Veines


Veines
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Définition des veines
Causes de la maladie veineuse
Symptômes de la maladie veineuse
Plantes médicinales qui soignent ces maux

Définition des veines

Lorsque les veines ne fonctionnent plus normalement, le sang qui y circule s’accumule dans les membres inférieurs au lieu de revenir vers le cœur. C’est là qu’apparaît la maladie veineuse que l’on appelle aussi « jambes lourdes ». En d’autres mots, la maladie veineuse se traduit par une défaillance du réseau veineux. Ainsi, les veines sont abîmés à l’intérieur et les valvules qui y sont logées n’effectuent plus leur rôle à savoir la gestion de la circulation sanguine. Les veines qui ne fonctionnent plus très bien tendent à se dilater pour donner lieu à d’autres maladies. Lorsque la maladie veineuse est dans sa phase la plus poussée, les veines ne se vident plus même pendant la marche. Ceci peut entraîner à l’insuffisance veineuse chronique et provoque un changement cutané, un œdème ou même des lésions liées à l’ulcération.

Causes de la maladie veineuse

Une des origines les plus fréquentes de la maladie veineuse est l’hérédité. Ainsi, si les deux parents sont victimes de la maladie, il y a beaucoup de risques pour que l’enfant en soit aussi atteint. En outre, à partir de la cinquantaine, la maladie veineuse peut affectée une personne dans la mesure où les organes, y compris les veines, commencent à se dégrader. Un autre facteur engendrant la maladie veineuse est le surpoids. En effet, étant donné que la personne est de forte corpulence, les veines subissant le poids de son corps souffrent et finissent par ne plus fonctionner correctement. Tous les traitements relatifs à l’hormone sont également propices à l’apparition de la maladie veineuse. Chez la femme, la période de grossesse provoque souvent l’apparition de la maladie veineuse dans la mesure où ses jambes subissent également des fortes pressions. Enfin, sa cause la plus classique est le fait de rester debout durant des longues heures.



Symptômes de la maladie veineuse

La douleur et la lourdeur au niveau des jambes sont les premiers signes qui permettent de reconnaître une maladie veineuse. Cette douleur peut se manifester par une forte sensation de brûlure, des crampes ou encore des pulsations, et ceci surtout pendant la nuit. Le patient aura alors un sommeil très instable. Il peut aussi arriver que le patient ressente des fourmillements dans les jambes. Ainsi, il a toujours envie de bouger ses jambes pour éloigner la douleur en même temps que la sensation. L’insuffisance veineuse se reconnaît aussi par l’apparition des rougeurs sur la partie de la peau en plus d’une démangeaison que subit le patient. Si on ne porte pas attention à ces premiers signes, la maladie veineuse devienne un œdème très volumineux et il se peut que le patient soit dans l’incapacité de bouger ses articulations. La peau commence alors à s’altérer et donne lieu à un eczéma variqueux ou encore à une dermite ocre.

Plantes médicinales qui soignent ces maux

Il existe différentes manières de traiter la maladie veineuse dans le domaine de la phytothérapie. Parmi elles figure l’infusion que l’on prépare à partir de différentes plantes médicinales. Pour ce faire, il faut mélanger de la vigne rouge, des feuilles de noisetier, du gaillet gratteron, et de l’aubépine. Par la suite, verser la quantité d’une cuillère à soupe du mélange dans un quart de litre d’eau bouillante. Laisser le tout reposer pendant 10 minutes et en prendre deux ou trois tasses par jour. Un massage avec de l’huile de géranium ou encore de cyprès est aussi excellent pour guérir les troubles liées à la circulation veineuse. Par ailleurs, la décoction de 500g de plantes comme le millefeuille, le lierre ou encore la vigne rouge est aussi très efficace contre cette maladie. Pour l’utilisation, il faut verser une petite quantité de la solution obtenue dans le baignoire à chaque fois qu’on prend un bain.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).