Kombucha, champignon de longue vie


Kombucha, champignon de longue vie
4.8 (95%) 4 - Avis conso

Kombucha origines
Kombucha bienfaits
Kombucha propriétés
Kombucha vertus
Comment préparer du Kombucha ?
Kombucha contre-indications, danger ?

Kombucha origines

Connu comme « l’Elixir de l’immortalité » par les Chinois, le kombucha, la boisson aux milles vertus est consommée depuis plus de 2000 ans en Extrême-Orient ; le kombucha est une boisson fermentée présentant d’énormes avantages pour la santé humaine.

Le Kombucha, boisson fermentée préparée à partir de thé noir et d’édulcorants comme le sucre de canne, de fruits ou de miel s’emploie comme un aliment fonctionnel. Il renferme une colonie de bactéries et de levures responsables de lancer le processus de fermentation, une fois combinée avec le sucre.

Kombucha, boisson aux milles vertus

Kombucha, boisson aux milles vertus

Après la fermentation, le kombucha devient gazeux et se compose de vinaigre, vitamines B, enzymes, probiotiques et d’une forte concentration d’acide acétique, gluconique et lactique, qui en synergie produisent des propriétés très intéressantes pour l’organisme.

En effet cette synergie participe à créer un terrain favorable pour :

- une meilleure digestion
- la perte de poids
- une augmentation de l’énergie
- un nettoyage et une détoxification de l’organisme
- un soutien immunitaire
- une réduction des douleurs articulaires
- une prévention du cancer

Kombucha bienfaits

La solution de thé sucré fermente grâce aux bactéries et levures : la colonie symbiotique de bactéries et levures. Bien qu’il se prépare généralement avec du thé noir, le kombucha peut également se réaliser avec du thé vert.

Kombucha bienfaits

Kombucha bienfaits

Pour en consommer, 2 solutions s’offrent à vous : soit préparer du kombucha maison ou vous fournir dans la plupart des magasins d’aliments naturels et biologiques.

La majorité des bienfaits du Kombucha provient des probiotiques.

Dans les cas de cultures de champignons non souillées, il s’agit d’une symbiote naturelle de Saccharomyces ludwigii, Saccharomyces de type apiculatus, Bacterium xylinoides, Bacterium gluconicum, Schizosaccha-romyces pombe, Acetobacter ketogenum, diverses Torula et Pichia fermentans entre autres pour les levures.

En fin de compte, ce cocktail de bonnes bactéries et levures interagissent ensemble d’une façon unique pour apporter d’incroyables bienfaits pour la santé de la plupart de ceux buvant du kombucha.



Kombucha propriétés

Kombucha propriétés

Kombucha propriétés

Dans une étude publiée dans le Journal of Medicinal Food en 2014, des chercheurs de l’Université de Lettonie rapportent les bienfaits du kombucha pour la santé humaine :

Il est maintenant démontré que le kombucha agit efficacement pour préserver la santé, mais également la récupérer ! Très certainement selon les chercheurs en raison de ses quatre propriétés principales: la détoxification, l’antioxydation, le potentiel énergétique, et la faculté de stimuler l’immunité.

Kombucha vertus

Toujours selon cette étude il existe 7 principaux avantages pour la santé de boire du kombucha.

1/ Détoxification

La capacité de détoxification du kombucha est immense. Un parfait exemple réside dans sa capacité à neutraliser la toxicité au niveau des cellules du foie.

Les cellules du foie sont en effet protégées contre les lésions par oxydation et maintiennent leur physiologie normale, en dépit de l’exposition à une toxine! Selon les chercheurs, cela serait probablement dû à l’activité antioxydante du kombucha, qui pourrait être très bénéfique en prévention des maladies du foie et/ou le stress oxydatif reconnu pour jouer un rôle crucial dans l’apparition de ce type de maladie.

2/ Digestion

Digestion difficile

Digestion difficile

Naturellement, les prouesses antioxydantes de ce thé neutralisent les radicaux libres qui créent le chaos dans le système digestif. Cependant, la vraie raison pour laquelle le kombucha favorise la digestion est certainement la présence de niveaux élevés d’acides bénéfiques, de probiotiques et d’enzymes.

Les recherches ont démontré la capacité du kombucha à prévenir les ulcères d’estomac et l’hyperpeméabilité intestinale. Sans surprise, le kombucha, serait dans certains cas, aussi efficace que les médicaments allopathiques couramment prescrits pour les brûlures d’estomac, le reflux gastro-oesophagien et les ulcères.

