Plantes contre la rétention d’eau


Plantes contre la rétention d’eau
Noter cet article

La rétention d’eau, c’est quoi ?
Causes de la rétention d’eau
Soigner la rétention d’eau naturellement
Persil
Ortie
Pissenlit
Thé vert
L’Achillée millefeuille
Les gaillets
Autres plantes et herbes utiles contre la rétention d’eau

La rétention d’eau, c’est quoi ?

Plantes contre la rétention d'eau

Plantes contre la rétention d’eau

La rétention d’eau (ou œdème) se produit lorsque l’eau n’est pas éliminée des tissus du corps, y compris la peau. Les causes incluent une réaction de l’organisme à la chaleur, une trop forte consommation de sel, un travail des hormones lié au cycle menstruel ou encore des maladies.
Les symptômes se traduisent par un gonflement des parties du corps telles que les pieds, les mains et les chevilles, une sensation de raideur ou de douleur à ces endroits ou encore une prise de poids de quelques kilos.
Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, boire beaucoup d’eau aidera les reins à éliminer les excès de liquide, c’est pourquoi l’on conseille souvent de boire beaucoup d’eau lorsque l’on souffre de rétention d’eau.
Des fluides s’échappent souvent du sang pour se retrouver dans les tissus et le système lymphatique est ce qui permet de réintroduire ces fluides dans la circulation sanguine. La rétention d’eau se produit lorsque ces fluides ne sont pas éliminés des tissus.
La rétention d’eau ne doit pas être prise à la légère car elle peut être signe d’une maladie, d’un dérèglement hormonal ou encore d’un régime alimentaire non adapté. De plus, elle peut avoir des conséquences sur la santé et devra dans tous les cas être traitée avec sérieux.

Causes de la rétention d’eau

Les cause des la rétention d’eau sont diverses, mais on retrouve principalement une alimentation trop riche en sodium (sel), un manque d’activité physique, des problèmes hormonaux (pour les femmes) ou encore une alimentation trop faible en protéines.
Des maladies plus ou moins graves peuvent aussi être en cause dans la rétention d’eau; parmi elle, on retrouve le cancer, en particulier des reins, du foie, et le cancer de l’ovaire.
Certains types de chimiothérapie, des médicaments, (principalement des corticostéroïdes), des médicaments de substitution hormonale, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (comme l’ibuprofène) et certains médicaments pour la pression sanguine.
Des problèmes cardiaque ou au niveau du foie peuvent aussi être à l’origine de la rétention d’eau.



Soigner la rétention d’eau naturellement

Heureusement, la rétention d’eau n’est pas une fatalité, et dans beaucoup de cas, un régime alimentaire sain et pauvre en sel ainsi qu’une activité physique régulière permettront d’améliorer les symptômes.
Des plantes existent pour aider à lutter contre la rétention d’eau, et leur efficacité a été démontrée au fil du temps.
Cependant, il faudra impérativement consulter un médecin pour faire des examens et identifier la cause de cette rétention d’eau avant d’entreprendre tout traitement, même à base de plantes.
Voici quelques exemples des plantes pouvant être utiles dans les cas de rétention d’eau:

Persil

Persil

Persil

Le persil est une herbe qui agit comme diurétique naturel. L’infusion de persil est un moyen facile d’obtenir tous les avantages de cette plante rapidement, et en plus d’apporter un peu d’eau par la même occasion.
Ajoutez deux cuillères à café de persil séché dans une tasse d’eau bouillante et laissez infuser pendant dix minutes avant de boire.
Vous pouvez en boire jusqu’à trois tasses par jour pour soulager les symptômes, sans vous priver d’en ajouter dans vos plats et vos salades si vous le souhaitez.

Ortie

L’ortie, (Urtica dioica de son nom scientifique) est une herbe astringente dont l’action potentiellement diurétique est favorable en cas de rétention d’eau. Les plus grands herboristes recommandent de consommer des infusions de feuilles d’ortie pour nettoyer les voies urinaires et lutter contre la rétention d’eau et l’inflammation.
L’ortie est utilisée depuis l’époque médiévale comme diurétique pour débarrasser le corps de l’excès d’eau, ainsi qu’en tant que traitement pour les douleurs articulaires.

