Carvi (Carum carvi)


Carvi (Carum carvi)
Noter cet article

Le Carvi
Carum carvi
Propriétés et bienfaits du carvi
Précautions d’utilisation du carvi

Le Carvi

Le Carvi, plus couramment connu sous le nom de Cumin des prés, d’Anis des Vosges ou encore de Cumin des montagnes, est une plante odorante qui s’utilise souvent pour parfumer les charcuteries, les pâtisseries et certains fromages. Le Carvi est une plante herbacée bisannuelle de 60 à 75 cm de hauteur avec une tige dressée et ramifiée. Les feuilles de cette plante se reconnaissent facilement par leur division en lobes linéaires. Le Carvi donne naissance à des fleurs blanches ombelliformes qui se transforment en fruits ovoïdes de couleur brune.

Carum carvi

Le nom botanique attribué à cette plante est Carum carvi. Du fait de ses caractéristiques et ses propriétés diverses, le Carvi est classé dans la famille des Ombéllifères ou Apiacées. Cette famille de plantes dicotylédones regroupe environ 3000 espèces disséminées dans les régions tempérées de la planète. Les plantes de la même famille possèdent toutes une inflorescence spécifique appelée ombelle. Cette inflorescence particulière est souvent munie à sa base d’un involucre formé de folioles. Le Carvi fleurit généralement entre les mois de Mai et Juillet. Cette plante existe dans les zones en haute montagne jusqu’à 2000 mètres d’altitude, dans les prairies et sur les chemins avoisinants. Elle se rencontre surtout en Afrique du Nord, dans le Caucase, en Afghanistan, en Irak, en Chine et en France.



Propriétés et bienfaits du carvi

Dans l’Égypte ancienne, le Carvi était déjà utilisé pour faciliter la digestion. Avec l’évolution de la science, l’on a découvert d’autres vertus médicinales à la plante. Elle est à la fois stomachique, digestive, dépurative, stimulante, diurétique, emménagogue, parasiticide, apéritive et carminative. L’on utilise actuellement le Carvi pour traiter différents types de maladies, comme les spasmes gastriques, les indigestions, l’atonie digestive, l’anurie, la cystite, les néphrites et les colibacilloses. On l’utilise également pour traiter la dyspepsie, la flatulence, les règles douloureuses, l’aérophagie, les calculs rénaux et les parasites intestinaux. Le Carvi, mélangé avec le fourrage d’une vache, stimule également la production de lait de cette dernière. Les vertus aromatiques de cette plante sont aussi à l’origine de son appréciation en cuisine.

Précautions d’utilisation du carvi

Malgré les bienfaits de l’utilisation de cette plante sur l’organisme, il faut noter que son essence est très toxique. Il faut donc veiller à ne pas consommer même une quantité minime de cette huile. Le Carvi contient également plusieurs éléments chimiques dont les protides, les glucides, la cellulose, le tanin et bien d’autres encore. Pour les individus allergiques à certains de ces constituants chimiques, il faut impérativement consulter un médecin avant toute utilisation médicamenteuse du Carvi. Il faut également respecter les méthodes de préparation des remèdes ainsi que la dose prescrite.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).