Chélidoine vs Verrues


Chélidoine vs Verrues
Noter cet article

Verrues, késako ?
Remède naturel contre les verrues
Comment utiliser la chélidoine ?

Verrues, késako ?

Ces lésions désagréables de peau sont causées par un virus et communes aux pieds et aux mains : il existe un remède naturel très efficace.

Les verrues sont des lésions prolifératives de l’épiderme ; une infection de la peau causée par des virus spécifiques. La littérature médicale distingue rarement les formes planes, peu connues, des formes en saillie. Les verrues sont généralement inoffensives, mais se développent parfois dans des zones délicates de notre corps, et peuvent donner des démangeaisons sévères et devenir très douloureuses.

Verrues

Verrues

Les plus courantes sont les verrues vulgaires, des lésions simples et courantes, plus populairement dénommées comme poireaux. Ce sont des saillies rugueuses de la peau, sèches et dures, pouvant affecter le dos, les doigts de la main, la plante des pieds, ou même d’autres parties du derme, et même certaines zones plutôt indélicates à soigner. Au niveau des pieds, où la pression et la friction sont maximales, la verrue pousse rapidement et peut devenir ennuyeuse, et même limiter la capacité de marcher. Avant de recourir aux techniques les plus courantes d’éradication physique ou chimique de la lésion verruqueuse, pourquoi pas essayer un remède naturel ?

Chélidoine

Chélidoine

Chélidoine : remède naturel contre les verrues

La chélidoine (Chelidonium majus) est une plante herbacée vivace, très fréquente dans la végétation naturelle de nos jardins et ou poussant spontanément le long des routes. Sa tige dressée et verdoyante est bien connue en médecine naturelle pour le contenu laiteux jaune qui coule lorsqu’on la coupe. Nos anciens l’utilisaient fréquemment en médecine populaire, en application locale d’une généreuse quantité de ce liquide jaune sur les lésions verruqueuses. En fait, la plante chélidoine contient des substances capables d’empêcher la croissance des verrues. Comme les ingrédients actifs de Chelidonium sont principalement contenues dans la racine fraîche de la plante, il est préférable de l’utiliser en teinture mère en application topique.



Comment utiliser la chélidoine ?

Teinture Mère de chélidoine

Teinture Mère de chélidoine

Pour le traitement des verrues de toutes tailles et bien «ancrées», on peut effectuer un traitement prolongé avec 15 gouttes de teinture mère de Chelidonium diluées dans un peu d’eau (environ une cuillère à soupe), à appliquer directement sur ??la zone de peau affectée par la verrue. Ce soin devrait être répété trois fois par jour durant au moins un mois. Il convient de consulter un phytothérapeute avant de commencer ce traitement topique, et de ne pas l’envisager sans surveillance médicale. Attention, la teinture de Chelidonium à fortes doses, par voie orale, peut être toxique pour la muqueuse de l’estomac et provoquer une gastrite. Elle doit être absolument maintenue hors de la portée des enfants.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


1 Avis

  1. Pour une utilisation sur la peau, cors et les verrues, appliquer une très petite dose de jus frais en faisant attention de ne pas toucher les parties saines de la peau pour éviter de causer une irritation.
    Vous pouvez écraser la plante seule et appliquer 2 ou 3 fois par jour, une goutte directement sur la zone à traiter.
    Pour faire une infusion ou une décoction de feuilles, 3 fois par jour. Laisser infuser pendant quelques minutes tout au plus 5 g de feuilles dans l’eau bouillante. Le goût est amer.

    Il y a aussi des gélules et des préparations homéopathiques pour traiter les problèmes de troubles hépatiques et vésiculaires .
    La chélidoine est contre-indiquée dans la grossesse et est interdit aux enfants en raison de sa toxicité.

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).