Panaris


Panaris
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Panaris
Causes du panaris
Symptômes du panaris
Traitements par les plantes médicinales

Panaris

Le panaris, connu couramment sous l’appellation de mal blanc ou tourniole, est une infection qui atteint les doigts, particulièrement ceux de la main. Les orteils peuvent être également des foyers de l’infection. Cette dernière est de nature aigüe. Le panaris peut se trouver sur la cuticule, sur la paume de la main ou sur le doigt lui-même. Il existe deux types de panaris, le panaris dit superficiel et le panaris profond. Dans le premier cas, l’infection attaque la peau qui se trouve autour de l’ongle. Il est plutôt bénin et peut se traiter facilement sans que l’on craigne des séquelles. Le second porte atteinte aux tendons qui provoquent les mouvements et les fléchissements des doigts. Il survient la plupart du temps après un panaris superficiel qui subit une complication. Il est à souligner que l’on ne peut pas qualifier de panaris toutes les infections qui touchent les extrémités digitales. Toutefois, on n’exclut pas le fait qu’elles peuvent se transformer en panaris.

Causes du panaris

Le panaris est une infection bactérienne provoquée par deux types de bactéries, le streptocoque et le staphylocoque. Généralement, il se développe rapidement sur une peau humide. Une personne qui a l’habitude de se ronger les ongles peuvent avoir cet abcès. On attrape également l’infection lorsque l’on a une blessure sur la main. Il peut s’agir d’une coupure superficielle, d’une écharde qui pénètre dans la peau ou d’une simple piqûre d’insecte ou d’épine. Une manucure ou une pédicure mal menée est aussi à l’origine du panaris. Les ampoules que l’on crève sont des portes qui facilitent l’entrée des bactéries dans la blessure. L’infection se développe alors. Le virus responsable de l’herpès ou d’un champignon serait aussi source de celle-ci. Les ongles incarnés sont aussi des facteurs favorisant sa manifestation.



Symptômes du panaris

A son début, le panaris provoque une douleur assez légère localisée sur le pourtour de l’ongle. La peau montre un aspect rouge et se gonfle un peu. Cet état peut durer quelques jours, un semaine tout au plus. Puis, la douleur s’intensifie et devient pulsatile jusqu’à troubler le sommeil du sujet. La peau est très gonflée. Du pus s’amasse sur la zone affectée sous la forme d’une boule de couleur jaunâtre. Une sensation de chaleur gêne le patient. Il peut se trouver dans un état de fébrilité qui se transforme en fièvre quelquefois. Dans ce cas, il est conseillé d’aller voir un médecin qui se chargera d’inciser la peau pour évacuer le pus. Le faire soi-même peut entraîner des infections encore plus graves.

Traitements par les plantes médicinales

Plusieurs plantes médicinales entrent dans la manière de soigner le panaris. La bardane est efficace en tisane. On peut faire une cure d’une semaine avec cette plante. Prendre 20 grammes de sommités fleuries. Les jeter dans 1 litre d’eau bouillante, le laisser infuser pendant 10 minutes. En boire une tasse à café 2 fois par jour, matin et soir. On peut utiliser également l’ail. Deux gousses hachées à faire cuire dans un peu de lait. Mettre le mélange dans une casserole, auquel on ajoute de la mie de pain pour boire le lait. La pâte ainsi obtenue servira de compresse que l’on applique sur la zone à traiter. Laisser agir pendant 20 minutes et renouveler 3 fois par jour jusqu’à ce que l’on constate une amélioration.. Les résultats sont satisfaisants et rapides. La mauve, un excellent anti-inflammatoire, appliquée sur le panaris, agit efficacement. L’oignon peut servir également pour traiter l’infection. Prendre un gros oignon, le faire cuire dans de l’eau durant une trentaine de minutes. Le partager en deux et en faire une application sur le panaris pendant 15 minutes.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).