Balnéo-phytothérapie ou bain aux herbes officinales


Balnéo-phytothérapie ou bain aux herbes officinales
Noter cet article

Un peu de d’histoire
Principes de balnéo-phytothérapie
Température du bain
Balnéo-phytothérapie pour soigner
Types de bains à base de plantes

Balnéo-Phytothérapie

Balnéo-Phytothérapie

Quand il s’agit de bains thérapeutiques à base d’herbes, on s’aventure sur un terrain assez difficile, étant donné que ces traitements phytothérapeutiques sont généralement considérés comme des soins de beauté ou comme des traitements adjuvants marginaux s’associant aux thérapies conventionnelles.

La balnéo-phytothérapie est souvent confondue avec la balnéothérapie et l’hydrothérapie avec des eaux thermales; dans la pratique, il est dit que ces deux techniques ne peuvent pas se confondre et s’associer quant à la synergie de leurs effets bénéfiques, car il s’agit de deux choses différentes. Dans le premier cas, on utilise des herbes ou leurs dérivés, dans l’autre cas, il s’agit d’eau thermale possédant des capacités spéciales, compte tenu de sa richesse en minéraux.

Un peu de d’histoire

Déjà, les populations de l’Antiquité connaissaient la valeur des eaux thérapeutiques et consacraient les sources thermales au travers des ex-voto anthropomorphes; cela se traduit par le fait que bon nombre d’objets, d’époque étrusque et romaine, furent retrouvés juste à côté des sources chaudes.
La technique de balnéo-phytothérapie consiste à immerger le corps totalement ou partiellement dans un milieu aqueux, auquel ont été ajoutés des plantes, des infusions, des décoctions ou des extraits, y compris des huiles essentielles.

Principes de balnéo-phytothérapie

En théorie, il s’agit d’une technique très simple, mais à la base de son succès, il existe quelques importantes techniques et pratiques, comme la combinaison d’herbes; lesquelles doivent être choisies sur la base de leur affinité avec le milieu aqueux et la peau, pour être vraiment efficace.
La peau est le plus grand organe du corps humain, complètement ou partiellement immergée dans un milieu aqueux, contenant certaines substances, l’absorption cutanée se produit.
La balnéo-phytothérapie apparaît alors comme un bain spécialement conçu afin que les ingrédients actifs des plantes médicinales traversent la barrière de la peau et entrent dans la circulation sanguine très rapidement, surtout si le bain est chaud, car la pénétration est facilitée par la dilatation des pores.

Il est en effet largement vérifié que les princes actifs des plantes utilisés en balnéo-phytothérapie, sont absorbés par la peau.
Généralement on utilise des plantes dont les principes peuvent être facilement extraits par infusion ou décoction, ou on utilise des extraits hydroalcooliques facilement diluables dans le milieu aqueux.

La méthode la plus traditionnelle voit l’utilisation d’une infusion faite à partir de plantes fraîches ou sèches enfermées dans un sac en toile ou en coton, et directement immergée dans l’eau du bain se situant à une température d’environ 50 à 60 ° C.
Il est aussi possible en alternative à l’infusion directe de faire une pré-infusion ou une décoction de la plante, puis d’ajouter le filtrat au bain.

Une méthode plus pratique peut consister à mélanger directement dans le bain des extraits hydro-alcooliques, tels que des teintures ou des extraits fluides, ou d’utiliser les huiles essentielles convenablement solubilisés dans de l’alcool ou par l’intermédiaire des agents de solubilisation d’origine naturelle.



Température du bain

La température du bain peut varier de 22 ° C pour un bain froid à 41 ° C pour un bain hyperthermique, en fonction du type de bain choisi et des problèmes à traiter.
Bien entendu, l’efficacité du traitement dépend de la durée et de la fréquence des bains.

Balnéo-phytothérapie pour soigner

Parmi les principaux maux soignés par la balnéo-phytothérapie, il y a les douleurs rhumatismales et musculaires, les panniculites et la cellulite, les problèmes dermatologiques, les problèmes liés à la circulation périphérique et le stress psycho-physique.
Il convient de noter que ce type de traitement doit être supervisé par un médecin, en particulier dans les cas les plus graves, mais il représente une forme d’auto-médication maison facile à réaliser, par exemple un bain pour retrouver les jambes légères, facile à mettre en œuvre et d’une excellente efficacité comme remède maison.

La balnéo-phytothérapie peut aussi constituer un soin valable en pédiatrie, en choisissant des plantes adaptées et en prêtant attention à la température de l’eau, l’on peut profiter de la grande réceptivité de la peau des enfants, beaucoup plus élevée que celle des adultes.

Types de bains à base de plantes

Rapportés dans la littérature sont les différents types de bains aux plantes officinales, la balnéo-phytothérapie est en effet très fréquente pour améliorer la circulation sanguine et la microcirculation. On utilisera dans ces cas de figure l’hamamelis, la châtaigne, le cyprès et la vigne rouge.

On peut également réaliser des bains analgésiques à base de saule ou de reine des prés, de bouleau, de thym, de fleurs de sureau.

Très tendance, mais aussi très utile, la balnéo-phytothérapie utilisée pour lutter contre la cellulite. Les bains anti-cellulite contiennent généralement des algues comme le fucus et la laminaire, le lierre, l’hamamélis, le cyprès ou des mélanges d’huiles essentielles comme celles de romarin, de cannelle, de thym, de noix de muscade, et de bergamote, encore plus efficaces si le traitement est effectué dans un bain chaud.
Très populaires aussi sont les bains relaxants qui, si soigneusement préparés, combinent les vertus des plantes médicinales à leur délicieux parfum.

On sait maintenant que certaines huiles essentielles, ont le pouvoir de promouvoir des réponses spécifiques à la personne qui les reçoit.

Ainsi, si dans un bain relaxant et décontracturant, on utilise des huiles essentielles de plantes telles que la mélisse, la camomille, le houblon, on ajoute de la lavande, l’on obtient une synergie optimisant l’effet de détente à travers la perception olfactive.
Un secteur de la balnéo-phytothérapie faisant comprendre comment cette technique peut être si efficace, s’utilise dans le traitement de problèmes de peau tels que l’ichtyose, la séborrhée, le psoriasis.

Des bains à base d’hélichryse, d’avoine et de consoude sont très efficaces dès les premières balnéos contre ces maladies.

En conclusion, la balnéo-phytothérapie s’avère être une pratique médicale à la valeur incontestable, parfois elle s’utilise comme un traitement unique, parfois elle s’utilise comme une thérapie complémentaire ou de soutien.
Il existe de nombreuses maladies et problèmes pouvant être traités avec succès grâce à la balnéo-phytothérapie, qui en plus d’être un moyen efficace, agréable et sans effets secondaires, se révèle être un excellent moyen de combiner les effets thérapeutiques de l’eau thermale, des herbes et du bain à remous.
Cette pratique est souvent une méthode agréable, élément qui supporte déjà le patient dans la voie de la récupération.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).