Resvératrol


Resvératrol
Noter cet article

Resvératrol kesako ?
Propriétés du resvératrol ?
Où trouve t’on le resvératrol ?
Resvératrol et jus de raisins
Actions bénéfiques du resvératrol ?
Resvératrol et études in-vitro
Biodisponibilité du resvératrol

Resvératrol kesako ?

Le resvératrol (3,4′,5-trihydroxystilbène) est un membre d’une classe de composés polyphénoliques appelés stilbènes.
Il s’agit d’un composé polyphénolique naturel, soluble, présent sous forme de configuration trans et cis, et largement étudié pour les effets protecteurs sur le système cardiovasculaire.

Le resvératrol est produit par les plantes en réponse à un stress, une blessure, une infection fongique, et le rayonnement ultraviolet (UV).

Resvératrol késako

Resvératrol késako

Il se trouve dans le raisin, jus de raisin, le vin, les arachides et dans les baies de type Vaccinium, comme les bleuets, les mûres et les canneberges.

Propriétés du resvératrol ?

Au resvératrol est attribué des propriétés générales de protection de l’ADN, par son action antioxydante.
Il a été étudié pour son action inhibitrice envers certaines formes de cancer, de protection de certaines maladies dégénératives du système nerveux comme la maladie d’Alzheimer et aux infections virales et fongiques.
Les chercheurs se sont intéressés à l’étude des avantages potentiels pour la santé du resvératrol, depuis 1992, lorsque sa présence a été détectée pour la première fois dans le vin; selon l’hypothèse, cela pourrait aider dans l’explication du «paradoxe français».

Le «paradoxe français» vient de l’observation que la mortalité par crise cardiaque coronarienne est relativement faible en France, malgré les niveaux relativement élevés d’acides gras saturés et la consommation de cigarettes, ce qui suggère que la consommation régulière mais modérée de vin rouge peut fournir un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires.
Par la suite, des études sur le potentiel du resvératrol d’inhiber le développement de tumeurs et de prolonger la durée de vie, dans des cultures cellulaires et dans des modèles animaux, ont continué de susciter l’intérêt scientifique.



Où trouve t’on le resvératrol ?

Resvératrol où le trouver

Resvératrol où le trouver ?

Le resvératrol est présent dans les raisins dans des quantités très variables, principalement dans les peaux.
La quantité de resvératrol dans la peau du raisin, varie selon le cultivar, l’origine géographique, et l’exposition à une infection fongique.

La durée du temps de fermentation, durant laquelle le vin est en contact avec la peau est un facteur important dans la détermination de la teneur en resvératrol.
En conséquence, les vins rosés et blancs en contiennent moins que les vins rouges.
Même le jus de raisin rouge peut être une bonne source de resvératrol.

La forme prédominante dans le raisin et le jus de raisin est le glucoside de trans-resvératrol, mais les vins contiennent également des quantités significatives d’aglycones de resvératrol, ils sont le résultat de l’hydrolyse de la liaison avec les sucres se produisant lors de la fermentation.
Beaucoup de vins contiennent également une certaine quantité de cis-resvératrol, qui peut également être produit pendant la fermentation, ou libéré de la Viniférine (polymères de resvératrol).
Le vin rouge est relativement une riche source de ce composé, mais il contient d’autres polyphénols à des concentrations beaucoup plus élevées.

La teneur en resvératrol dans les aliments et les boissons peut varier considérablement.

Les niveaux élevés de resvératrol contenus dans le vin rouge sont dus à la fermentation prolongée du moût, qui permet d’extraire la molécule à partir des baies de raisin.
L’absence d’oxygène dans la bouteille scellée empêche alors l’oxydation de la molécule.
Le resvératrol est également présent en grande quantité dans les baies fraîchement cueillies, mais, malheureusement, la présence dans la peau et les graines, est difficilement assimilable par l’organisme.

Resvératrol et jus de raisins

Le jus de raisin contient dix fois moins de resvératrol que le vin rouge.
Le pressage à chaud des raisins, durant la production de jus de raisin, permet d’en extraire une quantité non négligeable.
Donc, le jus de raisin peut être considéré comme une source intéressante de cette molécule, en particulier pour les enfants mais aussi pour les femmes enceintes, et plus généralement pour ceux qui ne boivent pas de vin.
Dans tous les cas, le jus de raisin, tout en ne présentant pas le même contenu que le vin rouge peut être considéré comme une boisson très bénéfique pour la santé, car il contient en particulier des niveaux élevés d’anthocyanes et d’autres composés polyphénoliques possèdant des propriétés chimiothérapiques et anti-oxydantes.

