu’il n’y a pas d’amélioration après trois mois, il est préférable de consulter un médecin sinon les bronchites peuvent se transformer en pneumonie.



Symptômes des bronchites

Les bronchites aiguës virales se manifestent par une toux sèche accompagnée de fièvres, d’un nez bouché, de maux de gorge et de migraines. La toux est sèche au début de la maladie et elle devient grasse après quelques jours avec des expectorations. Les bronchites aiguës bactériennes se traduisent par une toux productrice, des frissons, de la fièvre et une grande lassitude. Le sujet peut parfois provoquer un bruit à l’inspiration et à l’expiration. Quelquefois, le malade ressent des courbatures ainsi qu’un manque d’appétit, il ressent des douleurs au niveau de la poitrine. Si les bronchites s’aggravent, elles se transforment en pneumonie. Le malade a une toux intense quand il est étendu ou exposé à l’air sec et froid. Le malade a le souffle court, il ressent une pression et une douleur au niveau de la poitrine. Si les bronchites sont accompagnées de laryngite, la voix devient rauque et la gorge est enflammée si elles sont combinées avec la pharyngite. Les bronchites chroniques se caractérisent par une toux grasse suivie de mucosités jaunâtres. La respiration est sifflante et des complications peuvent survenir, comme la dyspnée où le malade a des difficultés à inhaler.

Traitement par les plantes médicinales

Certaines plantes médicinales peuvent lutter efficacement contre la bronchite. Il s’agit notamment du thym, mélangé avec de la lierre grimpante ou de la racine de primevère officinale. La préparation constitue à la fois un anti-infectieux, un anti-inflammatoire et un expectorant. Le sirop de lierre grimpant donne des résultats satisfaisants pour guérir l’asthme ainsi que les bronchites chroniques et aiguës. Il soulage les irritations des bronches et dégage les voies respiratoires. L’huile essentielle de l’eucalyptus globulus de même que ses feuilles favorisent la guérison des bronchites avec leurs propriétés antibactériennes, expectorantes et antivirales. L’andrographis, la réglisse et le plantain contribuent aussi au traitement des bronchites sans oublier la guimauve et le bouillon blanc. Les plantes médicinales à usage traditionnel sont innombrables, tels l’onagre, l’astragale, l’angélique, le marrube, le fenugrec et le sapin baumier. Les plantes les plus prisées comprennent, entre autres, le pulmonaire, l’hysope, le droséra et le pelargonium. Elles sont disponibles en tisane, en teinture et en goutte. Le ginseng améliore la réponse immunitaire ainsi que le propolis et le pollen.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).