Troubles de la mémoire


Troubles de la mémoire
Noter cet article

Les troubles de la mémoire
Causes des troubles de la mémoire
Symptômes des troubles de la mémoire
Traitement à base de plantes médicinales

Les troubles de la mémoire

Les troubles de la mémoire sont caractérisés par des difficultés à enregistrer les souvenirs. Se définissant par des déficiences, ils empêchent également l’accès aux informations déjà sauvegardées. Les troubles peuvent toucher partiellement la mémoire ou en totalité, suivant la gravité des cas. Les défaillances surviennent brutalement ou progressivement. Selon l’importance de la perte de mémoire occasionnée par les troubles, les symptômes sont visibles temporairement ou définitivement. De par leur mode d’apparition, les troubles de la mémoire peuvent être des signes avant-coureurs d’autres pathologies. Lorsqu’ils s’installent progressivement avec une aggravation de plus en plus croissante, les troubles peuvent annoncer une tumeur cérébrale. La plupart des maladies cérébrales dégénératives apparaissent sous forme de défaillances de la mémoire s’étalant sur plusieurs années. Les déficiences lentes de quelques jours sont les signes révélateurs d’une intoxication au monoxyde de carbone.

Causes des troubles de la mémoire

Les amnésies antérograde et rétrograde sont deux formes courantes de troubles de la mémoire. Les perturbations peuvent également être de la paramnésie ou de l’hypermnésie. Ces troubles de la mémoire peuvent être dûs à une mauvaise hygiène de vie. Un déséquilibre alimentaire et une surconsommation de matières grasses animales ne sont pas étrangers à l’apparition des défaillances. L’addiction à certains médicaments, comme les antibiotiques, les antidépresseurs, les anticonvulsants, les neuroleptiques et les banzodiazépines, est souvent à l’origine des déficiences de la capacité de mémorisation. Le vieillissement peut aussi être à l’origine des perte de mémoire. Parfois, les pertes de conscience, les crises d’épilepsie et l’hystérie entraînent les difficultés à assimiler et à se remémoriser des données. Le manque d’activités physiques, intellectuelles et mentales entraîne la plupart des troubles de la mémoire. La consommation excessive de boissons alcoolisées est une des premières causes de la pathologie.



Symptômes des troubles de la mémoire

Les troubles de la mémoire se manifestent par une incapacité à se souvenir des choses les plus courantes. Le patient ne se souvient pas de son nom, oublie les rendez-vous et le jour de la semaine, ne reconnaît pas les visages, perd des objets et fait des fautes d’orthographe. Des informations capitales qui se retiennent facilement comme le nom du Président, le numéro de téléphone ou les adresses, sont oubliés par le patient. Les troubles de la mémoire peuvent être accompagnés d’hémiplégie ou de paralysie faciale. Les pertes de connaissance et les malaises fréquentes sont aussi des signes typiques d’une défaillance de la mémoire. Parfois, le patient est victime de troubles visuels. Les personnes présentant une trouble de la mémoire ont du mal à raisonner et à se concentrer. Effectuer un calcul mental ou se représenter en images les faits qu’on leur raconte deviennent des exercices compliqués pour elles. Il n’est pas rare que le patient soit sujet à des désorientations temporelles et spatiales.

Traitement à base de plantes médicinales

Pour traiter ou prévenir les troubles de la mémoire, il ne faut pas hésiter à recourir aux bienfaits des plantes médicinales. Entièrement naturel, ce genre de remède vient à bout de la plupart des cas, que ce soit à l’apparition des premiers signes ou en phase plus avancée. La mémoire peut être stimulée par certaines plantes odoriférantes comme la sarriette. Les vertus que l’on connaît des feuilles de ginkgo agissent véritablement sur les troubles de la mémoire. Elles sont dotées de propriétés naturelles pouvant rétablir les activités de cette fonction congitive. Certaines propriétés de la grande ciguë sont exploitées pour atténuer les défaillances au niveau de la mémorisation. Son utilisation requiert toutefois d’extrêmes précautions à cause de son niveau de toxicité élevé. Différentes plantes médicinales peuvent faire disparaître définitivement les signes liés à ce type de déficience. Utilisées en huile essentielle, elles regroupent la verveine, le romarin à cinéol, la marjolaine, l’hysope, le girofle, l’eucalyptus et le basilic.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).