Menthe poivrée (Mentha x piperita)


Aller directement à la partie traitant de :

La Menthe poivrée
Mentha x piperita
Propriétés et bienfaits de la menthe poivrée
Précautions d’utilisation de la menthe poivrée

La Menthe poivrée

La menthe poivrée, communément appelée menthe, est une plante de la famille des lamiacées. Ses feuilles séchées sont surtout appréciées pour leurs propriétés aromatiques et leurs vertus digestives. Cette plante se rencontre au Moyen-Orient, en Asie, en Amérique du nord et en Europe. On récolte les feuilles en saison estivale, juste avant sa floraison. Pour la fabrication de l’huile essentielle, on cueille les parties aériennes fleuries. Son utilisation la plus fréquente est la tisane ou l’huile essentielle, en application topique ou en inhalation.

Mentha x piperita

Les feuilles de la mentha x piperita sont constituées en grande partie de menthol, de tanins, de triterpènes, de flavonoïdes et de principes amers. La menthe est vendue en pharmacie sous plusieurs présentations. Elle est préparée en solution pour la teinture de menthe ou en huile essentielle. Quelquefois, on la trouve en gélules. Mais la forme la plus répandue est l’infusette. Les feuilles sont alors séchées avant d’être préparées. On utilise généralement les infusettes vendues en pharmacie, mais on peut concocter soi-même la préparation en laissant infuser pendant 10 minutes, une cuillerée à soupe de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante.



Propriétés et bienfaits de la menthe poivrée

La menthe poivrée inhibe les spasmes au niveau du tube digestif. Il améliore la digestion grâce à son action cholagogue. Elle est indiquée dans les digestions difficiles, dans les états de flatulence ainsi que dans la dyspepsie. Elle a une efficacité prouvée pour combattre l’état nauséeux. Elle est très efficace dans les douleurs abdominales spasmodiques d’origine digestive et dans le syndrome de l’intestin irritable. La teinture et l’huile essentielle s’utilisent le plus souvent en inhalation contre la toux, le rhume et en traitement adjuvant dans les affections des voies respiratoires. En application topique, il atténue les maux de tête, les douleurs rhumatismales et de névralgie. L’huile est utilisée en bain de bouche dans les affections bucco-dentaires. Elle peut être appliquée sur la peau qui présente une irritation de type eczéma.

Associations

Contre les gaz intestinaux l’argilothérapie ou l’angélique.
Contre le syndrome de l’intestin irritable une cure de gingembre frais ou d’artichaut.
Contre la toux et le rhume une inhalation d’eucalyptus.
Contre le mal de tête et les migraines le Ginkgo Biloba ou l’huile essentielle de Niaouli.
Comme remède naturel contre les rhumatismes les bienfaits de l’acide hyaluronique en gélules.
L’huile d’arbre à thé pour l’hygiène bucco-dentaire.
L’huile de bourrache contre la dermatite atopique.

Précautions d’utilisation de la menthe poivrée

Bien que la menthe soit un produit naturel, son utilisation en infusion, en tant que médicament est formellement contre-indiquée chez l’enfant âgé de moins de 5 ans. L’huile essentielle en usage interne est à proscrire chez le nourrisson de moins de 3 mois. Utiliser avec prudence l’huile essentielle en inhalation et en application topique près des narines chez le jeune enfant. L’odeur peut entraîner un spasme laryngé et une suffocation. Chez le grand enfant et l’adulte, la prise de la menthe sous forme de tisane, ainsi que l’application locale de l’huile essentielle ou son inhalation, ne présentent aucun effet indésirable. Toutefois, la prise des gélules peut entraîner de légères brûlures d’estomac. Cette forme est donc à éviter chez les sujets ulcéreux. D’une façon générale, il est conseillé de prendre l’huile essentielle de menthe en usage interne, loin de la prise de médicaments. Une probable interaction peut survenir.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

1 Avis

  1. en berbère nous l’appelons : « tima’jja », la guérisseuse ; enfant, j’ai assisté mon père qui soignait les brebis atteintes de boitement en procédant à un nettoyage méticuleux du pied malade, un tissu propre en guise de pansement, 4 « traitements » / 4 jours de convalescence à la « bergerie » traditionnelle et l’animal retrouvait le troupeaux en super forme comme on dit de nos jours au cinquième jour.

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).