Maux de gorge


Maux de gorge
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Les maux de gorge
Causes des maux de gorge
Symptômes des maux de gorge
Traitement par les plantes médicinales

Les maux de gorge

La gorge est limitée en avant par l’ouverture postérieure des fosses nasales ainsi que la bouche ; en arrière par les muscles paravertébraux qui recouvrent les vertèbres du cou et en bas par l’œsophage. C’est un passage commun pour l’air et les aliments. Il existe au niveau de la gorge ou du pharynx des structures musculaires qui ont pour rôle essentiel la déglutition. Il existe également des structures muqueuses ainsi que des amygdales qui ont un rôle de défense dans les infections de la sphère ORL et de ce carrefour. Le pharynx peut être la victime de nombreux maux. On peut assister à une plaie de la gorge due à la présence d’un corps étranger, à un polype d’une amygdale, à un abcès, à une angine ou à une amygdalite.

Causes des maux de gorge

Le polype de l’amygdale et du pharynx est assez rare. La cause est inconnue, mais dans tous les cas, c’est une affection bénigne. Les abcès résultent de l’inflammation des ganglions environnants. L’abcès latéro-pharyngien est dû à l’inflammation des ganglions lymphatiques parotidiens, à la suite d’une angine. L’abcès rétro-pharyngien résulte d’une inflammation des ganglions lymphatiques rétro-pharyngiens. L’origine en est une lésion de la muqueuse du nez, du naso-pharynx, de la bouche, de l’oreille moyenne, de la peau du visage et notamment l’eczéma de la nuque. Quelquefois, l’infection est consécutive à la rougeole, à la scarlatine et aux oreillons. Dans le cas des angines, il existe des facteurs favorisants : le froid, l’humidité, l’insuffisance de la salive. Les causes déterminantes étant l’infection microbienne due à des bactéries hôtes de la gorge et qui peuvent devenir pathogènes sous diverses influences.



Symptômes des maux de gorge

Le maître symptôme est la douleur. Le corps étranger, comme une arête de poisson ou un fragment d’os, ne provoque qu’une irritation locale et une douleur spontanée ou provoquée par la déglutition. Les troubles produits par les polypes du pharynx ou des amygdales sont si légers d’ordinaire que leur constatation est faite à l’occasion d’une angine. On aura un chatouillement, un picotement entraînant de la toux, des ronflements, ainsi qu’une certaine gêne de la respiration. Les polypes peuvent être visibles en faisant tousser le malade. Dans l’abcès latéro-pharyngien, après une angine, il se produit une gêne dans la déglutition, avec contraction des mâchoires et un certain degré de torticolis. Une fièvre plus ou moins élevée accompagne le tableau. L’abcès rétro-pharyngien survient surtout chez le jeune enfant et le nourrisson. Il provoque également une gêne de la déglutition qui peut être très importante que l’alimentation devient presque impossible. La respiration est pénible et ronflante, la voix rauque, le cou raide. Les ganglions au-dessous de la mâchoire sont gonflés. Il existe un certain degré de fièvre. Quant aux angines, elles se caractérisent par des douleurs intenses à la déglutition, des ganglions sous-maxillaires souvent discrets et une fièvre plus ou moins élevée.

Traitement par les plantes médicinales

Le plus souvent en traitement adjuvant d’une antibiothérapie bien conduite, les soins locaux par des plantes médicinales sont très efficaces pour accélérer la guérison. Le thym est le désinfectant par excellence de la gorge et des voies respiratoires hautes. Il possède également un effet anti-inflammatoire. Préparé en tisane pour gargarisme, à effectuer plusieurs fois par jour, il guérit rapidement les angines et les états d’irritation de la gorge. Il s’agit d’une infusion de 1 à 2 cuillerées à café de feuilles séchées, dans 200 ml d’eau bouillante, pendant 10 minutes. Si le mal est associé à un rhume, une affection du nez ou des sinus, des inhalations chaudes de l’infusion ne peuvent qu’être bénéfiques, associées au gargarisme. Dans ce cas, les feuilles séchées peuvent être remplacées par une goutte d’huile essentielle. Echinacea, l’estragon, le miel d’acacia, la cannelle sont aussi utilisés pour les maux de gorge, le ginseng pour la convalescence.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).