Dysbiose ? Que faire ?


Dysbiose ? Que faire ?
4.5 (90%) 2 - Avis conso

Dysbiose de putréfaction
Dysbiose de fermentation
Dysbiose fongique
Conséquences d’une dysbiose non soignée

La dysbiose est une altération de la flore bactérienne d’origine alimentaire qui se manifeste par des gonflements et de l’irrégularité intestinale.

Ce trouble gênant est habituellement causé par une alimentation incorrecte et/ou de l’abus de médicaments ou de boissons alcoolisées,

Dysbiose

Dysbiose

mais peut être déclenché par des coups de froid (en été par des changements de température violentes dues à la climatisation), par le stress ou les phénomènes infectieux. Lorsqu’elle a une origine alimentaire, la dysbiose peut être de trois types, pouvant être traités grâce aux probiotiques (ferments lactiques) spécifiques, qui éliminent les déchets toxiques et améliorent la réponse immunitaire.

La dysbiose de putréfaction

Viande

Viande

La dysbiose de putréfaction est typique de ceux consommant beaucoup de graisses saturées, sous forme de viande, de charcuteries, de beurre, de saindoux et graisses animales, fromages, et dans le même temps peu de fibres. Elle se manifeste sous forme de gaz, flatulences, mauvaise haleine, météorisme. Les déchets en putréfaction stagnent dans les intestins et produisent des substances nuisibles, comme des toxines potentiellement cancérigènes qu’il convient d’éliminer rapidement pour ne pas affecter les tissus intestinaux. Pour lutter contre la dysbiose de putréfaction, en plus de rééquilibrer l’alimentation, il convient d’utliser un ferment de type Lactobacillus rhamnosus, à raison d’une dose par jour pendant au moins 7-10 jours.

La dysbiose de fermentation

Sucre blanc : poison!

Sucre blanc : poison!

La dysbiose de fermentation concerne ceux consommant beaucoup de sucre et de glucides simples (pain et pâtes blanches, sucre blanc, crackers, biscuits, gâteaux…). Elle provoque une prolifération de la flore bactérienne qui déclenche le gonflement abdominal et se manifeste aussi avec une alternance de constipation et la colite, le ventre tendu et lourd surtout en fin de la journée), l’envie constante de manger des glucides. Pour soigner cette dysbiose de fermentation, en plus de rééquilibrer l’alimentation, se complémenter en Lactobacillus paracasei peut être d’une grande aide ; une dose par jour pendant au moins 7 à10 jours.



La dysbiose fongique

Viennoiseries

Viennoiseries

Cette forme est typique de ceux suivant un régime riche en levure (viennoiseries, croissants, brioches, pizza, tartes et tourtes, etc..) et de sucres raffinés. Le trouble se manifeste par des symptômes tels que l’irrégularité intestinale, le prurit anal et/ou vaginal, la cystite, la mycose, la dermatite, des allergies cutanées et/ou des voies respiratoires et de la fatigue chronique. Dans ce cas, en plus de rééquilibrer l’alimentation, parmi les bactéries lactiques, une préférence pour Lactobacillus acidophilus, peut être d’une grande aide; d’une dose par jour pendant au moins 7 à 10 jours.

Conséquences d’une dysbiose non soignée

Côlon irritable

Côlon irritable

Côlon irritable

La dysbiose impliquant la flore intestinale s’étend au côlon, provoquant diarrhée, crampes, gaz et malabsorption. Dans ces cas, les seules bactéries lactiques ne sont pas suffisantes, mais doivent être associés à des prébiotiques : ce sont des fibres, en général fructo-oligosaccharides, qui favorisent la croissance des «bonnes» bactéries et agissent contre l’inflammation des intestins, réduisant la motilité excessive.
Pour ce faire : avec le ferment lactique choisi, associer par exemple, une tablette d’inuline, une fibre soluble qui réduit la formation de gaz abdominaux. Une soupe de riz avec du pissenlit, servie tiède à raison de 2 fois par jour, est bonne pour la colite intestinale.

Candidose

Candida albicans est un champignon qui vit sur la muqueuse vaginale, de l’intestin, de la bouche et de la peau. Si le système immunitaire est affaibli, ce qui se produit notamment lorsque le côlon est irrité, le candida devient « agressif » et donne lieu à une variété de troubles qui comprennent pertes vaginales blanchâtres, mais également du prurit et brûlures à la miction. Dans ces cas, un ferment lactique particulièrement indiqué est Lactobacillus casei Shirota, qui rétablit l’équilibre de la flore bactérienne intestinale.
Pour ce faire : associer les bactéries lactiques à la teinture mère de Solidago virga aurea, stimulera le drainage des toxines en ayant simultanément une action antibactérienne.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).