Manger BIO et dire BYE-BYE aux pesticides ?


Manger BIO et dire BYE-BYE aux pesticides ?
Noter cet article

Manger bio pour dire bye-bye aux pesticides
Résultats de l’étude sur les pesticides
D’autres sources de pesticides dans l’organisme
Mangeons bio pour notre santé !

Manger bio pour dire bye-bye aux pesticides

Manger bio pour dire au revoir aux pesticides et jouir d’une meilleure santé ? Une nouvelle étude, officiellement publiée dans l’édition de Juillet 2014, de l’International Journal of Environmental Research, a révélé que manger une alimentation bio pendant une semaine peut réduire les niveaux de pesticides dans l’organisme des adultes d’environ 90%.

Pesticides poison

Pesticides poison

La nouvelle étude confirme les résultats d’une étude menée en 2006, selon laquelle les diètes bio réduisent significativement le taux de pesticides chez les enfants. Les résultats de l’étude pourraient avoir des répercussions importantes dans la réduction de l’exposition aux pesticides, à une époque où leur utilisation est encore très élevée pour les aliments non biologiques, consommés habituellement par le plus grand nombre.

Résultats de l’étude sur les pesticides

Pesticides fruits et légumes

Pesticides fruits et légumes

L’étude a été menée par la RMIT University, sous la direction du Dr Liza Oates, qui avait déjà examiné dans une recherche précédente, la corrélation entre la nutrition et les pesticides. L’expert a constaté que les niveaux urinaires de dialkylphosphate étaient inférieurs de 89%, après avoir suivi un régime biologique pendant sept jours, par rapport à ceux qui avaient suivi les alimentations classiques dans le même laps de temps.

Les participants ont consommé 93% de nourriture organique, dont 83% étaient représentés par des produits biologiques certifiés, tandis que les 10% restants étaient sans certification. Selon le Dr Oates, la forte baisse des taux de pesticides organophosphorés suggère que la source de la plupart de ces substances est apportée par la nourriture.



D’autres sources de pesticides dans l’organisme

Cependant, elle a également souligné qu’il peut y avoir d’autres sources de l’accumulation de pesticides dans l’organisme, comme l’inhalation et l’absorption cutanée. Bon nombre des agents accusés furent initialement développés comme gaz neurotoxiques de guerre et autres armes chimiques. En outre, selon une étude publiée dans la revue Pediatrics, les enfants ayant des niveaux élevés de résidus d’antiparasitaires sont à 93% plus susceptibles de souffrir de trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Selon les dernières données fournies par l’Environmental Working Group, les pommes sont au sommet du classement des aliments contenant le plus de résidus de pesticides. Les pommes cultivées de façon classique les plus vendues aux États-Unis sont traitées avec la diphénylamine, un pesticide chimique qui aide aussi à prévenir le brunissement et grâce auquel ces fruits peuvent se conserver pendant un an dans les réfrigérateurs avant la mise sur le marché.

Mangeons bio pour notre santé !

Cultiver son jardin

Cultiver son jardin

Voici une raison de plus pour manger bio : éviter des substances indésirables, telles que les pesticides, s’accumulent dans notre organisme. Choisissons donc les producteurs et distributeurs les plus fiables possibles, et quand nous le pouvons, cultivons donc les fruits et légumes naturels se retrouvant dans nos assiettes !


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).