Huile essentielle de sauge (Salvia sclarea linnaeus)


Huile essentielle de sauge (Salvia sclarea linnaeus)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Huile essentielle de sauge
Propriétés scientifiques de la sauge
Vertus de l’huile essentielle de sauge
Précautions d’emploi de l’H.E. de sauge

Description de l’H.E. de sauge

L’huile essentielle de sauge provient des feuilles, des tiges et des fleurs de la plante. On l’obtient à partir de la distillation à la vapeur d’eau des tiges et fleurs après un broyage sans séchage. Originaire de l’Europe méridionale, de la Russie et de l’Asie occidentale, l’essence possède une odeur agréable à la fois herbeuse, douce, aromatique, fraîche, menthée et camphrée. Constituée essentiellement de linalol, d’acétate de linalyle, de sclaréol et de germacrème, l’huile essentielle se présente sous forme de liquide mobile, jaune brun ou incolore. Elle comprend également du myrcène, du terpinolène et du limonène.

Propriétés scientifiques de la sauge

La sauge est une plante herbacée qui se cultive sur les terrains caillouteux et secs des régions chaudes. D’une hauteur de 1 mètre, elle possède des feuilles épaisses, de couleur beige, présentant un aspect persistant et oval. La couleur de ses fleurs varie du violet au blanc, en passant par le lilas et le bleu pâle. Elles sont de différentes tailles et sont rassemblées en épis. De la famille des labiacées, la sauge est connue scientifiquement sous le nom de Salvia sclarea linnaeus et elle possède une espèce voisine, la sauge officinale. Appelée également Clary Sage, elle est réputée dans la médecine douce de par ses diverses vertus. Herbe sacrée ou encore plante de Jupiter, les diverses appellations de la sauge seraient le fruit d’une légende selon laquelle Zeus aurait élevé une chèvre près d’un buisson de sauges. Le lait donné par l’animal aurait été divin.



Les bienfaits de l’huile essentielle de sauge

Efficace en usage externe comme interne, l’huile essentielle de sauge est utilisée en massage, en inhalation et dans le bain. Elle est conseillée aux femmes qui présentent des troubles menstruels, que ce soit l’absence de règles, les règles douloureuses ou encore la ménopause. L’huile essentielle rétablit le système nerveux des personnes anxieuses, dépressives et irritables. En massage, elle combat toutes formes de stress et de fatigue et favorise la circulation sanguine et la relaxation. En inhalation, l’essence constitue un antispasmodique efficace, soulageant les bronchites et les cas d’asthmes. Sa vertu antiseptique permet de soigner les aphtes, les maux de gorges et les stomatites en gargarisme. En usage interne, elle soulage les troubles hépatiques et gastriques. Cette quintessence remédie à toutes formes d’effets secondaires. Elle est à utiliser en masque pour lutter contre la chute de cheveux, les cheveux gras, la peau sèche, les contractions musculaires ou encore la sudation abondante. On l’utilise également dans la parfumerie ou en diffusion lors de festivités, mélangée à d’autres huiles essentielles dont celles de lavande, d’orange ou encore de jasmin.

Modes d’utilisation de l’essence

L’huile essentielle de sauge est contre-indiquée pour les femmes qui allaitent ou enceintes. Il est conseillé de la ranger dans un endroit sûr, hors de la portée des enfants. L’administration chez les petits pouvant être mortelle. Associée à l’alcool, l’essence peut entraîner des cauchemars, des migraines, des nausées, voire des vomissements. Cette huile essentielle n’est pas préconisée pour les enfants, les personnes âgées et toute personne souffrant de cancéroses hormono-dépendant ou de mastoses. Elle est irritante et ne doit jamais être utilisée à l’état pur. Il en est de même pour les personnes à tension artérielle élevée. Pour les femmes qui en emploient pour traiter leur dysfonctionnement hormonal, il serait préférable de demander l’avis d’un médecin, d’un herboriste ou d’un aromathérapeute avant de commencer tout traitement. Comme le linalol et le limonène sont des composés naturels à risques d’allergie, il serait plus prudent de faire un test au niveau du pli du coude avant d’user de l’huile essentielle. Prendre l’avis d’un médecin aromathérapeute avant d’utiliser l’H.E. de sauge s’avère être indispensable, car mal utilisée cette huile essentielle est toxique !


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).