Artériosclérose


Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Artériosclérose
Causes de l’artériosclérose
Symptômes de l’artériosclérose
Traitements par les plantes médicinales

Artériosclérose

Plus on avance en âge, plus on court le risque de voir ses artères s’épaissir et se durcir. L’artériosclérose s’installe de manière insidieuse et progressive. Les artères perdent leur souplesse et leur élasticité. C’est un processus naturel, toutefois, les dépôts de petits résidus sur les parois artérielles présentent certains dangers. Ce phénomène est considéré comme l’artériosclérose proprement dite. Les dépôts ne sont pas lipidiques mais des protéines plasmatiques. La consommation excessive de graisses, surtout celles qui sont d’origine animale entraîne la cholestérolémie. Celle-ci est responsable du dépôt lipidique sur les parois artérielles. L’athérosclérose se manifeste et accompagne l’artériosclérose. Leurs effets conjugués sont très dangereux pour l’organisme. Les tissus musculaires manquent d’oxygène et le risque de certaines maladies graves est à craindre. Les vaisseaux peuvent se rompre à tout moment. Les hommes sont beaucoup plus exposés à cette maladie que les femmes.

Causes de l’artériosclérose

Plusieurs facteurs provoquent l’artériosclérose. L’hypercholéstérolemie se trouve parmi les causes les plus courantes de la maladie. Elle apparaît à la suite d’une consommation non modérée de graisses saturées présentes dans les viandes, le beurre, les œufs et le lait. L’hypertension artérielle, une grande surcharge pondérale comme l’obésité, les tensions nerveuses, le tabagisme et l’alcoolisme sont également à l’origine du vieillissement des artères. Certaines maladies, entre autres le diabète, en sont aussi responsables. La sédentarité est un facteur qui favorise la manifestation de l’artériosclérose. Il en est de même pour les troubles hormonaux qui sont assez fréquents chez les femmes en ménopause. L’artériosclérose peut être considéré comme une maladie héréditaire dans la mesure où l’on répertorie plusieurs cas d’artériosclérose dans la catégorie des antécédents familiaux. Lorsque la maladie se complique, elle peut entrainer une insuffisance rénale ou cardiaque.



Symptômes de l’artériosclérose

Souvent, la maladie suit un développement très lent et ne laisse apparaître aucun signe alarmant. Lorsque le sang ne circule plus librement, les symptômes d’une atteinte cardio-vasculaire se manifestent. Ils se traduisent par des vertiges, des douleurs ou des crampes qui se localisent dans les membres inférieurs. Le sujet éprouvera une certaine difficulté dans la marche. Une crise d’angine de poitrine accompagnée d’une irradiation dans les bras gêne le patient. Des formations de caillots dans l’aorte sont à craindre. Ceux-ci entraineront un anévrisme assez dangereux. Des troubles de la parole et une paralysie sont également des signes symptomatiques. L’infarctus du myocarde n’est pas à écarter. L’arrivée du sang dans les artères va diminuer et l’on observera une insuffisance à leur niveau. Les accidents cardio-vasculaires sont les plus dangereux et leurs séquelles sont très graves.

Traitements par les plantes médicinales

Le recours aux plantes médicinales est devenu une pratique courante pour soigner les maladies. L’artériosclérose peut se traiter à partir de diverses plantes. L’aubépine est toute indiquée, elle peut être prise pendant une période assez longue sans porter atteinte à l’organisme. Préparer une infusion de la plante séchée dans une tasse d’eau très chaude pendant une trentaine de minutes. Filtrer avant de boire jusqu’à 4 tasses par jour. 2 petites cuillerées de la plante à chaque préparation suffisent. Sa combinaison avec le ginkgo, la lavande, l’avoine et le pimbina donnera de bons résultats. L’infusion de tilleul est également recommandée dans le traitement de la maladie. La plante a la propriété de fluidifier le sang et son action vaso-dilatatrice est bénéfique. Un mélange d’aubépine, de pâquerettes pour 20 grammes de chaque et de pervenche, d’olivier, de verveine odorante et de gui à 10 grammes de chaque, est également efficace. Laisser infuser pendant une quinzaine de minutes dans une eau bouillante. A prendre en 4 tasses par jour, éloignées des heures de repas.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

1 Avis

  1. Cette page sera certainement très utile pour beaucoup de malades et même les non-malades.

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).