Polyarthrite rhumatoïde : remèdes naturels


Polyarthrite rhumatoïde : remèdes naturels
Noter cet article

Soigner la polyarthrite rhumatoïde
Remèdes naturels contre la polyarthrite rhumatoïde
Le régime alcalin
Acides gras et polyarthrite rhumatoïde
Boswellia
Griffe du diable
Thé vert
Curcuma
Saule
Autres petits remèdes naturels contre la polyarthrite rhumatoïde

Soigner la polyarthrite rhumatoïde

Polyarthrite rhumatoïde

Polyarthrite rhumatoïde

Bien que des recherches sur des médicaments capables de traiter la polyarthrite rhumatoïde soient en cours, il n’existe pour le moment aucun remède pour cette maladie parfois très handicapante.
Cependant, la bonne nouvelle est q’une alimentation saine, suffisamment de repos et de l’exercice régulier peut largement aider à atténuer, voir même combattre la maladie. Parmi tous les médicaments et les traitements complémentaires pouvant être prescrits pour une polyarthrite rhumatoïde, on ne trouve que des médicaments pour soulager la douleur et réduire l’inflammation, mais aucun ne pourra vous amener vers une rémission.
Pourtant, il existe bel et bien des remèdes naturels très efficaces contre cette maladie, et beaucoup de patients ont vu leur vie changer avec des gestes simples et quelques changements dans leur vie, notamment au niveau de l’alimentation.
Il est important de traiter le plus rapidement possible la polyarthrite rhumatoïde car c’est une maladie qui peut progresser rapidement et causer des déformations parfois très importantes et handicapantes au niveau des articulations.
Nous allons essayer ici d’énumérer les différents remèdes naturels permettant de lutter et de combattre contre la polyarthrite rhumatoïde.

Remèdes naturels contre la polyarthrite rhumatoïde

Il n’existe pour le moment aucun remède connu pour la polyarthrite rhumatoïde. Les thérapies alternatives et la médecine par les plantes sont très populaires chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, car ils soulagent parfois mieux que les médicaments. Toutefois, ces remèdes naturels doivent compléter, et non remplacer, les soins conventionnels dans les cas les plus graves, et la supervision d’un médecin est indispensable pour traiter au mieux ce problème qui peut être très pénible à vivre.
L’alimentation est très importante et peut être un facteur, si ce n’est une cause de polyarthrite rhumatoïde. Peu de gens le savent car même les médecins ne sont pas assez formé sur le sujet, mais l’acidité du corps et le non respect de l’équilibre acido-basique peut avoir des conséquences sur la polyarthrite rhumatoïde et les autres problèmes osseux et articulaires.
Adopter un bon régime visant à réduire et équilibrer l’acidité dans le corps sera donc la première étape, et voici comment faire :



Le régime alcalin

Notre alimentation moderne est contient bien souvent beaucoup plus d’aliments acidifiants que d’aliments alcalinisants. Un déséquilibre acido-basique est lié à de nombreux problèmes de santé chroniques comme l’ostéoporose, l’arthrite, et justement la polyarthrite rhumatoïde. La modification du régime alimentaire est facile à mettre en place et cela aura un impact positif certain sur votre santé.
Le régime alcalin est un bon moyen de lutter contre la polyarthrite rhumatoïde et les problèmes osseux, celui-ci est principalement composé de la plupart des fruits et légumes, de soja et certaines noix, graines et légumineuses car ce sont des aliments très alcalins.
En revanche, les produits laitiers, les œufs, la viande, la plupart des céréales et des aliments transformés, les biscuits et le sucre raffiné et l’alcool sont au contraire des aliments acidifiants qu’il faudra éviter.
Voici quelques aliments conseillés dans le cadre d’un régime alcalin : bananes, brocoli, asperge, pastèque, pommes, noisettes, haricots verts, radis, cerises, chou, céleri, épinards et raisins.
Ce sont des aliments très communs qui plaisent généralement à tous, alors n’hésitez pas à en consommer un maximum, cela ne pourra être que bénéfique.

