Syndrome de l’intestin irritable


Syndrome de l’intestin irritable
Noter cet article

Syndrome de l’intestin irritable
Psyllium
Mauve
Aloe Vera

Syndrome de l’intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable désarme souvent les personnes atteintes, car lorsque chronique, l’arsenal pharmacologique semble être inefficace. Il peut, cependant, être utile en plus d’une alimentation adéquate, d’avoir recours à la phytothérapie qui apaisera sans nul doute, la où le médicament allopathique échoue.

Le syndrome de l’intestin irritable se présente par une douleur abdominale constante pouvant affecter la totalité de la cavité ou être plus localisée à gauche, avec irrégularité de la fonction intestinale, et alternance entre les périodes de constipation et les périodes de diarrhée.

Intestin irritable

Intestin irritable

Souvent, ces symptômes sont accompagnés par un gonflement, des conditions de météorisme, de nausées, de maux de tête, de douleurs musculaires dans les jambes ; Le diagnostic se fait par le biais des procédures invasives, mais nécessaire, comme le lavement baryté, la coloscopie.

Le syndrome de l’intestin irritable, maladie chronique, peut poser des problèmes supplémentaires tels diverticules, hémorroïdes, fissures. Compte tenu de cette information de base, il est important de se tenir à une très bonne nutrition, en évitant les aliments pouvant conduire à des problèmes de fermentation comme certaines légumineuses, les légumes comme le chou, les épinards, le brocoli, les fruits riches en sucres tels que les pommes, les cerises, les bananes, les produits laitiers et les aliments gras.

Certains remèdes de phytothérapie soulagent les symptômes du syndrome de l’intestin irritable. Notre intestin, comme notre cerveau possède une mémoire et se «souvient» des soins que nous lui apportons!

Psyllium

Psyllium, nom botanique Plantago psyllium, est un remède aux propriétés très émollientes. De cette plante sont utilisées les graines riches en mucilages, ayant la capacité de créer une masse gélatineuse en augmentant leur volume au contact avec l’eau, et capables de ramollir les selles et augmenter leur volume pour promouvoir le péristaltisme intestinal.

Utiliser la graine de psyllium

Utiliser la graine de psyllium

Les mucilages du psyllium distillent une activité anti-inflammatoire, car ils recouvrent d’une fine pellicule de protection les muqueuses, et assurent ainsi leur sauvegarde d’une irritation possible. C’est un remède indiqué également dans le cas d’hémorroïdes enflammées, de part ses propriétés émollientes.

Dans les magasins diététiques, le psyllium se trouve en graine, en poudre et sous forme d’infusion.

Comment l’utiliser : peut se prendre sous la forme de poudre, de graines accompagnées d’eau et sous forme d’infusion.

Il s’agit d’un remède utile en cas de constipation, qui ne doit pas être utilisé trop longtemps pour ne pas causer ni accoutumance, ni gonflement, ni ballonnements.

Non recommandé pour ceux qui reçoivent un traitement pour l’hypertension artérielle, car il pourrait interférer avec les médicaments et potentialiser leur activité hypotensive.



Mauve

Un remède émollient riche et apaisant par excellence est le mauve. Il peut être utilisé en alternance avec le psyllium pour décongestionner les intestins, les «rafraîchir», les désenflammer.

Mauve contre Côlon irritable

Mauve contre Côlon irritable

La mauve est riche en mucilages qui protègent les muqueuses, en formant un mince film protecteur, augmente le volume des selles et aide le transit intestinal.

Comment l’utiliser : se prend sous forme d’infusion, 10 grammes par infusion au coucher pendant 15 jours.

La mauve est une panacée, car elle ne présente aucunes contre-indications et peut être utilisée par les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.

Aloe Vera

Aloe vera est un remède naturel complet, qui agit à de multiples niveaux et peut être considéré comme une sorte de panacée pour tous les maux du tractus gastro-intestinal.

Préparer du gel d'Aloe vera

Préparer du gel d’Aloe vera

L’aloe vera calme les crampes abdominales et intestinales, apaise les brûlures d’estomac, élimine les gonflements de météorisme contrecarrant les bactéries pouvant causer fermentation, régénère et protège la flore intestinale, apaise les muqueuses. Le gel d’Aloe vera distille des vertus apaisantes, cicatrisantes, et aussi analgésiques.

Il est idéal en cas d’irritation du colon, étant donné que tout comme les remèdes déjà décrits ci-dessus, grâce aux composants de polysaccharide à la consistance visqueuse, il crée un film de protection, anti-bactérien et anti-inflammatoire.

Comment utiliser : prendre 10 ml le matin sur un estomac vide et dans l’après-midi entre les repas, c’est assez pour bénéficier de ses propriétés.

Il est bon d’utiliser un gel d’aloe sans aloïne, une composante à l’effet laxatif qui pourrait être irritante, et de limiter son utilisation au fil du temps.

Aloe, ainsi utilisé devient un régulateur de rythmes intestinaux, soigne la diarrhée et encourage le péristaltisme.

VOIR AUSSI : Syndrome du côlon irritable


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).