Ballonnement


Ballonnement
Noter cet article

Les ballonnements
Causes du ballonnement
Symptômes du ballonnement
Traitements par les plantes médicinales

Les ballonnements

On distingue plusieurs types de ballonnements, à savoir le ballonnement de l’intestin grêle que l’on appelle l’aéroïléie, le ballonnement de l’estomac connu sous le nom d’aérogastrie et le ballonnement du gros côlon dénommé aérocolie. Lorsque les ballonnements apparaissent de manière fortuite et de fréquences régulières, le patient doit faire attention. Il arrive également que l’affection dure assez longtemps et elle se montre très douloureuse malgré l’adoption d’un régime adéquat. Dans tous ces cas, une consultation médicale s’avère indispensable. Si les ballonnements sont également accompagnés d’une perte de poids involontaire ou si une fièvre se manifeste ainsi qu’une apparition d’une anémie, il est plus qu’obligatoire d’aller voir un médecin. Ces ballonnements au niveau de l’abdomen entraînent des gênes surtout s’ils ont une fréquence répétitive. Les sensations éprouvées lors des ballonnements peuvent se localiser à différents endroits, sous les côtes, plus bas dans la région de l’intestin grêle ou celle du côlon. Cette maladie est généralement bénigne, toutefois il faudra être attentif à ses différents signes symptomatiques.

Causes du ballonnement

Le ballonnement est souvent dû à une aérophagie assez excessive lors d’un repas. Une paralysie intestinale ou une opération faisant suite à une occlusion peut être à son origine. Un enfant qui souffre d’une gastro-entérite, d’une angine ou d’une otite est susceptible d’avoir des ballonnements. Une alimentation trop riche, telle que la crudité dure, les féculents ou qui comporte des choux et leurs dérivés prédispose également à l’affection. Une consommation excessive de glucides ou la prise de boissons gazeuses sucrées entraîne aussi l’apparition des ballonnements. Les aliments gras engendrent la maladie. La gastro-entérite, même à son début et les infections intestinales favorisent ce type de maladie. Une évacuation difficile des gaz, la flore intestinale perturbée et le stress sont des causes possibles qui l’engendrent. Certaines personnes ont une prédisposition à cette affection gastrique. Le manque d’activités physiques est également un facteur favorisant. La nourriture avalée à grosses bouchées et d’une manière rapide cause flatulences et ballonnements.



Symptômes du ballonnement

Le sujet qui souffre de ballonnement a la sensation d’avoir le ventre gonflé et souffre de diarrhée, de constipation et de spasmes. Il ressent des douleurs au niveau de son abdomen, qui peuvent persister. Ces douleurs peuvent se localiser aussi au niveau des intestins ou dans la région du nombril. Le patient peut avoir des nausées souvent accompagnées de vomissements. Il a besoin d’éructer fréquemment ou d’expulser des gaz. Des gargouillis se font entendre dans l’appareil digestif. Quelquefois, du sang accompagne les selles. Dans ce cas, la situation est assez grave. La personne sent aussi des crampes dans le tube digestif. Le ballonnement de l’estomac fait apparaître une distension assez palpable de cet organe et que l’on peut voir à l’œil nu. Une sensation de malaise diffus étreint le patient.

Traitements par les plantes médicinales

Beaucoup de plantes médicinales peuvent soigner les ballonnements. L’anis vert est très efficace. Infuser 10 grammes de graines d’anis pour un litre d’eau pendant au moins une quinzaine de minutes. Boire durant la journée jusqu’à un demi-litre. Il en est de même pour le fenouil, le prendre en tisane ou en gélules. Ces deux plantes sont indiquées pour une expulsion rapide des gaz. La mélisse est à prendre en gélules avec un grand verre d’eau trois fois par jour avant ou après les repas. Le thym est aussi un excellent désinfectant pour l’estomac et les intestins. Le prendre en tisane. Le boldo a le pouvoir d’apaiser les douleurs relatives au ballonnement et à la constipation. L’angélique améliore efficacement la digestion et fait expulser les gaz. Le gingembre peut être utilisé en tisane pour atténuer les effets de ballonnement. Le cardamone, une épice remède qui agit sur le système digestif.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).