Guimauve (Althaea officinalis)


Guimauve (Althaea officinalis)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

La Guimauve
Althaea officinalis
Propriétés et bienfaits de la guimauve
Précautions d’utilisation de la guimauve

La Guimauve

Les qualités thérapeutiques de la guimauve ont été découvertes depuis des siècles. Les organes souterrains de cette plante intervenaient dans la médecine traditionnelle grecque et chinoise pour traiter le rhume, la toux et bien d’autres affections rencontrées au quotidien. La présence d’une proportion importante de mucilages dans sa composition lui confère des propriétés émollientes, apéritives, béchiques, adoucissantes et laxatives. Cette plante aux bienfaits multiples est très appréciée en cuisine et en herboristerie. Le mucilage de ses racines permet d’obtenir des pâtes destinées à la conception de confiseries. Ses feuilles comestibles aromatisent à merveille les plats de salades. Ses belles fleurs sont très prisées en matière de décoration.

Althaea officinalis

Faisant partie de la famille des Malvacées, la guimauve est une plante laineuse issue des pays européens et asiatiques. La plante vivace est connue sous l’appellation scientifique de Althaea officinalis. Souvent rencontrée au bord de la mer, cette espèce affectionne particulièrement les milieux humides. La plante ornementale se caractérise par ses grandes tiges bien dressées munies d’un feuillage denté divisé en lobes. Ses fleurs de couleur blanche rosée présentent un pédoncule court et des étamines à anthères rouges. L’une des particularités de la guimauve est sa souche lui permettant d’émettre de nombreux bourgeons souterrains assurant sa multiplication. En médecine traditionnelle, ses racines sont épluchées et séchées pour être macérées dans de l’eau froide. Le mélange ainsi obtenu sera destiné à la conception de pommade relaxant.



Propriétés et bienfaits de la guimauve

La guimauve présente des propriétés médicinales des plus importantes. Utilisées en infusion, ses fleurs et ses feuilles constituent des excellents remèdes contre la toux, l’angine et le rhume. Ses racines préparées en décoction permettent de traiter toutes sortes d’affections buccales. Cette décoction convient également à un usage local. Ce soin présente des effets positifs sur les différentes dermatoses, les plaies enflammées et les furoncles. Utilisée en injection vaginale, la guimauve traite efficacement les leucorrhées et toutes variantes d’infections. Sous forme de pommade, la plante aux multiples vertus s’applique sur les peaux à problèmes et sur les eczémas.

Associations

Contre l’angine les propriétés de la camomille ou du mélèze.
Contre les furoncles la poudre de fenugrec ou les bienfaits du poireau cuit.
Pour purifier le sang des toxines les propriétés du café vert.

Précautions d’utilisation de la guimauve

Les thérapies à base de guimauve provoquent rarement des manifestations indésirables. Le respect du délai de traitement et des doses prescrites demeure quand même important. En effet, administrée à forte dose, la guimauve peut devenir toxique ou entrainer des réactions allergiques chez certains sujets. Les principaux actifs de cette plante médicinale peuvent présenter des effets indésirables chez les enfants de bas âges et les femmes enceintes. Riche en sucre, la prise de cette médication ne convient pas aux personnes diabétiques. En usage local, la guimauve n’est pas très indiquée pour soigner les plaies ouvertes.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).