Hypotenseur


Hypotenseur
Noter cet article

Qu’est-ce qu’un hypotenseur?
Comment agissent les hypotenseurs?
Pour quels signes recourt-on aux hypotenseurs?
Les plantes aux vertus hypotensives

Qu’est-ce qu’un hypotenseur?

Certains produits, qu’ils soient naturels ou de fabrication industrielle, ont la propriété de faire baisser la pression artérielle. Les spécialistes de la pharmacologie regroupent ces derniers dans la classe des hypotenseurs. La pression artérielle dépend, d’abord, physiologiquement de la résistance des petits vaisseaux et du débit sanguin. Ce dernier est lui-même influencé par la quantité totale de sang circulant et de la fonction pompe du cœur. Les anti-hypertenseurs, comme on nomme également ces produits, agissent à différents niveaux du système de régulation de la pression artérielle. L’organisme possède effectivement un tel dispositif, afin d’adapter la tension artérielle à différentes situations. La régulation se joue sur un double front, humoral et nerveux. Le ralentissement de la fréquence cardiaque et la dilatation des vaisseaux sont sous la commande du nerf vague. La sécrétion de différentes substances chimiques agit sur les vaisseaux, le cœur et les reins, pour faire baisser ou monter légèrement la tension, au besoin.

Comment agissent les hypotenseurs?

Les hypotenseurs proposés en officines agissent à différents niveaux du mécanisme de régulation de la pression artérielle. Ce mode d’action est déterminé par la famille à laquelle un principe hypotenseur appartient. Les bêta-bloquants et les diurétiques étaient largement utilisés auparavant mais le sont moins actuellement. Les premiers inhibent certaines réactions développées en présence d’effort physique et de stress. Régulées par le système sympathique, ces dernières font s’élever la pression sanguine. Les diurétiques, eux, favorisent l’élimination du sodium et de l’eau, afin de faire baisser le volume sanguin et donc sa pression. Les ARA-II inhibent les actions de l’angiotensine, en bloquant ses récepteurs. D’autres hypotenseurs agissent sur le même système de régulation rénale, en réduisant le taux circulant d’aldostérone et d’angiotensine II. Ce sont les inhibiteurs de l’enzyme de conversion. Les inhibiteurs calciques influent enfin sur l’action du calcium sur les muscles lisses des artères. Plus relâchés, ils maintiennent la pression à un niveau bas.



Pour quels signes recourt-on aux hypotenseurs?

Les hypotenseurs sont sollicités, séparément ou en combinaison, face à un certain nombre de manifestations. L’hypertension artérielle peut donner lieu à des sensations de battements cardiaques plus rapides, les fameuses palpitations. Le vertige et le bourdonnement d’oreille sont fréquemment ressentis par un sujet hypertendu. Une fatigue inexpliquée peut être due à une augmentation de la tension artérielle. Certains malades ressentent une tendance à s’essouffler, ce que le langage spécialisé décrit comme une dyspnée. Le saignement de nez et la perte de mémoire ne sont pas à exclure. S’il y a céphalées, elles sont généralement de siège occipital. Elles sont ressenties derrière le crâne, au réveil ou au moment du coucher. Tout en sachant que l’élévation de la pression sanguine peut aussi être asymptomatique.

Les plantes aux vertus hypotensives

Certaines plantes possèdent des vertus prouvées dans la stabilisation d’une tension artérielle trop élevée. D’autres agissent pour prévenir cet état. Dans la longue liste des variétés concernées, l’ail semble la plus réputée. Le recours à cette plante peut se faire en complément d’une meilleure hygiène de vie et de la médication spécialisée. La plante possède une propriété fluidifiante sur le sang et elle agit également sur l’intégrité des parois capillaires. Elle empêche la formation d’athérosclérose, qui complique les problèmes d’hypertension. L’aubépine affiche des caractéristiques tout aussi variées et intéressantes. La plante est efficace pour calmer les signes neuro-végétatifs liés à l’hypertension. Elle soulage les acouphènes, les vertiges et les palpitations. De plus, elle agit sur les capillaires, à titre de vaso-dilatateur. Les feuilles d’olivier, l’hamamélis et le noisetier sont également efficaces, en agissant sur les parois des vaisseaux. Dans la gamme des plantes agissant comme des hypotenseurs diurétiques, l’on cite la reine des près et l’aubier de tilleul.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

1 Avis

Trackbacks

  1. Détox des métaux lourds | Bienfaits, Vertus, Posologie, Danger

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).