Troubles cardiaques


Troubles cardiaques
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Les troubles cardiaques
Causes des troubles cardiaques
Symptômes des troubles cardiaques
Traitement par les plantes médicinales

Les troubles cardiaques

Le cœur, organe central actif de la circulation, est une poche musculaire dont les contractions assurent le parcours du sang dans tout l’organisme. Le cœur présente alternativement des repos, appelés diastoles, pendant lesquels il se laisse remplir de sang ; et des contractions, qu’on appelle systoles, qui lancent son contenu dans les artères. Les contractions cardiaques naissent dans l’oreillette droite et gagnent immédiatement l’oreillette gauche. Des oreillettes, l’incitation motrice se propage aux ventricules. Le cœur est doué de la propriété de donner naissance par lui-même à des contractions rythmées autonomes, même si l’on sectionne les nerfs qui le relient au système nerveux central. Ces derniers ne font que modifier la rapidité du rythme cardiaque. Les altérations des valvules se traduisent par des modifications des bruits du cœur. Les troubles cardiaques concernent, d’une façon générale, le rythme du cœur, les valvules et la transmission des influx nerveux.

Causes des troubles cardiaques

Les causes des troubles cardiaques sont nombreuses. Il existe d’abord les altérations anatomiques qui portent soit sur l’endocarde, c’est-à-dire la membrane interne tapissant l’intérieur du cœur, soit sur le muscle cardiaque lui-même, soit sur son enveloppe la plus externe qu’on appelle péricarde. D’autre part, il existe les troubles fonctionnels à l’origine des grands syndromes tels que l’insuffisance cardiaque, l’angine de poitrine, les troubles du rythme, les syncopes et les palpitations. L’angine de poitrine relève d’une origine toxique comme le tabagisme. L’origine de l’angine de poitrine peut également être nerveuse, compliquant l’hystérie ou les névralgies intercostales, digestive, compliquant en particulier l’aérophagie, cardiaque, affectant les endocardites, les péricardites, les myocardites ou aortico-rénale, compliquant l’artériosclérose, l’hypertension artérielle ou l’aortite, entre autres.



Symptômes des troubles cardiaques

L’angine de poitrine ou angor se manifeste par une douleur intra-thoracique irradiante au membre supérieur gauche, accompagnée de sensations d’angoisse et entraîne une mort imminente. Les crises les plus typiques surviennent dans la marche, l’ascension des escaliers et d’autres efforts physiques. Dans les troubles de la régularité des contractions, on assistera à une irrégularité du rythme cardiaque avec une sensation de choc précordial ou d’arrêt du cœur, de vertiges, de crises d’angoisse, avec un pouls radial faible ou absent. On a une tachycardie lorsque la rapidité des contractions dépasse la normale, qui est située entre 60 et 80 par minute chez l’adulte. Dans les tachycardies paroxystiques, les battements peuvent atteindre les 160/mn avec un pouls faible. Le malade est pâle, anxieux, présentant parfois une tendance à la perte de connaissance, voire même une syncope véritable. Les palpitations font partie des troubles du rythme cardiaque. Il s’agit d’une accélération cardiaque simple. Au contraire, en cas de bradycardie, les battements cardiaques sont lents, autour de 50/mn. Les syncopes et les vertiges y sont rares, sauf lorsque le ralentissement cardiaque descend jusqu’à 25 à 30/mn.

Traitement par les plantes médicinales

Les troubles cardiaques sont des indications de l’aubépine. Les parties aériennes sont préparées sous forme de gélules, de comprimés ou de solutés buvables en gouttes, en vente dans les pharmacies, pour corriger les hypertensions d’origine nerveuse, l’hyperanxiété et pour traiter les palpitations. La plante peut également réguler les arythmies légères et renforce le cœur en tant que tonicardiaque. Elle est surtout efficace à long terme, son utilisation est donc conseillée dès le début de l’évolution de la maladie. En cas d’insuffisance cardiaque confirmée, la digitale pourprée a un effet diurétique et cardiotonique. Toutefois, elle ne doit jamais être utilisée en automédication. L’avis d’un médecin ou d’un spécialiste est essentiel car la plante peut devenir toxique en cas d’erreur de posologie. Seul le médecin est apte à déterminer la dose adéquate pour chaque malade. La digitale est présentée sous forme de comprimés.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).