Fatigue persistante


Fatigue persistante
Noter cet article

Fatigue persistante
Causes de la fatigue persistante
Symptômes de la fatigue persistante
Traitement par les plantes médicinales

Fatigue persistante

La fatigue persistante est un état de fatigue qui dure plus d’une semaine sans amélioration notable. Elle devient alors pathologique et peut traduire une maladie. D’autres signes associés doivent être recherchés pour déterminer la cause car la fatigue persistante peut être le signe avant coureur d’une affection grave. L’état de fatigue comporte deux composantes essentielles : la composante physique et la psychique. Un rythme de vie effréné affecte en même temps ces deux entités et entraîne l’installation d’un surmenage, lorsqu’une prise en charge sérieuse de la fatigue n’est pas entretenue. Les causes sont multiples, les unes bénignes, les autres non moins sérieuses. L’établissement, par un médecin, d’un diagnostic étiologique s’avère alors impératif devant une fatigue persistante. Des examens paracliniques peuvent s’avérer nécessaires, à la recherche de certaines anomalies sanguines notamment, qui ne se laissent traduire par des signes extérieurs. Elles sont le témoin d’une maladie qui évolue sournoisement et qui est, dans ce cas, grave.

Causes de la fatigue persistante

Statistiquement, les femmes sont plus touchées par ce mal que les hommes. Il existe donc des facteurs prédisposants. La fatigue persistante survient le plus souvent après un changement du mode de vie, altérant sa qualité. On peut citer la survenue d’un événement douloureux ou d’un choc, le surmenage et le stress, c’est-à-dire des événements affectant psychologiquement le sujet. Par ailleurs, il existe des causes qui affectent directement l’état physique du sujet, telles que le manque de sommeil et l’application d’un régime trop restrictif, trop pauvre en éléments nutritifs. Enfin, parmi ces changements du mode vie, on observe souvent une augmentation de la consommation de tabac, un abus d’alcool, la prise d’un stupéfiant, la sédentarité ou la baisse de l’activité physique et un laisser-aller dans le régime alimentaire. Les facteurs prédisposant les femmes à la fatigue persistante sont les variations hormonales. Dans certains cas, une fatigue persistante traduit une maladie sous-jacente : une infection, une anémie, une carence en fer, une maladie endocrinienne, une maladie cardio-vasculaire ou une atteinte organique quelconque.



Symptômes de la fatigue persistante

La fatigue persistante peut être un signal d’alarme d’une maladie grave. Parmi les signes physiques perçus par le malade, on note la courbature. Des signes neurologiques peuvent s’ajouter au contexte, tels que les troubles de la mémoire, la baisse de la concentration et de l’attention. Les autres signes sont fonctions de l’affection en cause : fièvre en cas d’infection virale ou microbienne, vertige, maux de tête et malaises divers en cas d’hypertension artérielle. Une atteinte rénale ou une maladie endocrinienne, telle qu’un trouble thyroïdien et un diabète, sont aussi des causes sérieuses de la fatigue persistante. Les signes propres à ces différentes maladies doivent donc être recherchés pour ne pas passer à côté du diagnostic réel. D’où l’intérêt d’une consultation médicale dès qu’une fatigue perdure anormalement, au-delà d’une semaine à 10 jours.

Traitement par les plantes médicinales

La plante médicinale la plus réputée pour combattre ce mal du siècle, en dehors des traitements allopathiques, est le ginseng. C’est une plante adaptogène qui agit à la fois sur la fatigue physique et la fatigue psychique. Le ginseng est présenté sous forme de soluté buvable, de gélules ou de comprimés. On peut le retrouver en vente dans les pharmacies. Comme adaptogène il y a également le Tribulus terrestris plante de l’Ayurveda. Le guarana est également un puissant remontant, pris sous forme de soda ou de gélules. Il agit également sur les deux composantes de la fatigue. La consommation abusive de tisane ou de boisson énergisante contenant une teneur élevée en caféine est par contre à éviter. Pour la femme, une consommation régulière de laurier, en condiment, peut améliorer un état de fatigue induit par un syndrome préménopausique ou la ménopause.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

3 Avis

Afficher le 3eme commentaire

Trackbacks

  1. Ashwagandha (Withania somnifera) | Plantes medicinales, propriétés, bienfaits et vertus
  2. Baies de Goji (Lycium Barbarum) | Plantes medicinales, propriétés, bienfaits et vertus
  3. Gelée royale | Plantes medicinales, propriétés, bienfaits et vertus

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).