Huile essentielle de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens)


Huile essentielle de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

L’huile essentielle de gaulthérie couchée
Gaultheria procumbens
Caractéristiques de l’huile essentielle de gaulthérie couchée
Mises en garde de l’huile essentielle de gaulthérie couchée

L’huile essentielle de gaulthérie couchée

Cette essence plutôt fluide, tantôt de couleur rosâtre ou jaune pâle, est extraite des feuilles et des tiges macérées de gaulthérie couchée par distillation à la vapeur d’eau. Son parfum chaude et aromatique est fortement marqué par la présence du salicylate de méthyle, son principal composant, rappelant l’odeur des baumes des sportifs. Cette huile essentielle est chémotypée et botaniquement certifiée. Elle n’est ni décolorée, dénaturée ni déterpénée et est non péroxydée et non rectifiée.

Gaultheria procumbens

Gaultheria procumbens provient de Népal, de la Chine et de l’Amérique du nord. Connu également sous le nom de palommier, thé de bois ou wintergreen, il appartient à la famille des Ericacées et fait partie de la catégorie des plantes médicinales. C’est un arbuste de 15 cm qui se présente avec des feuilles persistantes, dentées et lustrées, de couleur vert foncé. Ses fleurs roses ou blanches, en forme de cloches, se regroupent en grappes et ses fruits aromatiques, persistants et rouges écarlates, apparaissent en été et perdurent jusqu’au printemps. La gaulthérie couchée est très prisée car elle résiste à la pollution. Elle aime les marais sableux et acides ainsi que le bois. On s’en sert comme couvre-sol et on la combine avec des plantes en lisière de sous-bois, des bruyères ou des plantes en bac. Séchée, la gaulthérie couchée était déjà utilisée par les Indiens pour ses propriétés anti-inflammatoires, anti-douleurs et pour traiter la fièvre. Elle peut également être mâchée ou consommée en infusion.



Caractéristiques de l’huile essentielle de gaulthérie couchée

Possédant des vertus antispasmodiques, vasodilatatrices, antitussives et antirhumatismales, l’huile essentielle soigne les gouttes, les sciatiques, le lumbago, les épicondylites, les arthrites et les arthroses. Préconisée pour les sportifs, elle apaise les douleurs musculaires, telles les crampes, les spasmes et les tendinites, appliquée en massage. On l’utilise également pour les eczémas inflammatoires, les règles douloureuses et les insuffisances hépatiques afin de régénérer le foie. On s’en sert aussi en cas de troubles des céphalées, comme l’hypertension artérielle, l’artériosclérose et les coronarites. L’huile essentielle de gaulthérie couchée est bénéfique pour combattre la colite, l’asthme, la migraine, la toux et la fièvre en massage en la mélangeant avec d’autres huiles essentielles. Elle connaît du succès auprès des personnes présentant des troubles psychiques par inhalation car elle leur donne leur équilibre et les apaise. Associée à l’huile essentielle de sauge sclarée ou d’eucalyptus citronnée, l’essence de gaulthérie couchée est très efficace contre les menstruations douloureuses. Mélangée avec l’essence de macadamia, elle fait des miracles pour apaiser les tendinites. L’huile de noisette et d’immortelle sont à mixer avec cette essence de gaulthérie couchée afin de remédier aux troubles rhumatismaux. A usage interne en cas de problèmes hépatiques, une goutte de l’essence suffit à mélanger avec de l’huile d’olive, du miel ou du sucre de canne et à mettre sous la langue.

Mises en garde de l’huile essentielle de gaulthérie couchée

L’huile essentielle de gaulthérie couchée est dermocaustique et ne doit pas être utilisée à l’état pur car elle irrite la peau. Il serait préférable de la macérer avec d’autres huiles essentielles à 20%, comme celle de l’eucalyptus, de sésame, de ravintsara, de romarin ou encore de laurier. Elle est proscrite pour les enfants de moins de 6 ans, les femmes qui allaitent et durant le premier trimestre de grossesse. L’essence ne doit pas être diffusée. La mettre dans un endroit hors de la portée des enfants, un endroit ombragé et frais. Avant chaque utilisation, il vaut mieux demander l’avis d’un médecin.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).