Sucre raffiné, pourquoi et comment réduire sa consommation ?


Sucre raffiné, pourquoi et comment réduire sa consommation ?
5 (100%) 2 - Avis conso

Confusion entre sucre essentiel et raffiné
Le Sucre blanc est-il toxique ?
Dangers du sucre blanc raffiné ?
Maladies engendrées par le sucre blanc raffiné ?
Réduire ou supprimer la consommation de sucre blanc ?
Sucre,alimentation industrielle et dépendance
Conseils pour réduire sa consommation de sucre blanc

Confusion entre sucre essentiel et raffiné

Les sucres sont les aliments de base importants dans notre alimentation, car ils représentent la principale source de production d’énergie nécessaire pour faire fonctionner notre organisme. Mais le sucre blanc, que chaque jour nous introduisons dans notre organisme, que ce soit directement par son adjonction, dans le café ou le thé par exemple, ou par l’intermédiaire des desserts lactés, des sucreries et autres boissons industrielles, etc., est le produit d’une longue transformation industrielle supprimant tous les nutriments essentiels présents dans la betterave ou la canne à sucre,  le point de départ pour la production de sucre.

Sucre raffiné

Sucre raffiné

Sucre blanc : une substance non-naturelle aux caractéristiques toxiques?

Le jus sucré provenant de la première phase de transformation de la betterave ou de la canne à sucre est soumis à de complexes transformations industrielles : la première étape est de le «nettoyer» avec du lait de chaux, ce qui provoque la destruction des substances organiques, des protéines, des enzymes et des sels de calcium; puis, pour éliminer l’excès de chaux, le jus est traité avec du dioxyde de carbone. Le produit subit ensuite un traitement avec de l’acide sulfurique pour faire disparaître sa «vilaine» couleur sombre; il est ensuite soumis à la cuisson, au refroidissement, à la cristallisation et à la centrifugation. Cela nous amène à du sucre «brut». De là, nous passons à la deuxième étape du traitement: le sucre est filtré et décoloré avec du carbone animal, puis pour éliminer les reflets jaunâtres, est coloré avec de l’aluminosilicate de sodium polysulfuré ou du bleu d’indanthrène. Le produit final obtenu est le sucre blanc raffiné, vendu pour sucrer la plupart des denrées que nous buvons et/ou mangeons et la grande majorité des aliments transformés industriellement, dont certains font la source de leur alimentation. Le sucre blanc raffiné, est donc une substance cristalline blanche qui n’a rien à voir avec le jus sucré de départ, riche en vitamines, minéraux, enzymes, oligo-éléments, qui aurait pu mettre tous ses bénéfices à contribution pour l’énergie et la santé humaine.



Dangers du sucre blanc raffiné ?

Sucre blanc : poison!

Sucre blanc : poison!

Pour être assimilé, le sucre blanc «vole» les vitamines et les minéraux de l’organisme pour reconstituer au moins partiellement l’harmonie détruite des éléments par le raffinage. Les conséquences d’un tel processus sont la perte de calcium dans les os et les dents, avec l’affaiblissement du squelette et de la dentition. Cet état de fait encourage le développement de maladies osseuses (arthrite, arthrose, ostéoporose, etc.), et bien évidemment les caries dentaires.

Dans l’intestin, le sucre blanc provoque également un processus de fermentation, la production de gaz et de tension abdominale, et la modification de la flore bactérienne, avec des conséquences telles que la colite, la constipation, la diarrhée, la formation et l’absorption de substances toxiques.

Le sucre blanc est rapidement absorbé dans le sang, ce qui augmente la glycémie. Face à cette hausse soudaine, le pancréas répond en envoyant de l’insuline dans le sang, ce qui provoque une chute brutale du taux glycémique (hypoglycémie), caractérisée par un état de malaise, des sueurs, de l’irritabilité, de l’agressivité, de la faiblesse, le besoin de manger pour se sentir à nouveau en état. La conséquence de cette chute brutale des sucres est l’émission dans l’organisme, d’autres hormones destinées à rendre le taux de sucre dans le sang à la normalité, notamment l’adrénaline, l’hormone de l’agressivité, de la défense, de la tension. On peut bien comprendre comment ces continuels « stress » hormonaux avec leurs aspects psychophysiques conduisent à un épuisement de l’énergie avec pour conséquence l’affaiblissement de l’organisme entier. Cette démonstration a été amplement confirmée par des études menées aux États-Unis ayant mise en relation la violence et l’agressivité des enfants avec la consommation de sucres raffinés.

L’un des systèmes de notre organisme les plus touchés à long terme, c’est le système immunitaire, car l’épuisement des forces et des énergies se traduit par une diminution de la capacité à répondre à une agression extérieure et une tendance à tomber malade. Lorsque l’on mange 50 g de sucre blanc, la capacité phagocytaire des globules blanches est réduite de plus de 75%, et cette diminution du système de défense dure environ 7 heures.