Le Kombucha peut aussi aider à guérir une surpopulation de Candida albicans dans l’intestin, car il contribue à rétablir l’équilibre du système digestif. Il s’agit donc d’un excellent moyen de lutter contre le Candida, car sa contenance en cultures probiotiques vivantes aide l’intestin à se repeupler de bonnes bactéries évinçant Candida. Le Kombucha contient de nombreuses bactéries, mais celles-ci ne sont pas des bactéries nuisibles ou pathogènes, et sont plutôt du genre bénéfique, et entrent en concurrence avec les bactéries pathogènes dans l’intestin et le tube digestif.

Une chose qu’il convient de mentionner ici est que le Candida ou d’autres problèmes digestifs peuvent parfois être des questions complexes à résoudre et en buvant du Kombucha les symptômes peuvent chez certains s’accentuer. Il convient alors de cesser la supplémentation en kombucha rapidement. (Voir aussi pour une aide à la digestion digestion et stimuler l’appétit l’harpagophytum ou l’artichaut)

3/ Énergie

Kombucha et énergie

Kombucha et énergie

La capacité de Kombucha comme revigorant est du au fer libéré du thé noir au cours du processus de fermentation. Il contient également de la caféine en très petites quantités, et des vitamines B, pouvant dynamiser l’organisme.

Grâce à un processus spécial appelé chélation, le fer libéré contribue à stimuler l’hémoglobine du sang, améliore l’approvisionnement en oxygène des tissus et stimule le processus de production d’énergie au niveau cellulaire. En d’autres termes, en aidant le corps à créer plus d’énergie (ATP), le kombucha peut aider celles et ceux qui en boivent régulièrement en petites quantités, à rester en pleine forme. (Voir aussi pour ses bienfaits la racine d’ashwagandha ou l’acérola pour combattre la fatigue dans le sport)

4/ Santé immunitaire

L’effet global issu du kombucha pour stimuler le système immunitaire est du à sa capacité pour contrôler les radicaux libres grâce à ses propriétés antioxydantes.

Le kombucha diminue effectivement le stress oxydatif et l’immuno-suppression lui étant liée. Un puissant antioxydant, le D-saccharique acide 1,4-lactone a été découvert au cours du processus de fermentation du kombucha, ; introuvable dans le thé noir d’origine.

Les scientifiques pensent que le DSL et la vitamine C présents dans le kombucha sont ses principaux secrets en matière de protection contre les dommages cellulaires, les maladies inflammatoires, les tumeurs et la dépression du système immunitaire. En outre, les probiotiques contenus dans le kombucha soutiennent également le système immunitaire. (Voir aussi pour une stimulation des défenses naturelles le cordyceps sinensis un adaptogène majeur)

5/ Lésions articulaires

Douleurs articulaires et musculaires

Douleurs articulaires Kombucha

Le Kombucha peut également aider à guérir, réparer et prévenir les lésions articulaires de plusieurs façons. Le Kombucha contient des glucosamines, qui augmentent la production d’acide hyaluronique synovial. En plus de cela, il soutient la préservation de collagène et empêche la douleur arthritique. De la même manière qu’il supporte le collagène articulaire, il soutient également le collagène de l’ensemble de l’organisme et réduit ainsi l’apparence des rides sur la peau.

6/ Prévention du cancer

Le Kombucha est également bénéfique pour la prévention du cancer et durant la convalescence. Une étude publiée dans Cancer Letters prouve que la consommation de l’acide glucarique contenu dans le kombucha réduit le risque de contracter un cancer chez les humains.

7/ Perte de poids

Des études récentes apportent la preuve que le kombucha améliore le métabolisme et limite l’accumulation de graisse. Bien que plus d’études soient nécessaires avant de confirmer ces résultats, il est logique que le kombucha soutienne la perte de poids car il est riche en acide acétique, comme le vinaigre de cidre, et de polyphénols, très utiles pour encourager la perte de poids.

Comment préparer du Kombucha ?

Le Kombucha est simple à faire maison, et vous reviendra moins cher que d’acheter des bouteilles préparées de kombucha pour une consommation journalière.

Voici une recette simple pour préparer votre propre kombucha à la maison.

Cette recette fournit environ huit tasses de kombucha, mais possible aussi de doubler les doses pour en préparer plus, sans utiliser forcément plus de bactéries et levures au départ.

Comme toujours pour les préparations maison, bien se laver les mains et s’assurer de la propreté irréprochable du plan de travail et des ustensiles utilisés.

