Coups


Coups
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Les coups
Causes de coups sur le corps
Symptômes de coups sur le corps
Traitement par les plantes médicinales

Les coups

Les coups sont des chocs produits sur le corps. Selon leurs points d’impact et leur intensité, ils créent des luxations au niveau des articulations, des fractures au niveau des os, ainsi que des plaies et des contusions au niveau des tissus mous. La luxation consécutive à des coups, qu’on appelle luxation traumatique, est un déplacement permanent de deux surfaces articulaires, l’une par rapport à l’autre, succédant à une violence extérieure. Les fractures peuvent être complètes, incomplètes, comminutives, associées ou non à une atteinte des structures avoisinantes. On parle de contusion lorsque la lésion ne présente aucune plaie, mais qu’on assiste à une extravasation de sang. En fonction de l’intensité de l’action produite, il existe quatre degrés de contusions, dont l’écrasement constitue le degré le plus extrême.

Causes de coups sur le corps

Le choc direct et celui par contre-coup sont responsables des lésions citées ci-dessus. Le choc par contre-coup concerne par exemple les coups sur la plante du pied et qui provoquent des lésions en amont, notamment un traumatisme de la cheville correspondante ou le genou ; ou un choc sur la main qui entraîne une atteinte du poignet, du coude ou même de l’épaule. Les possibilités de luxation d’une articulation sont plus grandes que celle-ci est plus mobile. Les plus fréquentes siègent au membre supérieur. Par ordre décroissant de fréquence, on a la luxation de l’épaule, celle du coude, de la métacarpo-phalangienne, de la clavicule, de la mâchoire inférieure, du genou, de la hanche, du pied et du rachis. Les fractures osseuses sont dues à des coups directs dans la majorité des cas. Mais on peut observer des ruptures osseuses par contre-coup. Un choc très violent ou un écrasement est responsable d’une fracture comminutive avec un os qui est réduit en de multiples esquilles.



Symptômes de coups sur le corps

Une contusion se manifeste essentiellement par une douleur. Il existe souvent une limitation des mouvements, ainsi qu’une inflammation au niveau du point d’impact du choc. Au premier degré de contusion, la douleur s’étend assez rapidement et on trouve une ecchymose caractérisée par une tache violet foncé qui s’élargit vers les parties déclives, disparaissant spontanément au bout de quelques jours. Au deuxième degré, on met en évidence une bosse molle dont le risque est l’abcédation. Au troisième degré, la partie contuse est froide, livide et insensible. Elle se noircit, se dessèche et forme une escarre gangréneuse que la suppuration élimine. Enfin, l’écrasement s’accompagne le plus souvent de syncopes, peut même entraîner la mort. Dans la luxation, le sujet ressent une douleur à surface assez étendue, exaspérée par le mouvement et calmée par l’immobilité. Il peut y avoir une déformation ou une attitude spéciale du membre. Les mouvements actifs sont impossibles tandis que les mouvements passifs sont seulement limités. Les signes de la fracture sont souvent évidents : une déformation en cas de déplacement des fragments, une mobilité anormale sauf en cas d’engrènement des fragments, un raccourcissement de l’os fracturé en cas de chevauchement des fragments et une impotence fonctionnelle.

Traitement par les plantes médicinales

L’arnica a des vertus anti-inflammatoires pour soulager les douleurs et guérir les tuméfactions. Bien sûr, c’est un traitement adjuvant dans les coups plus sérieux, en association avec d’autres médicaments. La pommade d’arnica ou le gel peut faire résorber rapidement les hématomes et réduire la contusion. L’arnica est toxique si on l’ingère. Ainsi, l’infusion est utilisée en compresse sous un pansement. C’est le même cas pour la consoude. Uniquement utilisé en usage externe pour son effet anti-inflammatoire, le gel ou la pommade est à appliquer sur la zone tuméfiée, éventuellement sous un pansement occlusif. Éviter toutefois l’application de ces plantes en cas de plaie ouverte. Pour soulager les douleurs dues aux coups l’aloé vera.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).