Presque tous ces problèmes pourraient être évités en remplaçant le sucre blanc avec le sucre de canne intégral ou le miel entièrement naturel. En petite quantité, le sucre blanc raffiné, même si nocif, est plus ou moins gérable en fonction du métabolisme de chacun; par contre le sucre blanc devient dangereux lorsque l’on en consomme beaucoup, ou devrait on dire beaucoup trop; ce qui est le cas de nombreuses personnes dans le monde moderne. Par conséquent, il est important, à défaut de l’éliminer purement et simplement de son alimentation, de chercher avant tout à réduire fortement  la consommation.

Quelles sont les maladies engendrées par le sucre blanc raffiné ?

Sucre blanc & maladies ?

Sucre blanc & maladies ?

Le sucre raffiné, en particulier le blanc, provoque la dépendance. La concentration excessive et le taux d’absorption en fait, dérangent le métabolisme physiologique des sucres et l’état psycho-émotionnel, provoquant l’anxiété, la dépression, les sautes d’humeur.

Notre corps pour «digérer» les hydrates de carbone, tels que les pâtes blanches ou le pain blanc ou les hydrates de carbone encore plus simples comme le sucre blanc raffiné et les sucreries, doit employer de considérables ressources du groupe vitaminique B; la résultante à long terme, est une carence en vitamine et ses conséquences néfastes sur la santé.

En outre, la consommation et surconsommation quotidienne de sucre raffiné, peut conduire l’organisme à une sorte «d’overdose» de sucre pouvant se manifester par les troubles suivants:

- nervosité et anxiété
- dépression et/ou fatigue
- confusion
- désir continu à manger des sucreries
- intolérance à l’alcool (un point positif?)
- pression basse
- carie dentaire
- Diabète
- augmentation du poids et obésité

Pourquoi réduire ou supprimer la consommation de sucre blanc raffiné ?

Equilibre acido-basique

Équilibre acido-basique

Provenant de la betterave ou de la canne à sucre, le sucre blanc raffiné subit un nombre infini de procédés chimiques avant d’arriver sur notre table; en effet il est raffiné grâce à des substances telles que la chaux et le sulfite, qui épuisent les nutriments et les minéraux originels. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous devriez progressivement réduire sa consommation, puis finir par l’éliminer complètement de l’alimentation. Parmi les plus importantes, on peut retenir :

- Le sucre raffiné augmente le niveau de sucre dans le sang trop rapidement, créant un axe glycémiquo-insulinique massivement perturbé, créant ainsi la dépendance;
- Le sucre raffiné fournit des calories sans valeurs nutritives combinées;
- Le sucre raffiné est l’un des aliments les plus acidifiants en absolu (voir l’importance de l’équilibre acido-basique), il peut déstabiliser de manière significative le pH du sang et celle de la cavité buccale, ce qui provoque des caries et autres dysfonctionnements;
- Le sucre raffiné prive l’organisme des nutriments et joue une action nocive sur le système squelettique.
- Le sucre raffiné provoque des effets néfastes sur le corps et l’esprit, raisons pour lesquelles, il est déconseillé d’interrompre brutalement la consommation de sucre, car cela peut provoquer, à l’identique d’une drogue, une phase de syndromes de sevrage et de nombreux effets douloureux.

Le sucre, l’alimentation industrielle et la dépendance

Sucre & nourritures industrielles

Sucre & nourritures industrielles

Un des majeurs effets négatifs pouvant être rencontré lors de la consommation de nourritures industrielles est certainement la dépendance qu’elles provoquent dans l’organisme.

S’il est relativement facile d’accepter l’idée que beaucoup de ces aliments sont dangereux, dépourvus de nutriments et malheureusement plein de polluants, pour beaucoup, il est encore très étrange d’imaginer la nourriture industrielle comme une véritable drogue, mais analysons un peu les effets de cette «nourriture» pour nous rendre compte combien il y a des similitudes.

Cette nourriture modifie l’équilibre naturel du corps en ce qui concerne le métabolisme hormonal et le système immunitaire, substituant notre condition d’équilibre dans un état altéré que nous percevons à la longue comme normal.
De plus la nourriture industrielle sucrée rend dépendante ! Pour le prouver, rien de plus simple : les symptômes d’abstinence au sucre ne sont autres que la dépression, l’anxiété, le stress…

Souvent, lorsque certains de ces aliments manquent, se pose une véritable crise d’abstinence, ainsi leur consommation entraîne un sentiment de plaisir artificiel. Pour mettre cette constatation en évidence, pensez par exemple au mal de tête qui assaille certains, s’ils ne consomment pas le café quotidien… Anxiété, tension, irritabilité, manque de concentration, maux de tête, fatigue, dépression, stress, et même des étourdissements et des évanouissements sont tous des symptômes de sevrage se posant, si nous nous privons de ces aliments. L’un des aliments pouvant créer une dépendance accrue est le sucre, et la première chose à faire comprendre au plus grand nombre, est, que lorsque l’on entend dire de la science que l’organisme et le cerveau ont besoin de «sucre» pour bien fonctionner, il ne s’agit pas bien sûr des sucres raffinés consommés en abondance, pour ne pas dire en excès par certains, ne pouvant plus se passer des sucreries et pâtisseries industrielles.

