Mal de dos


Noter cet article

Mal de dos
Causes du mal de dos
Symptôme du mal de dos
Traitement par les plantes médicinales

Mal de dos

Symptôme très fréquent, le mal de dos touche la région postérieure du tronc, depuis les épaules jusqu’aux lombes. Il traduit les dorsalgies et les lombalgies. Il peut devenir invalidant s’il est longtemps négligé. Il entraîne alors une impotence contraignant le malade à un arrêt de travail. Les complications sont fréquentes, d’où la nécessité d’une prise en charge précoce. Comme les causes sont nombreuses, il importe de connaître la véritable origine du mal dont dépend le traitement. La fréquence de survenue du mal de dos est si grande qu’il est souvent négligé. La cause peut être bénigne et transitoire. Toutefois, une douleur chronique persistant plus d’un mois et demi impose une consultation médicale et ne doit être prise à la légère.

Causes du mal de dos

D’abord, certains individus sont plus exposés que d’autres à faire une lombalgie ou une dorsalgie. Les personnes obèses sont plus sujettes à ce mal que d’autres. Les hommes sont moins fréquemment atteints que les femmes. L’âge avancé, la sédentarité et le tabac sont des facteurs de risque. Le surpoids est l’une des premières causes du mal de dos, la colonne vertébrale devant supporter l’excès de poids. L’habitude à une mauvaise posture entraîne également l’apparition d’une douleur lombaire au long cours. De nombreux problèmes mécaniques peuvent en être l’origine, comme les exercices physiques trop intenses, les faux mouvements et les problèmes musculaires. La douleur des muscles lombaires étant éliminée, le mal de dos peut relever de causes très diverses. Il peut tenir des inflammations chroniques des vertèbres lombaires, à un mal de Pott, à des ostéo-arthrites iliaques et sacro-iliaques. Il peut tenir également d’un processus inflammatoire de la moelle et de la colonne vertébrale. Les maladies des reins, aussi bien aiguës que chroniques, peuvent occasionner d’importantes douleurs lombaires. Chez la femme, les douleurs lombaires sont souvent sous la dépendance d’une congestion utérine ou rénale, surtout au moment de la menstruation.



Symptôme du mal de dos

La mal de dos se manifeste donc, comme son nom l’indique, par une douleur au niveau du dos, le plus souvent à sa partie inférieure. En général, ces douleurs se produisent très brusquement. Elles sont souvent si pénibles que le malade se courbe en avant pour éviter la contraction des muscles concernés. La douleur peut survenir de façon aiguë, après un effort ou un redressement violent ou encore après le soulèvement d’un poids lourd. Mais quelquefois, elle survient de façon subaiguë, après une marche prolongée et fatigante. Le muscle forcé devient douloureux par surmenage. La douleur peut être accompagnée d’une raideur du rachis, associée à une limitation des mouvements de la colonne vertébrale, portant notamment sur la flexibilité. Selon l’origine du mal de dos, il peut s’étendre jusqu’au niveau du bas ventre, de la cuisse et de la jambe. Il peut même entraîner une impotence fonctionnelle des membres inférieurs, comme dans le cas de la sciatique ou de la hernie discale.

Traitement par les plantes médicinales

Les plantes médicinales constituent un traitement adjuvant de la thérapeutique instituée par le médecin. Généralement, le massage est efficace lorsqu’il est précédé d’un bain chaud. On utilise alors de préférence une pommade ou un baume à l’essence de romarin, sinon une pommade ou un gel d’arnica. On peut également verser dans l’eau de bain quelques gouttes d’huile essentielle de romarin, de poivre ou de gingembre. Pour soulager rapidement la douleur, l’harpagophytum est très efficace, en association avec le bain et le massage. Il est vendu sous forme de comprimés et de gélules dans les pharmacies. Son action anti-inflammatoire n’est plus à prouver grâce à l’un de ses composants qui est l’harpagoside. Le saule en capsule ou en comprimé peut remplacer l’harpagophytum, mais uniquement dans les formes aiguës du mal de dos. Le millepertuis, silicium organique, le desmodium ainsi que l’ashwagandha contre les douleurs musculaires, ou encore le mal de dos.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).