Prunellier (Prunus spinosa)


Prunellier (Prunus spinosa)
4.5 (90%) 2 - Avis conso

Le prunellier
Prunus spinosa
Propriétés et bienfaits du prunellier
Précautions d’utilisation du prunellier

Le prunellier

Le prunellier est un arbrisseau qui peut atteindre 4 mètres de haut. Sa particularité réside au niveau des ses branches qui sont de couleur gris-noir et munies d’épines très pointues. Les branches du prunellier sont arrondies et comprennent plusieurs rameaux. Le prunellier montre des fleurs de couleur blanche au début du mois d’avril. Il faut savoir que les fleurs apparaissent avant les feuilles chez le prunellier, pendant la période de floraison. Le prunellier possède également des fruits de forme globuleuse. Les baies du prunellier sont de couleur entre le bleu et le noir. Le prunellier est doté de feuilles de couleur verte, de forme ovale et de bordures dentelées.

Prunus spinosa

Le prunellier est un arbuste de la famille des Rosacées. Cette famille botanique regroupe différentes espèces, comme les arbustes, les arbres ou encore des herbacées. Les Rosacées sont composées en grande partie de plantes sauvages. Le prunellier a pour nom botanique Prunus spinosa. Le prunellier se rencontre dans plusieurs continents, à savoir l’Afrique, l’Europe, l’Asie ou encore l’Océanie. Ceci s’explique par le fait que le prunellier a juste besoin de soleil pour s’épanouir. Sinon, la plante produit également de jolies fleurs quand elle est plantée sur un sol riche en calcaire et en argile. Les feuillages du prunellier attirent différents insectes mais surtout les chenilles.



Propriétés et bienfaits du prunellier

Le prunellier est très exploité dans le domaine de la phytothérapie grâce à ses vertus médicinales. Il s’agit d’un très bon laxatif. Grâce à une cure à base de la plante, un patient atteint d’un trouble digestif peut vite guérir. En dehors de cette propriété laxative, le prunellier est également doté d’une fonction sudorifique. Cette propriété lui permet de soigner de nombreuses maladies, comme la rétention d’eau ou encore la goutte. Grâce à sa fonction diurétique, le prunellier élimine également différents œdèmes.

Associations

Le bicarbonate de soude ou le houblon pour soulager la goutte.
Le psyllium pour ses propriétés laxatives.
Le desmodium ou l’artichaut contre les troubles digestifs.

Précautions d’utilisation du prunellier

Les feuilles et les tiges du prunellier sont les plus utilisés dans la phytothérapie. Les fruits, en particulier, sont le plus souvent utilisés mais il faut faire très attention quant à leur usage. En effet, les baies du prunellier sont très toxiques sauf lorsqu’elles sont très mûres. Ainsi, utiliser les fruits du prunellier qui ne sont pas mûrs est strictement à éviter car ils peuvent transformer le remède qu’ils contiennent en poison. Le prunellier en tant que remède est souvent préparé sous forme de tisane. La posologie doit être toutefois très précise car elle varie selon le type de maladie à soigner. Le principe de la décoction est aussi souvent appliqué pour venir à bout de certaine maladie.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).