Conseils pour réduire sa consommation de sucre blanc raffiné

Consommer des fruits !

Consommer des fruits !

- Remplacer progressivement le sucre raffiné avec du sucre de canne intégral (avec ses fibres, les vitamines, les minéraux, oligo-éléments…), meilleure encore l’utilisation du miel et/ou du sirop d’érable, et réduire la quantité utilisée;
- Examiner attentivement les étiquettes des différents aliments pour vérifier la présence de sucre raffiné;
- Manger moins de sucreries, chez soi ou à l’extérieur et les remplacer par des fruits frais et secs;
- Éviter la consommation de boissons gazeuses industrielles et autres sodas , et les remplacer par de l’eau et des jus de fruits frais non sucrés;
- Ne pas sucrer le lait, le thé, et les infusions; le café si vous en buvez…
- Diminuer automatiquement les doses recommandées de sucre dans les recettes, et peut être les remplacer par des sucres naturels (miel, sirop d’érable…);
- Manger de la confiture sans sucre et sans édulcorants ou avec très peu de sucre; certains fruits, si mûrs sont très sucrés naturellement, et ne demandent pas un apport de sucre supplémentaire pour la réalisation de compotes et confitures;
- Si vous consommez des nourritures industrielles, bien choisir les aliments comme les yaourts, biscuits, gâteaux, tartes et crème glacée contenant le moins de sucre raffiné et sans édulcorants de synthèse (tout au moins aussi dangereux voire plus que le sucre raffiné).


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


4 Avis

  1. Bonjour,

    Excellent article sur le sucre. Il est important de propager cette vérité sur l’influence néfaste du sucre raffiné sur la santé.

    Je regrette toutefois que le STEVIA ne soit pas mentionné comme alternative au sucre, à moins qu’il soit préférable de ne pas l’utiliser. Dans l’affirmative ou non, il conviendrait d’au moins aborder cette discussion.

    Ave mes remerciements.

    André

  2. Bonjour,

    André, le sucre de Stevia est un bel exemple de stratégie commerciale incroyable !
    Un vrai cas d’école digne des hautes écoles de commerce …
    Le Stevia est un sucre sans aucune valeur nutritive !
    Son pouvoir glycémique est comparable au sucre blanc et la méthode de fabrication est presque identique a celle du sucre blanc !! Bref que de la crasse !!!
    La seule différence est le produit de base, ce n’est pas de la betterave mais une plante grasse cultivée en Amérique latine.

    Alain.

    • Quelles sont vos sources svp ? J’aimerais plus d’infos sur le procédé de fabrication de la stevia car je comptais l’utiliser comme alternative au sucre après avoir lu cet article très intéressant. Peut être que je devrais plutôt me tourner vers le sirop d’agave ?
      En tout cas les édulcorants c’est terminé ! Rien de pire pour se chopper un cancer.

Afficher les 2 autres avis
  1. Bonjour,

    Excellent article sur le sucre. Il est important de propager cette vérité sur l’influence néfaste du sucre raffiné sur la santé.

    Je regrette toutefois que le STEVIA ne soit pas mentionné comme alternative au sucre, à moins qu’il soit préférable de ne pas l’utiliser. Dans l’affirmative ou non, il conviendrait d’au moins aborder cette discussion.

    Ave mes remerciements.

    André

  2. Bonjour,

    André, le sucre de Stevia est un bel exemple de stratégie commerciale incroyable !
    Un vrai cas d’école digne des hautes écoles de commerce …
    Le Stevia est un sucre sans aucune valeur nutritive !
    Son pouvoir glycémique est comparable au sucre blanc et la méthode de fabrication est presque identique a celle du sucre blanc !! Bref que de la crasse !!!
    La seule différence est le produit de base, ce n’est pas de la betterave mais une plante grasse cultivée en Amérique latine.

    Alain.

    • Quelles sont vos sources svp ? J’aimerais plus d’infos sur le procédé de fabrication de la stevia car je comptais l’utiliser comme alternative au sucre après avoir lu cet article très intéressant. Peut être que je devrais plutôt me tourner vers le sirop d’agave ?
      En tout cas les édulcorants c’est terminé ! Rien de pire pour se chopper un cancer.

  3. Article très intéressant sur le sucre,a diffuser largement ,il y a aussi les petites sucrettes qui resservent des surprises, l’aspartame,un petit poison de plus………..

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).