Macérât huileux, préparation & recettes


Macérât huileux, préparation & recettes
5 (100%) 1 - Avis conso

Les macérâts huileux existent depuis toujours.
Ils peuvent constituer, à juste titre, une base fondamentale des remèdes et des cosmétiques naturels. Lorsque nous parlons de macérât huileux, nous nous référons à la macération de végétaux (plante, fleur, herbe médicinales, racines, écorces, fruits, etc…), frais ou séchés dans une huile support des principes actifs. Comment réaliser un macérât huileux maison ?

Parlons avant de la préparation puis des propriétés.

Préparation d’un macérât huileux

Pour réaliser un macérât huileux, il est avant tout important de bien choisir l’huile support. Possible donc de choisir l’huile végétale voulue, en fonction de la destination du macérât huileux ; sera-t-il employé comme remède naturel, huile de massage, huile de beauté ou encore comme condiment ?

Macérâts huileux préparation

Macérâts huileux préparation

Il est donc préférable d’effectuer des recherches en amont, ceci, permettant de bien choisir l’huile support en fonction de ses propriétés, bienfaits, de sa destination, ou encore de ses effets indésirables ou secondaires, de sa potentielle toxicité. Il en est de même pour les végétaux choisis pour la macération. Les principes de macération étant, dans les grandes lignes, les mêmes pour tel ou tel usage ; nous parlerons aujourd’hui de très bonnes huiles pour l’épiderme.

L’huile d’olive est dermo-compatible ; parfaite pour les peaux matures, elle présente cependant l’inconvénient de diffuser une odeur pas toujours agréable pour les soins cosmétiques. L’huile de sésame est particulièrement adaptée pour les peaux à problèmes. L’huile de riz, très délicate, convient aux peaux sensibles, tout comme l’huile d’amande douce, alors que pour faire un macérât huileux destiner à tonifier la peau, l’huile de germe de blé sera recommandée.
Il existe bien sûr, toutes les huiles plus « précieuses » comme l’huile de jojoba, de pépins de raisin, de bourrache, de coprah, de macadamia, de brocoli, d’abricot,…

Macérât huileux, méthodes

Il existe deux méthodes pour la préparation d’un macérât huileux, à chaud ou à froid.

Le procédé à froid peut être utilisé avec toutes les herbes et plantes séchées. Prendre un bocal en verre, remplir à moitié d’herbes ou plantes séchées, puis le reste du bocal avec l’huile choisie ; laisser macérer une dizaine de jours soit au soleil, soit de 20 à 30 jours dans l’obscurité (en fonction de la méthode choisie), remuer bocal fermé de temps à autre. Au bout de dix jours, filtrer l’huile à travers un tissu de lin ou de la gaze, puis réserver dans un récipient en verre, de préférence foncé.

Macérâts huileux

Macérâts huileux

Le procédé à chaud est obligatoire pour les végétaux frais, car lors de la de macération, une petite quantité d’eau se voit libérer, donc, si on laisse macérer durant dix jours à froid, l’huile a tendance à rancir. Dans tous les cas, il est possible d’utiliser la méthode à chaud, pour les herbes, plantes et fleurs séchées.
Cette méthode consiste à faire macérer au bain marie, l’huile et les végétaux à feu très doux durant trois heures si possible, pour en tirer le maximum de principes actifs ; une heure peut suffire.

Après le bain marie bain-marie, procéder comme dans la méthode à froid : filtrer et stocker dans un récipient en verre foncé. Après une journée, si vous avez utilisez des végétaux frais, peut-être se déposera au fond du bocal un résidu d’eau issu de la macération à chaud ; il suffit alors de verser l’huile obtenue dans un autre récipient, en prenant soin de ne pas mélanger l’huile et l’eau de nouveau, cela devrait se faire facilement!

Suivant les propriétés et vertus recherchées, le rapport quantité d’huile/végétaux peut évoluer.
Cependant le rapport est habituellement de 5 pour 1, c’est à dire 50 grammes de végétaux dans 250 grammes d’huile végétale.



Usages et propriétés des macérâts huileux

Les utilisations et les propriétés des macérâts huileux sont presque infinies.
Partons du fait que les huiles sont émollientes, donc permettent de nourrir toutes les parties du corps, y compris les cheveux. Évidemment, certaines huiles peuvent obstruer les pores de la peau, alors il convient de les utiliser d’une manière plus appropriée.

Macérâts huileux propriétés

Macérâts huileux propriétés

Possible d’employer un macérât huileux pour réaliser une crème corporelle, une crème pour le visage, contre les pellicules, pour nettoyer la peau, pour soulager les pieds, pour un masque ou même un gommage.

Exemples de macérâts huileux

Quelques exemples de macérâts huileux faciles à préparer, en se référant à la disponibilité des matières premières :

Fleurs de lavande macérées dans de l’huile de riz; fleurs de souci macérées dans de l’huile de sésame, racine de gingembre marinées à l’huile de germe de blé; menthe fraîche macérée dans l’huile de sésame; eucalyptus ou millepertuis macérée dans l’huile de riz.

Le fait est que les macérâts huileux préparés avec des plantes comme la menthe, l’eucalyptus, l’hypericum, l’arnica, etc…, sont très utiles pour soigner l’état d »inflammation des muscles, comme les contractures cervicales, sciatiques ou maux de dos.

Macérâts huileux, conservation

Pas de problème, en suivant les règles normales d’hygiène (contenants et ustensiles propres), un macérât huileux ne rancit pas avant un an et dure souvent beaucoup plus longtemps.

Recette d’un gommage pour le corps

Prendre un récipient en verre et y déposer une couche épaisse de sucre de canne intégral, verser du macérât huileux jusqu’à ce que le mélange soit bien moelleux. Il ne doit pas être trop liquide !

Macérâts huileux lavande

Macérâts huileux lavande

Comment utiliser ce précieux gommage? Lorsque vous êtes dans la douche, après vous être soigneusement lavé, fermer le robinet, prendre un peu de gommage au macérât huileux, et commencer le gommage. Se rincer et sortir de la douche, tamponner la peau avec une sortie de bain, ne pas frotter la peau.
La peau reste douce car le sucre exfolie et supprime les cellules mortes, tandis que l’huile exerce son action eudermique et émolliente, sans boucher les pores.
Très approprié pour réaliser ce gommage est le macérât huileux de lavande à l’huile de riz, car il laisse une fragrance délicieuse.

Enregistrer


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).