Kombucha préparation

Kombucha préparation

Ingrédients du Kombucha

Pour préparer 8 tasses il faut :

- 1 grand bocal de verre de 2 litres avec une large ouverture. Éviter d’utiliser un bocal en plastique car les composantes chimiques du plastique peuvent se retrouver dans le kombucha durant la période de fermentation. Du verre et seulement du verre, pas de céramique non plus ! S’assurer que l’ouverture est suffisamment large pour permettre à beaucoup d’oxygène d’atteindre le kombucha en fermentation.
- 1 morceau de gaze de coton à disposer autour de l’ouverture du bocal et fixer avec un élastique.
- 1 colonie symbiotique de bactéries et levures de départ + une 1 tasse de kombucha déjà préparé. S’achète soit dans les magasins d’aliments santé ou en ligne à des prix bon marché. A noter que des groupes consommant du Kombucha et donc préservant des souches de bactéries et levures se sont formés dans toute la France ; bien souvent ces personnes distribuent ces souches gracieusement, cependant pour ma part, à moins d’être réellement sur de la qualité de la souche en question, je préfère le réaliser avec une souche de bactéries et levures identifiées.
- 8 tasses d’eau, de préférence filtrée, ou de source, même si cela fonctionne avec l’eau du robinet. Notons au passage que certains préfèrent utiliser de l’eau distillée, sensée contenir moins de contaminants ou de métaux lourds que l’eau du robinet.
- 1/2 tasse de sucre de canne biologique ou de miel liquide. Les substitutions au sucre, pour certains ne sont une pas une bonne idée pour réaliser du kombucha. Cependant certaines personnes signalent préparer avec succès du très bon kombucha au miel brut. La qualité du sucre est importante afin d’éviter toutes contaminations, il convient de prendre du sucre organique. Cela sera l’une des rares fois où nous vous inviterons à utiliser du sucre ! Il faut néanmoins savoir que la majeure partie du sucre est effectivement « mangé » par les levures durant le processus de fermentation, donc il ne reste que très peu de sucre effectif dans la préparation finale.
- 4 sachets de thé noir bio ou 4 cuillères à soupes rase de thé noir bio. Certaines personnes préfèrent utiliser le thé vert, bien que le thé noir soit traditionnellement utilisé pour préparer le kombucha.
- 1 filtre à café.

Kombucha champignon de longue vie

Kombucha champignon de longue vie

Préparation du Kombucha

1/ Porter l’eau à ébullition dans une grande casserole sans aluminium. Une fois à ébullition, retirer du feu et ajouter les sachets de thé et le sucre, en remuant jusqu’à ce que le sucre soit bien dissout.

2/ Laisser le thé infuser durant environ 15 minutes, puis retirer et jeter les sachets de thé.

3/ Laisser le mélange refroidir jusqu’à la température ambiante, c’est à dire environ une heure. Une fois refroidi, ajouter le mélange de thé/sucre dans le grand bocal. Ajouter la colonie symbiotique de bactéries et levures de départ et 1 tasse de kombucha préparé (acidification).

4/ Couvrir le bocal avec la gaze ou un mince tissu de coton, en essayant de le garder bien plat en le fixant grâce au gros élastique. Il faut que le tissu couvre l’ouverture du bocal et reste bien en place, mais attention il doit être suffisamment mince pour permettre à l’air de passer au travers.

5/ Placer le bocal dans un lieu aéré et chaud de 23 à 28°C, loin de toute source d’humidité, de fumée et de tous fruits et plantes. Attention, ne jamais l’entreposer au soleil ! Laisser le kombucha reposer pendant 7 à 10 jours en fonction de la saveur recherchée. Un temps réduit produit un kombucha plus doux au goût moins aigre, alors qu’un temps plus long donne au kombucha plus de fermentation et développe plus de goût. Certains laissent fermenter le kombucha jusqu’à un mois avec d’excellents résultats… Possible de goûter tous les deux jours pour voir si le kombucha a atteint le goût souhaité et le degré de fermentation recherché.

6/ Extraire le champignon, filtrer le kombucha avec un filtre à café. L’entreposer dans une bouteille de verre au réfrigérateur.

