Antiseptique


Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Antiseptique
Utilisation d’un antiseptique
Plantes médicinales utilisées comme antiseptiques

Antiseptique

Un antiseptique est une substance chimique à usage externe ou interne. Généralement, il permet de soigner la peau et de freiner le développement de virus, de micro-organismes et de bactéries. On peut également l’utiliser pour prévenir toutes formes d’infections. L’antiseptique est classé par famille chimique : chloré, iodé ou halogéné, par spectre d’activité ou par les indications AMM. Son spectre d’activité permet de déterminer son efficacité sur les virus et les champignons. Il doit disposer de certains critères pour être qualifié d’antiseptique efficace. Il doit agir rapidement, ne doit être ni toxique ni irritant à l’épiderme. L’antiseptique doit être stable et avoir une action rémanente. Un antiseptique se décline en un antiseptique majeur disposant d’un large spectre, en antiseptique mineur avec une fonction bactériostatique ainsi qu’un spectre étroit et en antiseptique intermédiaire avec une propriété bactéricide et un spectre faible. Parmi les types d’antiseptiques existants, on peut citer le formol, l’eau oxygénée, le salol, le permanganate et le phénol. Le dakin, l’éosine, la bétadine, le mercurochrome et l’héxomidine entrent également dans la catégorie d’antiseptiques, sans oublier de mentionner quelques huiles essentielles. Un antiseptique peut se présenter sous forme de solution, de gel et de pommade.

Utilisation d’un antiseptique

Un antiseptique est utilisé pour venir à bout de bactéries. Il possède des propriétés fongicides, virucides, sporicides, bactériostatiques et bactéricides. Bactéricide s’il élimine les bactéries, virucide s’il tue les virus. On dit qu’il est bactériostatique s’il fait disparaître momentanément les bactéries, sporicide, s’il combat les spores et fongicide, s’il met un terme à l’apparition des levures et des champignons. Il combat aussi bien les champignons microscopiques que toutes sortes de virus et de bactéries. Avant d’appliquer un antiseptique sur une plaie, il est important de désinfecter la plaie au préalable. L’antiseptique doit être uniquement utilisé sur des mains propres et bien sèches. Il ne doit pas être utilisé pour désinfecter les matériels médicaux. Verser 3 ml de la solution au creux de la main et frotter durant 30 secondes afin de faire pénétrer la solution, protéger les mains et les rendre douces. Il n’est pas conseillé d’utiliser un antiseptique sur des mains tachées ou lésées. Ce lavage des mains garantit la réduction de la flore résidente et l’élimination de la flore transitoire même si on entre en contact avec un malade présentant des bactéries multi-résistantes. L’usage d’un antiseptique requiert de grandes précautions. Il faut respecter les doses prescrites, ne pas mélanger les antiseptiques ou contrôler leur compatibilité. De même, il faut surveiller la tolérance des produits sur la peau. L’antiseptique doit être conservé dans un endroit frais et sombre. Il faut respecter la date de péremption et si la dilution est nécessaire, l’utilisation de l’eau stérile est vivement conseillée.



Plantes médicinales utilisées comme antiseptiques

Parmi les plantes médicinales sélectionnées et utilisées en tant qu’antiseptiques, on peut se focaliser sur l’hysope, quelques huiles essentielles et le piment capsaïcine. Toutes les parties de l’hysope sont utilisées comme antiseptiques tout comme le piment capsaïcine. Certaines huiles essentielles, comme celles à base de lavande sont utilisées en guise d’antiseptique car elles contiennent du linalol. Appliquée pure, cette huile essentielle cicatrise les plaies. Il est également possible de désinfecter une plaie en frottant une poignée de lavande. L’huile essentielle produit un effet bactéricide et antiseptique car elle soulage les piqûres d’insectes et les brûlures. L’ail est aussi reconnu pour prévenir les maladies et les feuilles d’aloe sont recommandées à des fins antiseptiques internes ou externes. Les fleurs de serpolet et du thym sont conseillées comme antiseptiques pulmonaires et intestinaux.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).