Transpiration


Transpiration
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Définition de la transpiration
Les causes de la transpiration
Les symptômes de la transpiration
Les traitements possibles avec les plantes médicinales

Définition de la transpiration

La transpiration se manifeste le plus souvent au niveau des aisselles, des pieds et des mains. Elle est due à l’évaporation d’un liquide sécrété par les glandes sudoripares appelé la sueur. Chez l’ensemble des mammifères, cette fonction physiologique se manifeste sous des degrés différents. Chez l’homme, la transpiration est une réaction nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. La raison est qu’elle permet de réguler la température du corps à un niveau ambiant car en s’évaporant, la sueur diminue la température du corps. La transpiration n’est pas une maladie puisque son mécanisme est utile à l’organisme. En revanche, lorsqu’elle devient exagérée ou excessive en se manifestant en surabondance, elle peut être derrière certaines maladies plus ou moins graves, d’où l’importance de consulter un spécialiste dès les premières manifestations. La transpiration exagérée peut aussi déclencher des préjudices sociaux notamment affectifs ou psychologiques.

Les causes de la transpiration

La sueur s’évapore du corps lorsque sa température commence à augmenter. En règle générale, l’augmentation de cette température corporelle est déclenchée par une activité physique intense comme le sport ou la marche. Elle peut aussi être tout simplement due à une forte chaleur extérieure. Par ailleurs, il faut savoir que certaines maladies sont également à l’origine de la transpiration notamment l’insuffisance cardiaque, le diabète, une hyperactivité de la glande thyroïde, un cancer ou des maladies infectieuses comme la tuberculose. La nervosité, le stress, les problèmes psychiques, la fièvre, la ménopause, la fatigue, l’obésité, le surpoids et la prise de médicaments comme les neuroleptiques, les béta-bloquants et les antidépresseur déclenchent aussi la sudation.



Les symptômes de la transpiration

Les symptômes de la transpiration sont différents en fonction de la zone du corps où ils se manifestent. Au niveau des pieds, la transpiration constitue un environnement idéal pour la prolifération de maladies telles que la bromidrose, la kératolyse, l’eczéma, les bulles par friction et la dermatite de contact. À cause de la sueur, les souliers peuvent aussi être détériorés très rapidement. Au niveau des aisselles, la transpiration tâche et détériore les vêtements. Ces taches humides causent parfois l’embarras du sujet concerné. Parfois, la transpiration peut engendrer l’apparition de mycoses car les environnements humides sont favorables à leur prolifération. Lorsque la sudation est excessive au niveau des mains, celles-ci tachent les livres ou les papiers qu’on manipule. Par ailleurs, à cause de la décomposition bactérienne, qui se produit quand la sueur entre en contact avec les bactéries situées sur la peau, la transpiration crée des odeurs désagréables au niveau des pieds comme des aisselles.

Les traitements possibles avec les plantes médicinales

Depuis la nuit des temps, la sauge a été utilisée pour lutter contre la transpiration. Autrefois employée comme telle, elle est aujourd’hui associée à d’autres plantes médicinales. En infusion, on peut la préparer avec des racines d’aunée, à boire trois fois par jour. Pour apaiser les transpirations excessives, il est possible de réaliser une décoction à base de ballote, de sauge, de cyprès, de noyer, et de fragon petit houx. Mélanger 5 g de cette association de plantes médicinales dans de l’eau bouillante, puis boire la décoction obtenue au quotidien, entre les trois repas. Associée avec l’artichaut et le germandrée, la sauge peut également être préparée en macération. Il suffit de mélanger 40 g de ces trois plantes dans un litre de vin blanc et de laisser macérer le tout durant deux à trois jours. Boire un demi verre avant les repas. À part la sauge, il existe également d’autres plantes médicinales qui ont démontré leurs bienfaits dans le traitement de le transpiration, notamment la prêle. Pour qu’elle fasse effet, il faut associer 50 g de cette plante séchée avec un litre d’eau. Bouillir l’ensemble durant 20 mn. Boire une tasse de la préparation le matin et une tasse le soir.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).