La goutte


La goutte
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

La goutte
Causes de la goutte
Symptômes de la goutte
Traitement à base de plantes médicinales

La goutte

Goutte maladie

Goutte maladie

Maladie caractérisée en premier lieu par une monoarthrite du gros orteil, la goutte devient chronique en l’absence de traitements rapides et appropriés. Elle peut même abîmer les articulations concernées. Cette maladie touche plus les hommes que les femmes. Effectivement, dès l’âge de 35 ans, les hommes peuvent être atteints de la goutte alors que la gent féminine n’y est exposée qu’après la ménopause en règle général. Les personnes à risque sont celles qui ont des parents déjà exposés à la maladie, celles qui ont des problèmes de santé liés à leurs reins ainsi que les cardiaques. Cette affection est souvent le résultat de plusieurs facteurs combinés. Son diagnostic peut se faire par une évaluation de la quantité d’acide urique contenue dans l’urine, par prise de sang ou encore par prélèvement d’un échantillon du liquide synovial sur une articulation touchée.

Causes de la goutte

La goutte est causée essentiellement par un taux d’acide urique élevé dans le sang qui se cristallise. Dans ce cas, l’on parle de goutte primitive. Cela peut provenir de l’incapacité des reins à l’éliminer dans les urines ou d’un excès de production de protides. Cette maladie peut être héréditaire. Mais elle peut également provenir suite à une autre maladie, entre autres celle de Lesch et Nyhan, la diabète insipide, la leucémie et l’insuffisance rénale. Elle peut être le résultat d’une prise de médicament élevant le taux de l’uricémie tels que la pyrazinamide et les corticoïdes. L’on parle alors de goutte secondaire. Dans ce cas de figure, les nucléotides puriques détruites dans les cellules sont trop importantes. Le risque de goutte s’accroît davantage avec des aliments trop riche en purines comme les crustacés et les viandes rouges. La maladie s’intensifie aussi en cas d’excès de poids et d’obésité. L’abus d’alcool, le jeûne, la déshydratation, l’hémopathie, le saturnisme, l’intervention chirurgicale ainsi qu’un traumatisme constituent des éléments déclencheurs de la goutte.



Symptômes de la goutte

Les premiers signes alarmants de la goutte restent les céphalées, les malaises, la fatigue, l’insomnie, l’anorexie, la constipation, les coliques néphrétiques et l’état grippal. Des picotements au niveau de certaines articulation se font ensuite sentir et les veines se gonflent. Pour le cas des crises aiguës, le patient présente une inflammation soudaine de l’articulation du genou, de la cheville ou du gros orteil. Celle-ci est douloureuse, rouge et chaude et se passe souvent durant la nuit. Elle s’accompagne d’une légère fièvre ainsi que de sueurs. Le malade ne supporte aucune pression sur l’endroit concerné. Les crises sont répétitives et surviennent de plus en plus sans symptômes apparents. Aussi, des tophus ou dépôts blanchâtres d’urate de soude se forment. Ils se placent sur les os, au niveau des articulations, sur les doigts, les mains, les oreilles, les coudes, les pieds et les tendons. Sans traitements adéquats, la goutte devient chronique et les articulations se déforment.

Traitements à base de plantes médicinales

Pour fabriquer des cataplasmes, dans le but de soulager les douleurs, prendre des feuilles de cassis, de bardane ou de bouleau. Les écraser et les disposer sur les articulations cibles. Les pulpes d’ail écrasées fonctionnent aussi. Pour atténuer les douleurs par des bains, prendre 3 rhizomes de fougère mâle. En faire une décoction avec 3l d’eau. Verser la préparation dans une baignoire et y rester plongé pendant une quinzaine de minutes. Autrement, remplir la baignoire d’eau, rajouter 250g de pin maritime et y prendre son bain. Afin d’éliminer l’acide urique, fabriquer une infusion à base de cassis. Pour cela, faire bouillir 1l d’eau et y rajouter 30g de feuilles de cassis pendant une dizaine de minutes. Pour le bouleau, infuser pendant 15mn 60g de feuilles séchées dans une casserole contenant 1l d’eau bouillante. Les bienfaits des plantes suivantes pour la goutte : cassis, guduchi, camphre et lamier blanc.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

6 Avis

  1. Bonsoir, est-il vrai que la consommation régulière d’alcool est une alimentation riche en purines peut déclencher la goutte ?
    En ce moment mon poignet gauche et gonflé, et j’ai des fortes douleurs dans la main qu’en pensez-vous.

    • Bonjour alie, l’abus d’alcool et manger trop de viande rouge peut éventuellement déclencher la goutte.
      Je te conseille de voir d’urgence ton toubib

  2. Bonjour, il y a deux jours, j’ai senti une douleur et ma cheville est très enflée.
    Pour être plus précis, mon pied gauche et deux fois plus enflées que mon pied droit.
    Il n’y a pas d’ecchymoses, mais la douleur va jusqu’à mon genou est également sur l’arrière du mollet.
    Ces derniers jours, je n’ai pas eu de coups ni d’entorse sur mon pied.
    Je n’ai pas d’autres symptômes, en dehors de la rigidité de ma cheville.
    Et si c’était la goutte ? J’ai mangé dernièrement beaucoup de sucreries pendant une période très courte.
    Merci de vos réponses
    Michel

    • Bonjour, en toute honnêteté, je ne crois pas du tout que ce soit la goutte, à mon avis il est important de contacter votre médecin des que possible pour avoir un diagnostic précis du problème.

Afficher les 4 autres avis
  1. Bonsoir, est-il vrai que la consommation régulière d’alcool est une alimentation riche en purines peut déclencher la goutte ?
    En ce moment mon poignet gauche et gonflé, et j’ai des fortes douleurs dans la main qu’en pensez-vous.

    • Bonjour alie, l’abus d’alcool et manger trop de viande rouge peut éventuellement déclencher la goutte.
      Je te conseille de voir d’urgence ton toubib

  2. Bonjour, il y a deux jours, j’ai senti une douleur et ma cheville est très enflée.
    Pour être plus précis, mon pied gauche et deux fois plus enflées que mon pied droit.
    Il n’y a pas d’ecchymoses, mais la douleur va jusqu’à mon genou est également sur l’arrière du mollet.
    Ces derniers jours, je n’ai pas eu de coups ni d’entorse sur mon pied.
    Je n’ai pas d’autres symptômes, en dehors de la rigidité de ma cheville.
    Et si c’était la goutte ? J’ai mangé dernièrement beaucoup de sucreries pendant une période très courte.
    Merci de vos réponses
    Michel

    • Bonjour, en toute honnêteté, je ne crois pas du tout que ce soit la goutte, à mon avis il est important de contacter votre médecin des que possible pour avoir un diagnostic précis du problème.

  3. Attention, je suis pharmacien à Bastia, et je peux vous dire que lorsque la goutte n’est pas traitée,l’hyperuricémie, la maladie devient chronique.
    La goutte peut même être un facteur de risque pour les maladies cardio-vasculaires.
    Il est important de consulter vos médecins le plus vite possible.

  4. J’ai l’arthrite goutteuse depuis de longues années, la cause exacte est encore inconnue malgré de nombreux examens.
    Je prends souvent en cas de crise des anti-inflammatoires non stéroïdiens, j’ai aussi un traitement de fond (hygiène diététique).
    Je viens vers vous, car avec les médicaments cela ne va pas mieux, pourriez-vous me conseiller une plante médicinale pour l’acide urique.
    Cordialement

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).