Huile essentielle d’anis (Pimpinella anisum)


Huile essentielle d’anis (Pimpinella anisum)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Huile essentielle d’anis
L’anis ou Pimpinella anisum
Huile essentielle d’anis, les bienfaits thérapeutiques
Huile essentielle d’anis, mode et précautions d’utilisation

Huile essentielle d’anis

L’huile essentielle d’anis s’obtient à partir de l’extraction par distillation à la vapeur d’eau, des fruits d’anis. Ce liquide de couleur jaune renferme à environ 90% de l’anéthol. Il contient également en quantité faible de l’aldéhyde anisique, du béta-bisabolène, des terpènes, du méthylchavicol, du limonène et de l’alpha-pinène. Le limonène, en particulier, constitue l’un des éléments de l’huile qui provoque le plus de risques d’allergie. D’une densité oscillant généralement entre 0,88 et 0,89, l’essence d’anis s’enflamme à une température supérieure ou égale à 95°C. Elle constitue un des principaux constituants de boissons à base d’alcool, comme le pontarlier et l’anisette. L’huile s’utilise également dans certaines recettes de cuisine et dans la confiserie. Conserver l’huile dans un endroit sec et à l’abri de la lumière pour qu’elle garde ses bienfaits thérapeutiques.

L’anis ou Pimpinella anisum

L’anis, parfois appelé anis vert est connu en terme scientifique sous le nom de « Pimpinella anisum ». Appartenant à la famille des Ombellifères, il contient de l’anéthol en grande quantité, de l’huile grasse et des flavonoïdes. La culture de cette plante originaire d’Asie se répand actuellement sur les pays méditerranéens, notamment l’Espagne. Pouvant être annuel ou bisannuel, l’anis mesure environ entre 50 et 80 centimètres de haut. Il se distingue par des tiges minces, longues et dressées. La plante possède des feuilles verdâtres et pétiolées, de petites fleurs blanches et des fruits oblongs dégageant un parfum chaud et sucré. Les racines, les tiges, les fleurs, les fruits et les feuilles de l’anis sont aromatiques. La plante se cultive favorablement sur un sol léger et dans les pays à climat tempéré, l’anis vert préférant un terrain ensoleillé. Le semis a lieu généralement aux mois d’avril ou mai. La récolte, quant à elle, se fait en septembre. En gastronomie, les graines et feuilles de l’anis servent à obtenir des condiments. Ses feuilles, en particulier, sont parfaites pour assaisonner certains plats de crudités. Les graines sont très recherchées pour la réalisation de certaines recettes de confiserie et de pâtisserie. Cultiver de l’anis permet d’éviter l’attaque d’insectes ennemis, comme les chenilles et les pucerons.



Huile essentielle d’anis, les bienfaits thérapeutiques

L’huile essentielle d’anis constitue un excellent diurétique et antispasmodique neuromusculaire. Elle est également utilisée pour activer la production d’œstrogènes. Cette propriété fait de l’huile un élément convenable pour traiter les cas d’aménorrhée ou d’oligoaménorrhée, apaiser les douleurs menstruelles ou pour traiter les règles irrégulières. L’huile pallie, en outre, à certains effets de la ménopause, comme les bouffées de chaleur. Idéale pour les femmes allaitantes, elle aide à monter facilement le lait. L’essence favorise la circulation sanguine et apaise les palpitations. Elle joue un rôle important dans le traitement des états dépressifs, hypotension, insomnie, troubles de l’humeur et angoisse. Cette huile essentielle facilite le rôle des appareils respiratoires et digestifs. Elle est conseillée pour éliminer les ballonnements intestinaux, alléger les douleurs lombaires et pour soulager les dyspepsies et certains problèmes digestifs et gastriques. Par ailleurs, l’huile essentielle d’anis calme les spasmes intestinaux, la paralysie et la fatigue. Elle est préconisée dans la médication du syndrome du côlon irritable.

Huile essentielle d’anis, mode et précautions d’utilisation

L’huile essentielle s’utilise habituellement en usage externe. Pour cela, joindre avec une quantité réduite de cette essence d’autres huiles essentielles ou huile végétale. Elle peut également être employée en usage interne, sous forme de tisane. Le liquide présente des caractéristiques analgésiques, d’où l’intérêt d’éviter les utilisations à fortes doses et les traitements prolongés. Son utilisation est à bannir pour les enfants, les jeunes enfants et les femmes enceintes.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).