Actions bénéfiques du resvératrol ?

Resvératrol actions bénéfiques

Resvératrol actions bénéfiques ?

On a découvert que le resvératrol peut effectuer un large spectre d’actions cardioprotectrices in vitro, comprenant l’inhibition de l’agrégation plaquettaire, la promotion de la vasodilatation en augmentant la production d’oxyde nitrique (NO) et l’inhibition des enzymes inflammatoires.
Cependant, les concentrations nécessaires pour produire ces effets sont souvent plus élevées que celles mesurées dans le plasma humain après ingestion orale.
Les résultats de certaines études sur les animaux suggèrent que des doses élevées de resvératrol (assimilées oralement) peuvent réduire le risque de thrombose (formation de caillots sanguins) et de l’athérosclérose.
Sa présence dans le vin rouge stimule un grand intérêt dans le potentialité de cette molécule dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, mais il n’y a actuellement pas de preuves probantes d’un effet cardioprotecteur chez l’homme, en particulier concernant la consommation courante de raisins noirs ou de vin rouge à raison d’1 à 2 verres.

Resvératrol et études in-vitro

Lorsqu’il est ajouté à des cultures de cellules, le resvératrol est capable d’inhiber la prolifération d’une variété de lignées de cellules cancéreuses humaines, y compris celles de la glande mammaire, de la prostate, de l’estomac, du côlon, du pancréas, et de la thyroïde.

Dans des modèles animaux, l’administration orale de resvératrol inhibe le développement du cancer de l’oesophage, de l’intestin et de la glande mammaire induit par des agents cancérigènes chimiques.
L’administration orale de resvératrol dans des modèles animaux, n’a pas été efficace pour inhiber le développement du cancer du poumon induite par les carcinogènes présents dans la fumée de cigarette.
On ne sait pas si une forte consommation de resvératrol peut aider à la prévention du cancer chez les humains.
Les études du métabolisme chez l’homme suggèrent que même des niveaux très élevés de resvératrol dans l’alimentation ne sont pas forcément capables de conduire à des niveaux suffisants dans les tissus pour réaliser la plupart des effets protecteurs démontrés dans des études avec des cultures de cellules de tissus.

Associations

Contre l’excès de radicaux libres associations possibles avec les baies de goji ou les bienfaits thérapeutiques de l’acai ou de la spiruline.
Contre le vieillissement cellulaire avec la levure de sélénium ou l’acide hyaluronique.
Contre la baisse de tonus avec les vertus de la Grenade ou de la racine de ginseng.
Les bienfaits du Co-enzyme Q10 contre les rides et le vieillissement.

Resvératrol biodisponibilité

Resvératrol biodisponibilité ?

Biodisponibilité du resvératrol

La biodisponibilité du trans-resvératrol est relativement faible en raison de son métabolisme et de son élimination rapide.
Quand les hommes et les femmes en matière de santé consomment une dose orale de 25 mg de trans-resvératrol, seules des traces de resvératrol, en tant que tels, sont détectés dans le plasma et les concentrations plasmatiques des métabolites atteignent un pic de concentration d’environ 2 micromoles/litre après 30 à 60 minutes.

La biodisponibilité du resvératrol dans le jus de raisin, qui contient principalement la forme glycosidique peut être encore plus faible que celle du trans-resvératrol en tant que tel.
La connaissance de la biodisponibilité de ce composé chez les êtres humains est importante parce que la majorité des études ont été menées sur le resvératrol dans des cultures cellulaires exposées à des concentrations qui sont environ 10 à 100 fois plus élevées que les concentrations maximales observées dans le plasma humain après ingestion orale.

Bien que les cellules de la muqueuse digestive soient exposées au resvératrol, en tant que tel, des études sur l’homme suggèrent que les autres tissus sont exposés principalement à ses métabolites.
On sait peu sur l’activité biologique des métabolites du resvératrol, et on ne sait pas si certains tissus sont capables de convertir ces métabolites de nouveau dans la molécule d’origine.

Resvératrol & OPC de raisin

Resvératrol & OPC de raisin

Resvératrol & OPC de raisin

 


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).