Acides gras et polyarthrite rhumatoïde

De nombreuses preuves suggèrent que les oméga-3 sont très bénéfiques pour les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde. De nombreuses études documentent les effets d’un bon équilibre entre oméga-3 et oméga-6. L’avantage le plus couramment observé est une diminution des gonflements au niveau des articulations, des douleurs atténuées, une amélioration la raideur matinale et une force de préhension plus importante.
Pour cela, il est conseillé d’éviter les huiles telles que l’huile de tournesol, l’huile de palme et l’huile d’arachide et de consommer plutôt de l’huile de colza, de l’huile de coco ou de l’huile d’olive pour équilibrer le rapport oméga-3/oméga-6.
Contrairement aux idées reçues, l’huile d’olive ne contient pas d’oméga-3, mais mélangée à l’huile de colza, elle offre un très bon rapport qui sera bénéfique à long terme sur les problèmes tels que la polyarthrite rhumatoïde.
Certaines études suggèrent par ailleurs que l’acide gamma-linoléique, un autre type d’acide gras essentiel, peut également aider à traiter la polyarthrite rhumatoïde. Cet acide gras se trouve principalement dans l’huile de bourrache, l’huile de pépins de cassis, et l’huile d’onagre.

Boswellia

Boswellia bienfait

Boswellia bienfait

Boswellia est une plante qui provient d’un arbre originaire de l’Inde. Ses ingrédients actifs sont les acides boswelliques, qui ont été recommandés pour bloquer les réactions chimiques impliquées dans l’inflammation.
Le boswellia est utilisé par les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde et d’autres états inflammatoires. Même s’il y a eu quelques études préliminaires qui suggèrent que le Boswellia peut réduire les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, plus de recherches sont nécessaires pour savoir dans quelle mesure il peut aider.

Griffe du diable

La griffe du diable est une plante originaire d’Afrique australe. Son nom vient des petits crochets présents sur le fruit. Les ingrédients actifs de la griffe du diable sont les glycosides iridoïdes appelés harpagosides.
La griffe du diable a été utilisée depuis des milliers d’années en Afrique pour la fièvre, la polyarthrite rhumatoïde, les maladies de la peau et bien d’autres encore.
Son efficacité sur la polyarthrite rhumatoïde a souvent été rapportée, mais malheureusement les études ne sont pas encore suffisamment précises pour l’affirmer.
La griffe du diable reste cependant une plante souvent conseillée en cas de PR.

Thé vert

Le thé vert est l’une des boissons les plus populaires dans le monde, et il a lui aussi été utilisé pour réduire l’inflammation dans le corps. Le thé vert peut être utilisé pour traiter l’inflammation de la polyarthrite rhumatoïde, ce qui aura pour but premier de soulage les douleurs et contenir l’inflammation.
Le thé vert peut être utilisé soit sous la forme d’infusion, ou alors de comprimés ou de teintures.
Le thé vert est par ailleurs un très bon antioxydant, ce qui est toujours positif pour la santé.

Curcuma

Le curcuma est très connu aujourd’hui pour être l’une des meilleurs épices anti-cancer, mais il est aussi très utile dans la lutte contre les douleurs articulaires quand il est pris par voie orale.
Des études ont également constaté que le curcuma pouvait ralentir la progression de la polyarthrite rhumatoïde, et en diminuer ses symptômes.
Le curcuma est un puissant antioxydant qui peut aider à combattre la maladie lorsqu’il est consommé régulièrement et sur un grand laps de temps.

Saule

saule blanc

saule blanc

La saule est l’une des herbes les plus anciennes utilisées dans le traitement de l’inflammation. Les patients du temps d’Hippocrate mâchaient déjà la saule pour aider à traiter les affections inflammatoires. Des études ont été menées sur la saule et il a été prouvé qu’elle pouvait soulager la douleur liée à la polyarthrite rhumatoïde. Le traitement à base de saule doit être pris par voie orale, soit en infusion, soit sous forme de complément alimentaire. Faites attention au dosage, car une surdose peut causer des éruptions cutanées et d’autres effets indésirables.

Autres petits remèdes naturels contre la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde doit se combattre au quotidien par des gestes simples alliant une bonne alimentation et la pratique régulière de petits exercices.
Si vous êtes touché au niveau des mains par exemple (ce qui est souvent le cas) il est important d’essayer de bouger au maximum vos doigts par des petits exercices par exemples réalisables avec une petite balle en mousse.
Faites cela plusieurs fois par jour, et évitez de laisser vos membres immobiles trop longtemps, cela ne va pas les préserver mais au contraire les rendre encore moins mobiles.
La pratique de sports tels que le Tai-Chi ou le Yoga pourront aussi vous apporter un grand soulagement aussi bien dans le corps que dans l’esprit.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).