Asthénie


Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Asthénie
Causes de l’asthénie
Symptômes de l’asthénie
Traitements par les plantes médicinales

Asthénie

On a souvent tendance à confondre asthénie et fatigue. Il est vrai qu’elles présentent des analogies dans leur manifestation, une certaine lassitude physique. Toutefois, il est essentiel de les distinguer. Si la fatigue survient après avoir fourni des efforts physiques et que l’organisme se sent épuisé, elle disparaît après un repos et un bon sommeil. Par contre, l’asthénie est une fatigue qui s’installe, qui affaiblit et qui ne se dissipe ni par le repos ni par le sommeil. Il existe trois types d’asthénie, l’asthénie fonctionnelle, l’asthénie organique et l’asthénie psychique. Dans tous les cas, le sujet est envahi par une grande lassitude dont il est incapable de s’en débarrasser. Son organisme et son état général se dégradent. Il tombe dans un marasme dépressif car sa fatigue n’est pas récupérée. D’une manière générale, l’asthénie est surtout ressentie le matin au réveil. Le patient se sent encore plus fatigué que le soir où il s’est couché. Cette sensation tend tout même à se dissiper dans la journée. Mais elle ne disparaît pas de façon définitive. Elle est latente et peut devenir chronique.

Causes de l’asthénie

Il existe de nombreuses causes qui peuvent être à l’origine d’une asthénie. Certaines maladies provoquent une grande fatigue telles que le diabète, le rhumatisme, le cancer ou l’infection urinaire. Les infections ORL, la grippe, la malaria, l’hépatite, en particulier l’hépatite C et d’autres maladies infectieuses entraînent un épuisement de l’organisme et installent l’asthénie. L’anémie, qui survient lors d’une perte importante de sang, l’engendre également. Les troubles hormonaux observés chez les femmes ménopausées, la grossesse, l’hyper ou l’hypotension artérielle, les troubles de la thyroïde sont aussi responsables de cette pathologie. Il peut arriver qu’une allergie ou une consommation immodérée de certains excitants, entre autres, la caféine peut causer l’asthénie. La prise de quelques médicaments, en particulier les neuroleptiques, est considérée comme facteur favorisant son apparition. Les maladies neurologiques – la sclérose en plaques, la myasthénie ou la maladie de Parkinson – peuvent être citées comme facteurs aggravant la maladie.



Symptômes de l’asthénie

L’asthénie se manifeste la plupart du temps par une sensation de fatigue immense surtout au réveil et dans la journée. Elle n’est pas liée à un effort quelconque. Le patient sent son humeur changer. Il peut passer d’un état à un autre. Après une vague de tristesse indicible, qui le prédispose à une dépression, il peut éprouver de la colère, prompte à se manifester. Il a l’impression de perdre toute son énergie et le fait d’accomplir certains gestes anodins lui paraît épuisant et difficile. Il éprouve de la difficulté à marcher et à vaquer à ses tâches quotidiennes tellement il est accablé par sa fatigue. Il n’arrive pas à se concentrer de manière objective sur ce qu’il entreprend. De ce fait, il est vivement déconseillé de se mettre au volant ou d’utiliser des outils représentant certains dangers quand on est asthénique. Cet état d’extrême faiblesse physique peut être considéré comme le début d’une fatigue psychique qui engendrera une dépression.

Traitements par les plantes médicinales

Les plantes médicinales sont beaucoup utilisées pour venir à bout de cette fatigue incessante qui envahit l’organisme. Le vin de sauge et de romarin redonnent de l’énergie. 1 litre de vin rouge auquel on ajoute 20 grammes de chaque plante et que l’on chauffe au bain-marie pendant 30 minutes est très efficace. Un verre à liqueur avant le repas suffit. L’acérola, l’argousier et l’églantier donnent également de bons résultats grâce à leur grande teneur en vitamines, C en particulier. L’huile essentielle de katrafay est également indiquée pour soigner les fatigues sous toutes leurs formes. Le guarana est énergisant pris en infusion.


 

Articles qui devraient vous intéresser

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).