Cumin (Cuminum cyminum)


Aller directement à la partie traitant de :

Le Cumin
Cuminum cyminum
Propriétés et bienfaits du cumin
Précautions d’utilisation du cumin

Le Cumin

Originaire d’Asie, le cumin est une épice que l’on apprête souvent aux mets. Son utilisation remonte à de nombreux siècles en arrière, les tombeaux de pharaons égyptiens qui en renferment en sont la preuve. Il servait déjà à l’époque à la confection de remèdes. Au Moyen Age, il a même servi comme monnaie d’échange aux serfs. Le cumin pousse sur un sol riche mais peu humide et son climat idéal est celui de la Méditerranée. Importé d’Iran, d’Afrique du Nord, du continent américain et de la Chine, le cumin voit aujourd’hui son marché principal en Europe central. Attention à ne pas le confondre avec le cumin noir ou le cumin des prés.

Cuminum cyminum

Le Cuminum cyminum ou cumin est une plante ombellifère mesurant à peine 30 cm qui pousse toute l’année. Le cumin appartient à la famille des Apiacées et la partie utilisée, la graine, se récolte lorsque son enveloppe devient brune. Celle-ci est dotée de canaux à huile et de ridules. Elle est couverte de poils et ses extrémités sont étirées. Cette graine de cumin est composée d’alcool, d’aldéhyde, d’huile essentielle, de paracymène, de betaphellandrène, d’alpha et beta-pinène ainsi que de dipentène. Elle peut se consommer moulue ou entière. Le cumin a, par ailleurs, des dérivés dont le cumin bâtard, le cumin cornu, la cuminée ainsi que le cumin des prés.



Propriétés et bienfaits du cumin

Le cumin peut s’utiliser autant comme cataplasme que comme calmant pour divers douleurs abdominales. Il soulage par exemple les douleurs aux seins des femmes qui allaitent. Il est aussi reconnu pour être un bon vermifuge, un antiseptique, un cicatrisant et un anti-inflammatoire. Il a en outre des qualités antispasmodiques et carminatives. Le cumin veille au bien-être du foie, de l’estomac et du cœur. Outre ses vertus thérapeutiques, le cumin entre dans la fabrication de divers assaisonnements notamment le chili et le carry avec son goût livide. C’est aussi le principal ingrédient de la poudre de massalé. De plus, son parfum prononcé lui vaut une place dans le monde du cosmétique.

Associations

Les bienfaits de la damiana ou du maca comme aphrodisiaque efficace.
Les vertus du fenugrec pour ses qualités galactogène.
Le curcuma et ses bienfaits contre la formation des gaz intestinaux.
Contre le ventre gonflé les bienfaits du romarin.
Dans le cas d’un régime minceur avec la garcinia en cure.

Précautions d’utilisation du cumin

Le cumin écrasé peut être employé pour soigner les infections intestinales, les douleurs à l’estomac et à l’abdomen ainsi que les ballonnements. Il suffit pour cela d’en prendre une cuillerée à soupe avec un verre d’eau. La tisane de cumin permet pour sa part d’agir au niveau de tous les organes. Il faut éviter le soleil avec l’huile à base de cumin pour écarter tout risque de réactions photo-toxiques. De même, les femmes enceintes ne doivent en aucun cas enduire leur corps de cette huile. Le cumin n’est certes pas irritant et toxique, toutefois, son odeur peut parfois suffoquer. Il n’est donc pas conseillé d’en abuser surtout sur les peaux sujettes aux allergies.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).