Pissenlit

Pissenlits

Pissenlits

Le pissenlit fut utilisé par les Amérindiens pour traiter les gonflements, et les feuilles sont utilisées aujourd’hui comme diurétique naturel pour traiter la rétention d’eau.
Le pissenlit est également bon pour lutter contre l’hypertension et les troubles du foie et des reins.
Le pissenlit peut permettre d’augmenter le débit urinaire chez l’homme, ce qui suggère que son utilisation dans le traitement de la rétention d’eau pourrait être efficace. Très populaire dans la médecine traditionnelle, les études manquent encore pour affirmer que le pissenlit puisse représenter une alternative naturelle vraiment efficace contre la rétention d’eau. Cela dit, cela ne coûte rien d’essayer.

Thé vert

Le thé vert est un allié de choc contre la rétention d’eau. Contrairement à d’autres types de thé, le thé vert est fabriqué à partir de feuilles non fermentées, et il contient une plus forte concentration d’antioxydants puissants appelés polyphénols.
Des extraits de thé vert sont indiqués pour stimuler le métabolisme et stimuler la combustion des graisses, et parce qu’il contient naturellement de la caféine, il a un effet diurétique dans le corps, ce qui contribue à réduire la rétention d’eau par augmentation de la miction.
Pour de meilleurs résultats, prenez un thé vert de qualité et buvez au moins 2 à 4 tasses par jour.

L’Achillée millefeuille

Achillée Millefeuille

Achillée Millefeuille

L’Achillée millefeuille est un diurétique naturel efficace qui est également riche en flavonoïdes, minéraux et vitamines. Il est disponible sous forme de compléments en capsules, en extraits naturels, sous forme de teintures ainsi que sous forme séchée à faire infuser.
A noter que les personnes qui prennent déjà des médicaments pour l’anxiété, l’insomnie ou l’hypertension artérielle ne devraient pas utiliser l’achillée millefeuille.

Les gaillets

les gaillets sont connus comme étant de bons diurétiques et toniques. Prenez-les sous forme d’extraits liquides ou d’infusion pour une meilleure efficacité. Les gaillets ont par ailleurs des propriétés qui aident à tonifier le foie et nettoyer le sang. En tant que diurétique, il peut aider à se débarrasser des calculs rénaux et des problèmes au niveau de la vessie.

Autres plantes et herbes utiles contre la rétention d’eau

Il existe de nombreux autres remèdes à base de plantes qui aident à soulager la rétention d’eau. Parmi eux, on retrouve des herbes telles que la racine de pissenlit, l’huile essentielle de lavande et d’autres telles que l’aubépine, l’échinacée, la bardane, et la genièvre. Ces herbes peuvent être utilisées en infusion ou sous forme d’extraits liquides.

Bardane bienfaits

Bardane bienfaits

La barbe de maïs (aussi appelée soie de maïs) est également un puissant diurétique mais qui doit être utilisé avec prudence. Tous les diurétiques peuvent provoquer des déséquilibres dans le corps affectant les sels et minéraux nécessaires à une bonne santé. Il ne faudra donc pas utiliser des diurétiques forts si vous avez des problèmes de cœur, à moins que cela ne vous soit conseillé par votre médecin.
Une recette simple et efficace est aussi souvent prescrite par les herboristes pour lutter contre la rétention d’eau. Cette recette se compose d’un mélange de 2 cuillères à café de racine de pissenlit, d’une demi cuillère à café de feuilles d’ortie, d’une demi cuillère à café de son d’avoine, d’une demi cuillère à café de graines de fenouil et d’une cuillère à café de barbe de maïs séchée. Ajoutez au tout un litre d’eau bouillante et laissez infuser pendant 20 minutes. Vous pouvez en boire jusqu’à deux tasses par jour.
Au niveau de l’alimentation, des gestes simples peuvent aussi aider à calmer les symptômes de la rétention d’eau. L’ajout de salades fraîches avec des concombres, du persil, du céleri et des germes de luzerne est un excellent moyen pour calmer les symptômes. Les aliments riches en potassium peuvent aussi aider, tout comme un bon apport journalier en eau. (2 litres minimum)


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).