Palpitations


Palpitations
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Palpitations
Causes de palpitations
Symptômes de palpitations
Traitements à base de plantes médicinales

Palpitations

Lorsque le cœur se met à battre irrégulièrement et avec un rythme plus prononcé que d’habitude, il peut s’agir de palpitations. Pour définir si ce n’est pas juste une impression subjective, le meilleur moyen est de tenter de prendre son pouls. Pour faciliter cette démarche il suffit de compter les battements durant 30 secondes et de les multiplier ensuite par 2. Si ceux-ci est supérieur à 100/mn, il y a réellement palpitations ou tachycardie. Les palpitations peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé d’une personne. Déjà, ils peuvent déranger la circulation du sang, entraînant ainsi un évanouissement. Pour un bon diagnostic, un examen clinique complet est bien souvent nécessaire, en dehors des analyses cardio-vasculaires. Une échographie du cœur peut révéler l’existence d’une maladie méconnue de la victime. Un ECG permet de détecter différents troubles probables. Il peut même arriver que des explorations électrophysiologiques soient nécessaires.

Causes de palpitations

En règle général, les palpitations sont dues à un trouble au niveau des influx électriques responsables du rythme cardiaque. Les causes les plus probables des palpitations sont l’anxiété, les émotions, les exercices physiques trop intenses, l’angoisse, l’excès de consommation d’alcool, de café ou de tabac ainsi que l’hyperthyroïdie. Parfois, d’autres facteurs peuvent intervenir notamment les différents extrasystoles, l’insuffisance cardiaque ou coronarienne, la tachycardie paroxystique ou celle qui est liée à la précipitation des battements cardiaques. Il arrive également, mais rarement, que d’autres maladies en soient la cause. C’est le cas notamment du syndrome de chasse, de la maladie de l’oreillette, du syndrome d’hyper-reflectivité autonome, de l’intoxication à la vanille ou encore de la fibrillation auriculaire. Toutes ces causes se résument en trois principaux points qui sont l’arythmie, la circulation hyper-dynamique ainsi que le surmenage sympathique.



Symptômes de palpitations

La sensation d’avoir le cœur serré dans un coffre, l’essoufflement, la distraction ainsi que la présence de vertiges témoignent d’un début de palpitations. Des coups sont ressentis dans la poitrine ou dans les oreilles et les battements du cœur semblent être plus rapides. La victime a même la sensation d’avoir le cœur qui s’arrête à un certain moment. Lorsque le rythme cardiaque revient assez rapidement à la normale, il ne s’agit là que de tachycardie passagère. Dans de plus graves cas, des douleurs dans la cage thoracique et des malaises peuvent venir renflouer la liste des symptômes des palpitations. Des sueurs peuvent même glisser le long du visage subitement. Il peut même arriver que les palpitations s’accompagnent d’agitations et d’angoisses. Toutes ces manifestations peuvent être soit brèves soit ou au contraire prolongées. Ils peuvent être réguliers ou non. Dans tous les cas, un examen médical est important pour définir la portée et la gravité de ces palpitations.

Traitements à base de plantes médicinales

Afin d’atténuer ou de réduire les risques de palpitations, plusieurs plantes médicinales sont efficaces. L’agripaume et le tilleul peuvent se concocter en infusion. Pour cela, prendre 20g de fleurs séchées de tilleul ou 20g de sommités fleuries d’agripaume. Les mettre dans une casserole contenant 1l d’eau bouillante. Laisser infuser pendant une dizaine de minutes avant d’en boire une seule tasse. Les mêmes dosages sont nécessaires pour une infusion à base de fleurs fraîches d’agripaume. Toutefois, le temps d’infusion ne doit excéder de 5mn. Il est également possible de fabriquer une tisane avec 40g de fleurs préalablement séchées de pivoine. Le mélange de plusieurs plantes médicinales fonctionne aussi pour soigner les palpitations. Pour cela, prendre un peu de passiflore, de valériane, de marjolaine, d’aubépine et de mélisse. Les mélanger et en peser 4g pour l’équivalent d’une tasse d’eau bouillante. Boire une tasse entre chaque repas.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).