Chou (Brassica Oleracea)


Chou (Brassica Oleracea)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Le Chou
Brassica Oleracea
Propriétés et bienfaits du chou
Les précautions d’utilisation du chou

Le Chou

Le chou est un légume de la famille des Brassicacées. En plus des valeurs nutritives importantes qu’il apporte, il possède de multiples vertus, en tant que remontant grâce aux vitamines mais aussi en tant que calmant des douleurs articulaires. Il pousse dans presque toutes les parties du globe, mais la variété la plus intéressante est celle à feuilles frisées. La soupe au chou est reconnue pour son efficacité dans les états de fatigue.

Brassica Oleracea

Les principaux constituants retrouvés dans les feuilles du chou sont les minéraux, le soufre, le calcium et des vitamines dont le C et la pyridoxine. Son utilisation se fait sous plusieurs formes : en application locale, c’est-à-dire en cataplasmes, à boire en jus ou à consommer en soupe. Pour préparer le cataplasme, on met la feuille sur un tissu léger et on met l’ensemble dans le four. Régler ensuite le thermostat à 200°C et laisser la préparation chauffer pendant 5 minutes. Puis, faire ressortir le jus en écrasant les feuilles avec un rouleau à pâte. On utilise en principe deux feuilles de choux superposées sur l’endroit à traiter. Le cataplasme de choux à l’œuf consiste à mélanger des feuilles de chou hachées et préchauffées à la vapeur avec du blanc d’œuf.



Propriétés et bienfaits du chou

En usage externe, l’effet le plus notable du chou est son action anti-inflammatoire. Il apaise les douleurs dans de nombreux cas d’atteintes articulaires. Le cataplasme est le moyen utilisé pour remédier à ces maux, ainsi qu’aux problèmes de rhumatisme. Il nécessite en général un bandage pour maintenir la préparation pendant quelques heures sur la zone à traiter. En cas d’entorse, le cataplasme de chou à l’œuf est plus efficace. A la place du bandage, on met une compresse qu’on recouvre avec un film cello pour éviter que le jus ne déborde du cataplasme. On laisse agir pendant la nuit. Il est également conseillé en application locale avec un bandage ou une compresse pour alléger les manifestations et les douleurs dues au zona. En usage interne, il a un effet antisécrétoire gastrique. Il est donc utilisé contre les ulcères, les gastrites et les brûlures d’estomac. Pour les sujets en convalescence avec état d’anémie, une soupe au chou remontera vite leur état. Et pour ceux qui ont des problèmes de constipation, il suffit de préparer du jus de chou pour pallier au problème.

Les précautions d’utilisation du chou

Le chou est un légume qui n’occasionne pas d’effets secondaires ou indésirables, même consommé en grande quantité. D’ailleurs, son utilisation la plus fréquente en thérapeutique s’effectue surtout en usage externe. Il n’existe pas d’interférences avec la prise de médicaments et les contre-indications n’existent pas. La femme enceinte et la femme allaitante peuvent l’utiliser sans crainte, que ce soit en cataplasme qu’en usage interne. Toutefois, comme tout produit actif, l’abus est toujours nocif.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).