10 remèdes naturels par Hildegard von Bingen


10 remèdes naturels par Hildegard von Bingen
5 (100%) 11 - Avis conso

Sainte Hildegarde, Docteur de l’Église
Hildegarde : prévenir la maladie grâce à la nutrition
10 remèdes naturels par Hildegard von Bingen

Sainte Hildegarde, Docteur de l’Église

Sainte Hildegarde

Sainte Hildegarde

Sainte Hildegarde (1098-1179) a été déclarée Docteur de l’Église en octobre 2012, quatre mois après sa canonisation. Le pape Benoît XVI, qui lui a donné ce titre, a confirmé le caractère exemplaire de sa vie et de ses écrits comme modèle pour tous les catholiques.

Guérir par l'alimentation selon Hildegarde de Bingen

Guérir par l’alimentation selon Hildegarde de Bingen

Hildegarde : prévenir la maladie grâce à la nutrition

Hildegarde est également connue pour ses écrits sur la botanique et la médecine. Elle croyait qu’il était possible de prévenir la maladie grâce à la nutrition. Elle a soutenu que la médecine doit considérer la personne dans son ensemble: «Lorsque le corps et l’âme travaillent en parfaite harmonie, ils reçoivent la récompense suprême de joie et de santé», explique-t-elle.
Cette sélection d’herbes médicinales ci-dessous est recommandée par Hildegard von Bingen. Les descriptions sont tirées de son ouvrage classique Physica, un livre toujours reconnu par les herboristes et phytothérapeutes aujourd’hui.



10 remèdes naturels par Hildegard von Bingen

Lavande

Lavande

Lavande

«Quiconque cuit de la lavande dans du vin, ou s’il n’a ni vin, ni miel, dans l’eau, et en boit fréquemment quand il fait chaud, atténuera la douleur de son foie et de ses poumons, ainsi que la congestion dans sa poitrine. Cela rend également sa pensée et son tempérament purs.»- Physica XXV

Fenouil

«De quelque manière qu’il soit mangé, il rend une personne heureuse, lui apporte une douce chaleur et une bonne transpiration, et facilite sa digestion. Manger du fenouil ou de ses graines tous les jours diminue les mauvaises mucosités et les matières en décomposition, maintient à distance la mauvaise haleine, entretient la vision et fait voir clairement les yeux.»- Physica LXVI

Galanga

Galanga

Galanga

«Celui qui souffre de mauvaises humeurs dans le dos ou le côté devrait faire bouillir du galanga dans du vin et le boire fréquemment chaud, et la douleur cessera. Celui qui a mal au cœur ou qui a le cœur faible sera bientôt revigoré s’il mange suffisamment de galanga.»- Physica XII

Sauge

«Celui qui souffre de rhumatismes doit cuire la sauge dans l’eau et la boire, et les humeurs et les mucosités diminueront en lui.» – Physica LXIII

Hysope

«L’hysope est utile dans tous les aliments. Elle est plus bénéfique pulvérisée et cuite que crue. Lorsqu’elle est mangée, le foie devient vif et cela nettoie un peu les poumons.»- Physica LXV

L'Ortie

L’Ortie

Ortie

«L’ortie n’est pas bonne* mangée crue, à cause de sa dureté. Mais, quand elle vient de germer du sol, elle est bonne lorsqu’elle est cuite, comme nourriture pour un humain. Elle purge son estomac et en éloigne le mucus. N’importe quelle sorte d’ortie fait cela.»- Physica C (* l’ortie peut se manger crue, sauf pour ceux ayant des antécédents de pierres au rein, je pense qu’Hildegard von Bingen souhaitait souligner ce fait)

Thym

«Si quelqu’un ajoute du thym à de bonnes plantes et condiments, il emporte la matière putride de sa maladie par la chaleur et la force.»- Physica CCXXIII

Menthe verte

«Tout comme le sel tempère tous les aliments, si trop est ajouté aux aliments, il est mauvais ; de même la menthe verte, ajoutée modérément à la viande, au poisson, aux purées ou à d’autres aliments, donne une bonne saveur à cet aliment et est un bon condiment. En effet, mangée ainsi, elle réchauffe l’estomac et permet une bonne digestion.»- Physica LXXVIII

basilic

Basilic

Basilic

«Une personne qui a la paralysie dans sa langue, de sorte qu’elle est incapable de parler, devrait placer le basilic sous sa langue, et elle recevra la parole. De plus, celui qui a une forte fièvre, qu’elle soit tertienne ou quartan, devrait cuire le basilic dans le vin, avec du miel ajouté. Il doit le filtrer et le boire fréquemment, avec ou sans nourriture, et au coucher. Ses fièvres cesseront.»- Physica CCXXX

Sarriette

«Une personne qui a un cœur fragile et un estomac faible devrait manger de la sarriette crue, et cela le renforcera. Si quelqu’un avec un esprit triste en mange, cela le rendra heureux.»- Physica XXXVIII


Anastore.com


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).