Insuffisance rénale légère


Insuffisance rénale légère
Noter cet article

L’insuffisance rénale légère
Causes d’une insuffisance rénale légère
Symptômes d’une insuffisance rénale légère
Plantes médicinales qui soignent ces maux

L’insuffisance rénale légère

L’insuffisance rénale se définit en termes simples, comme l’incapacité des reins à accomplir leur mission, la filtration des déchets émis par le sang. Cette incapacité se traduit par une baisse notable du volume des urines et par l’impossibilité des reins à maintenir l’équilibre en sels et en eau. La plupart du temps, la maladie se reconnaît par une dysrégulation cardiovasculaire. Le diagnostic de l’insuffisance rénale s’effectue à travers le dosage de l’urée. Selon la gravité de la maladie, l’on distingue plusieurs types d’insuffisance rénale, légère, modérée, sévère et terminale. L’insuffisance rénale légère équivaut à une clairance de la créatinine variant entre 60 et 89. La clairance de la créatinine constitue en quelque sorte la capacité des reins à filtrer le sang. Elle varie généralement selon l’âge et l’état de santé. Trois causes principales sont à l’origine de la maladie, la durée de vie plus longue, le diabète associé à la glycémie et l’hypertension artérielle.

Causes d’une insuffisance rénale légère

Plusieurs facteurs sont à l’origine de l’insuffisance rénale. Cette maladie provient de certaines affections atteignant les reins. Elle se distingue par une baisse notable de la quantité de néphrons. Ces derniers représentent une unité fonctionnelle, qui a pour composant principal le glomérule, lieu où s’effectue la filtration du sang. D’une manière générale, toutes les pathologies affectant les organes glandulaires peuvent conduire à une insuffisance rénale légère. À noter que cette maladie ne découle pas uniquement d’affections rénales. Le diabète, les malformations congénitales ainsi que certaines formes d’intoxication sont susceptibles de provoquer une insuffisance rénale. Parmi les principaux facteurs responsables de la maladie figurent, les affections des voies urinaires, le diabète sucré, la maladie réno-vasculaire et le lupus érythémateux.



Symptômes d’une insuffisance rénale légère

L’insuffisance rénale, qu’elle se trouve dans un stage avancé ou non, ne démontre aucun signes cliniques visibles. La plupart du temps, la maladie est diagnostiquée par pur hasard. Un tel cas se présente lorsque le patient effectue un diagnostic d’hématurie ou un bilan urinaire, pour essayer de déterminer la protéinurie. En général, la maladie se traduit par un dysfonctionnement au niveau des éléments responsables de la filtration sanguine dans les reins. Ce trouble se concrétise par une enflure du pourtour des yeux, des pieds et des mains. Si la maladie demeure non-traitée, elle peut s’aggraver et provoquer un œdème pulmonaire. Lorsqu’elle acquiert un stade avancé, l’insuffisance rénale est susceptible de produire des lésions rénales graves et se traduit par une hausse remarquable de la tension artérielle. Parmi les symptômes les plus fréquents de la maladie figurent la perte d’appétit, la sensation continuelle de froid, l’insomnie, les difficultés respiratoires et les troubles urinaires. D’autres signes peuvent apparaître, démangeaison au niveau de la peau, goût métallique dans la bouche et crampes dans les membres inférieurs entre autres.

Plantes médicinales qui soignent ces maux

Plusieurs plantes médicinales peuvent contribuer à la lutte contre l’insuffisance rénale légère. L’on trouve entre autres la queue de cerise, réputée pour ses propriétés dépurative et diurétique. Cette plante est administrée sous forme de poudre sèche. Elle peut également être prise en décoction ou en infusion. Pour préparer cette décoction, plonger 50 g de la plante dans un litre d’eau. Laisser macérer durant au moins 10 heures. Une fois ce délai écoulé, faire bouillir le mélange pendant une dizaine de minutes et filtrer. L’on a également la gomme de caroube. Il s’agit d’une plante présentée en phytothérapie sous forme de gélules. Prendre 2 gélules le matin et à midi et ce, durant 1 mois renouvelable. La prise de ces médications est déconseillée chez les femmes allaitantes et enceintes. Elles peuvent causer des effets indésirables. Il convient ainsi de consulter l’avis d’un spécialiste.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

1 Avis

  1. je n’ai aucune des maladies provocant ou pouvant provoquer une insuffisance reinale. Le flux urinaire est normal,12/6 de tension, je me sent bien, en forme, je me nourrie avec une cuisine réfléchie, avec l’usage des plantes et des huiles essentielles ect…. ors, lors de mon dernier bilan sanguin, on fait état d’une légère insuffisance rénale. D’ou cela vient t-i ? quelles plantes médicinales peuvent stopper le prosesssus ?

    Alice Caron

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).