7/ Pour réaliser un nouveau kombucha, on peut commencer dans l’immédiat une nouvelle culture du breuvage, selon les instructions citées ci-dessus.
Pour le mieux, il faut verser entre 10 et 20 cl du kombucha précédent dans la nouvelle préparation pour l’acidification. Il convient de retirer la partie liquide trop ancienne. A noter que le champignon s’épaissit au fur et à mesure des cultures. La nouvelle couche sur le dessus est toujours la plus récente, et celle en dessous du champignon forcément la plus ancienne ; il convient de la retirer de temps à autre. En macérant dans le thé, le kombucha se colore et devient brunâtre, c’est tout à fait normal ! La partie la plus ancienne du champignon peut se jeter au compost. Il est tout à fait envisageable de rincer le champignon kombucha et d’en extraire les parties foncées, cependant il faut savoir que plus le champignon est épais en proportion à la quantité de liquide, plus le kombucha est rapide à préparer.
Une attention particulière est à entreprendre à chaque fois que l’on manipule le champignon pour éviter les contaminations. Bien se nettoyer les mains est primordial ! Il faut également accorder une importance particulière à la présence d’insectes et moucherons à la surface des fruits avoisinants la préparation car ceux-ci peuvent déposer leurs œufs sur le champignon, d’où l’intérêt de fermer soigneusement le bocal avec un élastique solide entourant la gaze !
En entretenant bien votre champignon kombucha et de la façon décrite ci-dessus, le champignon est perpétuel !

Kombucha contre-indications, danger ?

Sur le site Gaia Research, une compilation de plusieurs recherches scientifiques les plus récentes sont disponibles sur le kombucha.

Boire du kombucha, danger ?

Boire du kombucha, danger ?

Risques et dangers

Ce qui reste étonnant concernant le kombucha, c’est qu’en dehors des études scientifiques mentionnées sur Gaia Research, la médecine officielle recommande toujours de ne pas consommer de kombucha ou simplement à l’occasion et en petites quantités.
Certains grands noms de la médecine holistique restent également réservés face à la consommation de Kombucha. Leurs réserves se font par rapport au manque de connaissances scientifiques en rapport avec ce breuvage mais également par rapport au facteur de risque que pourrait représenter le breuvage, si préparé dans des conditions douteuses, consommé en trop grande quantité ou par des personnes chez lesquelles pourraient apparaitre des effets secondaires et indésirables.
Des intoxications au plomb, des allergies, des acidoses, des nausées, des jaunisses et des troubles hépatiques et rénaux auraient été rapportés chez certains après consommation de kombucha.
Pour cela, les médecins, et même certains praticiens de médecine holistique restent perplexes et prudents et conseillent de ne pas se supplémenter en kombucha ou alors en très petite quantité.

Les contre-indications se voient particulièrement destinées aux personnes à risque comme les femmes enceintes, les enfants en bas âge, les gens âgés, ou tout sujet présentant des déficiences au niveau immunitaire, des maladies hépatiques et rénales, les diabétiques, quoique le sucre servant à nourrir la colonie symbiotique de bactéries et levures de départ soit presque inexistant dans le breuvage obtenu. Il convient donc de consulter avant de se supplémenter en Kombucha ; le seul problème étant que le médecin consulté, comme toujours, n’y connaîtra rien au kombucha et ne sera pas en mesure de répondre aux éventuelles questions pouvant se poser…

Comment limiter les risques ?

La majeure partie des risques pouvant se présenter lors de la consommation de kombucha sont facilement évitables lors de la préparation du breuvage par respect de bonnes conditions d’hygiène, en n’employant aucun métal durant la fermentation ou la manipulation du kombucha, et par l’utilisation d’un récipient en verre inaltérable par les acides. Il convient également pour sécuriser la consommation de Kombucha de contrôler le niveau d’acidité du breuvage, et de le consommer progressivement et toujours en petites quantités.

Conclusion

« Un son de cloche » et une consommation de kombucha depuis plus de 2 millénaires, de nombreuses études réalisées mais non avalisées par les autorités de santé, confortés de nombreux consommateurs satisfaits et faisant l’éloge des bienfaits du kombucha.
« Un autre son de cloche » conforté par une recherche scientifique insuffisante pour beaucoup, des risques de contamination possibles par la préparation du breuvage en dehors de toute hygiène, de conditions incertaines de culture et quelques cas avérés de dangers pour la santé humaine, qui restent somme toute assez rares.

Pour conclure le kombucha n’est certes pas forcément bon pour tous, mais peut s’avérer salvateur pour de nombreuses personnes. Il suffit juste de rester en phase avec son organisme et de ne lui apporter que ce qui peut lui faire du bien.
Si vous souhaitez vous supplémenter en kombucha, vérifier tout d’abord s’il n’est pas contre-indiqué à votre état de santé. En tout état de cause la supplémentation doit être lente, progressive et sans excès et sous contrôle d’un professionnel de santé.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).