Fébrifuge


Fébrifuge
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Le fébrifuge
Causes et symptômes de la fièvre
Plantes médicinales fébrifuges

Le fébrifuge

Le fébrifuge est un remède reconnu pour lutter contre la fièvre. Il s’agit d’un antipyrétique qui a pour principal effet de baisser considérablement les accès de fièvre. Classé dans la catégorie des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, le fébrifuge dispose également d’une propriété analgésique. Il vient du mot latin « fébris » associé au suffixe « fuge » désignant l’expression « faire disparaître ». Considéré comme étant l’un des produits les plus efficaces contre la fièvre, le fébrifuge est présenté sous différentes formes. La fièvre est la manifestation d’une température du corps au repos, à un degré anormalement élevé. Elle se caractérise généralement par une hausse de la température corporelle égale ou supérieure à 38°C. Afin de déterminer l’élévation de température causée par la fièvre, on utilise le thermomètre. Ce dernier peut être axillaire, oral, tympanique ou encore rectal. D’après les spécialistes, la fièvre peut être causée par différentes infections. Elle peut résulter d’une contamination bactérienne ou virale et peut signaler une maladie tant maligne que bénigne. Le plus souvent, elle est est due à des agents infectieux tels que les champignons ou encore les protozoaires. La fièvre peut aussi être causée par des cellules cancéreuses, des corps étrangers à la suite d’une greffe ainsi que par une détérioration de tissus ou d’organes du corps humain.

Causes et symptômes de la fièvre

En général, la fièvre annonce des maladies comme l’angine, la grippe, la rougeole, les oreillons, le paludisme ou la rubéole. Elle se manifeste par une élévation de la température corporelle associée à divers maux tels que les frissons, les sueurs froides sans oublier la migraine. Les douleurs musculaires et les vertiges font également partie des signes indicatifs de la fièvre. Dans certains cas, le malade présente une peau anormalement pâle ou rougeâtre et une sueur abondante. Chez les nourrissons et les enfants, cette infection virale ou bactérienne s’accompagne parfois de convulsions plus ou moins virulentes. Il est à préciser que les symptômes varient selon le genre de maladie associé à la fièvre. En effet, certaines infections ou maux peuvent causer une fièvre combinée à une anxiété grandissante ainsi qu’à une grande envie de boire de l’eau fraîche. Il est aussi possible que l’élévation de la température soit suivie d’un changement de la couleur de peau en un rouge brunâtre. Chez certains malades, un trouble comportemental peut se manifester avec la hausse de la température corporelle.



Plantes médicinales fébrifuges

Le fébrifuge est surtout utilisé pour désigner les diverses plantes médicinales qui ont la propriété de soigner la fièvre. Le baobab est par exemple l’une de ces dernières. Il se trouve dans certains pays africains mais aussi dans les savanes australiennes. Il est connu pour ses nombreuses vertus médicinales dont la capacité de réduire considérablement les effets de la fièvre. Encore appelé « arbre bouteille », le baobab est classé parmi les Adansonia. Il contient un bon nombre de minéraux comme le zinc, le magnésium, le calcium, le manganèse et le potassium mais aussi des protéines. Le houx est également utilisé comme un traitement contre la fièvre. Il s’agit d’un arbuste planté dans les sous-bois en Asie, en Afrique du Nord et en Europe. Il se caractérise par un feuillage résistant ainsi que par des fruits utilisés pour fabriquer différentes tisanes. Le marronnier est classé parmi les plantes fébrifuges. Il est répertorié dans la catégorie des sapindacées et se trouve en Asie Mineure ainsi qu’au nord de la Grèce. Il possède non seulement une propreté thérapeutique contre la fièvre mais aussi contre l’indigestion. Le chêne est planté dans presque tous les pays de l’hémisphère nord et se classe dans le groupe des fagacées. Étant une plante fébrifuge, il bénéficie de diverses propriétés le permettant d’être un remède efficace contre la fièvre.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).