Huile essentielle de manuka (Leptospermum scoparium)


Huile essentielle de manuka (Leptospermum scoparium)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Huile essentielle de manuka
Présentation du Leptospermum scoparium
Propriétés de l’huile essentielle de manuka
Précautions d’utilisation de l’huile essentielle de manuka

Description de l’huile essentielle de manuka

L’huile essentielle de manuka est originaire de la Nouvelle-Zélande et n’a été introduite que récemment dans le répertoire des huiles essentielles aromathérapeutiques européennes. Cette essence est obtenue par la technique de l’hydrodistillation de certaines parties de la plante de manuka, dont principalement des rameaux. Les huiles de meilleure qualité sont tirées des petits arbres de manuka qui poussent à l’état sauvage en haute altitude. Les propriétés organoleptiques de l’extrait incluent une couleur neutre qui devient jaune pâle au fil du temps, un aspect mobile, fluide et limpide ainsi qu’un parfum très doux et agréable. Comme la plupart des huiles essentielles, celle de manuka est constituée de substances biochimiques telles des monoterpénols comme le linalol, des monoterpénes dont la limonène, des sesquiterpènes et des tricétones cycliques.

Présentation du Leptospermum scoparium

Le manuka, scientifiquement nommé Leptospermum scoparium, est un arbuste de la famille du Myrtacée, pouvant atteindre une hauteur de trois mètres. Il est doté d’écorces écaillées et de feuilles persistantes. Ses petites feuilles sont très parfumées et ses fleurs blanches dégagent une odeur particulièrement agréable. On connaît aussi le manuka sous le nom de Tea-tree ou Théier de Nouvelle-Zélande. En 1769, le manuka était déjà connu du capitaine James Cook lorsqu’il débarqua sur l’île. Il préparait les feuilles en décoction pour le thé destiné à son équipage. La plante était pourtant déjà employée depuis très longtemps par les Maoris représentant les aborigènes de la Nouvelle-Zélande. Ceux-ci l’utilisaient pour traiter des infections ou guérir des blessures de guerre. Le Leptospermum scoparium pousse en majeure partie à l’état sauvage, même si l’on commence actuellement à la cultiver.



Les propriétés bienfaisantes de l’huile essentielle de manuka

L’huile essentielle de manuka contient des substances anti-fongiques, anti-virales et bactéricides. Elle constitue une alliée idéale dans le traitement des infections respiratoires comme les catarrhes, les rhumes, les bronchites et les sinusites. Afin de soigner les rhumes, on en ajoute quelques gouttes dans le bain et pour calmer les maux de gorge, on peut utiliser une solution à base de l’essence en gargarisme. Le parfum doux, sucré et plaisant que procure l’huile essentielle de manuka peut s’employer en vaporisation afin d’éliminer les épidémies comme la grippe. Étant également un puissant antiseptique, l’huile prouve son efficacité sur les boutons, les coupures, les furoncles et les ulcères dont elle optimise la cicatrisation. En cas d’acnés, on peut appliquer l’extrait sur l’épiderme pour obtenir un effet asséchant. Les vertus antihistaminiques et antiallergiques de l’huile essentielle permettent d’apaiser les piqûres d’insectes, l’asthme, les poussées d’urticaires et les rhumes des foins. Une autre propriété de l’huile essentielle de manuka repose sur son effet anti-puces sur les animaux domestiques comme les chats et les chiens. Dans ce cas, elle est utilisée à l’aide d’un diffuseur ou d’un brûle parfum.

Les précautions d’emploi de l’huile essentielle de manuka

L’huile essentielle de manuka contient des agents très actifs qui, à forte dose, deviennent toxiques. Il est ainsi recommandé de ne pas la laisser à la portée des enfants. Chez les femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi que chez les personnes qui ont des prédispositions allergiques, l’emploi de cette huile est vivement déconseillé. Lors de sa diffusion dans l’atmosphère ambiante, il est souhaité de ne pas activer le diffuseur plus de quelques heures. Avant de la faire interagir avec d’autres huiles essentielles, on recommande les utilisateurs de demander l’avis d’un spécialiste afin d’éviter tout effet néfaste. En aucun cas l’huile essentielle doit entrer en contact avec les yeux ou les muqueuses, au risque de provoquer de graves irritations. Si elle a été ingérée accidentellement, il ne faut pas la faire ressortir par voie orale mais appeler rapidement les services d’urgences.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).