Huile essentielle de myrte (Myrtus communis)


Huile essentielle de myrte (Myrtus communis)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Huile essentielle de myrte
Myrtus communis
Propriétés de l’huile essentielle de myrte
Précautions d’utilisation de l’huile essentielle de myrte

L’huile essentielle de myrte

L’huile essentielle de myrte est une essence tirée de la plante du même nom. Cinéole, limonène et alpha pinène sont ses principaux constituants. Les esters qui entrent dans les composants de l’essence dégagent un parfum avec une note de fond légèrement fruitée et douce. On obtient cette huile essentielle par hydrodistillation des feuilles de la plante, qui sont assez fortes et du genre persistant.

Le Myrtus communis

Le myrte est une plante ornementale qui provient de l’Asie occidentale. Elle pousse surtout en Tunisie mais elle a fini par gagner plusieurs pays. On l’appelle également myrte à fruits blancs, fructifères ou myrte à fleurs doubles. La plante appartient à la famille des myrtacées, tout comme le giroflier ou l’eucalyptus. Scientifiquement, on connaît le myrte sous l’appellation de Myrtus communis. On utilise surtout les feuilles pour les préparations médicinales. On les cueille en septembre mais on prend soin de ne pas tout moissonner, il faudra laisser une certaine quantité pour donner à la plante la possibilité de résister à l’hiver. On cueille les fruits dès qu’ils arrivent à maturité et ces baies sont comestibles. Le Myrtus communis peut pousser sur des terrains secs mais pendant la première année, il est préférable de l’arroser. Connu depuis l’Antiquité, il est apprécié et utilisé pour ses propriétés thérapeutiques. La plante peut atteindre 2 à 3 mètres de hauteur comme elle peut ne pas dépasser les 50 centimètres. La floraison se situe aux mois de mai et juin et la plante porte de magnifiques fleurs blanches qui exhalent une bonne senteur.



Les propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle de myrte

L’essence de myrte se présente sous forme d’un liquide de couleur jaune qui vire à l’orangée. On lui attribue plusieurs vertus curatives et on pourra l’appliquer soit en usage externe, soit en usage interne. Pour soulager les infections pulmonaires, on l’utilise par friction ou par un léger massage sur la poitrine ou sur le dos. Les sinus et le cou sont les endroits favorables pour soigner les angines et la sinusite. Le produit agit également sur les infections urinaires et on frotte légèrement le bas du dos avec pour faire disparaître la douleur. Les problèmes des appareils génitaux se trouvent atténués si on applique un peu d’huile sur le bas ventre. Son pouvoir antalgique fait de cet extrait un remède efficace. L’huile a aussi une action antitusive pour traiter les toux sèches. Elle a un pouvoir expectorant significatif. Lors des fatigues hépatiques, on peut avoir recours à l’huile essentielle de myrte. On la demande également pour traiter les insomnies en frictionnant la colonne vertébrale et le poignet. Prostatite et hypothyroïdie se trouvent soulagés par une prise de ce produit. Beaucoup de maladies de la peau se traitent aussi avec cet extrait végétal. Le produit agit sur les psoriasis, les acnés ou autres manifestations dermatologiques gênantes. Pour assainir l’atmosphère, il existe des diffuseurs que l’on emploiera facilement. Une douce odeur de menthol et de camphre s’en dégage. L’huile essentielle de myrte entre aussi dans les préparations cosmétiques. On lui confère la vertu d’un bon anti-rides et la capacité de revitaliser les peaux sèches. Elle peut servir de bactéricide assez puissant.

Conseils d’utilisation de l’huile essentielle de myrte

Comme la plupart des médicaments, il faut respecter le dosage recommandé lors de l’usage de l’essence de myrte. Le contact avec les yeux et les muqueuses peut avoir de mauvaises conséquences. L’huile essentielle de myrte est déconseillée aux femmes enceintes et aux mères qui allaitent. Les enfants en bas âge pourraient également ne pas la supporter. Quand on utilise de manière prolongée ce produit, il pourrait provoquer des irritations au niveau des muqueuses nasales.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).