Fruits et légumes les plus pollués


Fruits et légumes les plus pollués
5 (100%) 1 - Avis conso

Les pesticides dans les fruits et légumes
Fruits et légumes bio ou pas bio ?
Fruits et légumes les moins pollués
Fruits et légumes les plus pollués
Fruits et légumes les plus pollués
Laver et éplucher ses fruits et légumes, une solution ?
Comment éviter les polluants dans nos aliments

Les pesticides dans les fruits et légumes

Pesticides

Pesticides

Les pesticides ont aujourd’hui été liés à la formation de cancers, de problèmes neurologiques ou encore de troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Les fruits et les légumes sont malheureusement encore très touchés par ce problème, surtout avec des produits de provenance parfois très lointaine et dont la traçabilité n’est pas toujours bien établie. Certains pays comme l’Espagne par exemple utilisent beaucoup de pesticides, et ils exportent beaucoup vers la France.
Tous les fruits et légumes ne sont pas touchés de la même manière par les pesticides et les engrais chimiques. Certains gardent des taux très élevés alors que d’autres ne sont quasiment pas touchés. De ce fait, certains producteurs sans scrupules n’hésitent pas à gonfler leurs prix pour vendre une marchandise « bio » alors que n’importe quelle autre moins cher ne sera pas plus polluée mais ne portera pas la mention.
Il est donc important de savoir quels sont les fruits et légumes les plus touchés par ces engrais et pesticides pour réaliser des économies et ne plus se faire avoir sur les étals des marchés ou dans les grandes surfaces.

Fruits et légumes bio ou pas bio ?

Comment y voir clair parmi tous ces fruits et légumes ? Et que valent les fruits et légumes bio ?
Le sujet est plus complexe qu’il n’en a l’air car les labels bio n’ont pas tous la même charte, et certains tolèrent des taux plus ou moins faibles de produits chimiques dans les produits finis.
Tous les fruits et légumes ne se valent pas à ce niveau, et certains d’entre eux peuvent ne pas être achetés bio car ils ne contiennent quasiment jamais de pesticides.
Mais alors comment limiter son exposition aux pesticides en choisissant les bons fruits et les bons légumes ? Tout simplement en ayant une petite liste des produits les moins touchés et une autre avec les plus pollués (donc à prendre bio dans la mesure du possible)
Bien entendu, ces informations sont indicatives, et la provenance des produits peut faire varier ces taux, mais voici quelques exemples des aliments à privilégier bio et de ceux sur lesquels on peut réaliser quelques économies en les achetant non-bio.



Fruits et légumes les moins pollués

Mangues

Mangues

Comme évoqué ci-dessus, il existe des fruits et des légumes moins concernés par les pesticides pour diverses raisons. Soit parce qu’ils disposent d’une protection naturelle comme les bananes ou les avocats par exemple. Soit parce qu’ils ne sont pas très convoités par les insectes et qu’ils sont rarement touchés par les maladies.
Voici une liste indicative des fruits et légumes les moins pollués par les pesticides, fongicides et autres produits chimiques :
- Les avocats
- Le maïs
- Les ananas
- Le chou rouge
- Les petits pois
- Les oignons
- Les asperges
- Les mangues
- Les papayes
- Les kiwis
- Les aubergines
- Les pamplemousses
- Le melon
- Le chou fleur
- Les patates douces.

kiwi

Kiwi

Ces fruits et ces légumes peuvent donc être achetés non-bio, ce qui vous permettra de réaliser des économies considérables sur le long terme.
Si la différence de prix est minime, privilégiez tout de même le bio, mais si elle est grande, sachez que le risque d’exposition est moindre.

Fruits et légumes les plus pollués

- Le céleri : Ce légume délicieux et frais arrive en tête de liste des légumes les plus pollués. Des recherches ont montré qu’une seule branche de céleri comptait environ 13 pesticides, tandis que, dans l’ensemble, le céleri contient pas moins de 67 pesticides. Les produits chimiques s’accumulent sur ce légume car il n’a pas de peau de protection et ses tiges se tassent vers l’intérieur, ce qui rend difficile le lavage de toute la surface de la tige. Il n’est pas facile de trouver du céleri cultivé localement, donc si vous aimez ce légume croquant, achetez le bio !

- Les fraises sont très tendres et cultivées à proximité du sol. C’est également là que les insectes vivent, et c’est pour cela que les agriculteurs ont souvent recours à des pesticides. Pour prévenir la moisissure et prolonger la durée de vie, ils utilisent aussi des fongicides, même après la récolte. Achetez des fraises bio pour éviter une forte exposition aux pesticides et fongicides.

- Des études sur les pêches ont relevé près de 70 produits chimiques différents, la plaçant deuxième sur la liste des fruits et légumes les plus contaminés. Les pêches ont la peau douce et une chair délicate, ce qui la rend très vulnérable aux insectes et parasites, obligeant les producteurs à pulvériser des pesticides plus souvent. Si vous aimer les pêches, achetez les bio également !

- Tout comme les pêches, les insectes adorent les nectarines, en particulier lorsque le fruit est jeune ou lorsque les arbres sont en fleurs. Donc, de nombreux agriculteurs décident d’utiliser des pesticides pour diminuer le risque de perte dans leur récolte, et malheureusement, ces pesticides se retrouvent en grande quantité dans le fruit. La peau des nectarines étant très fine, les pesticides sont facilement absorbés, ce qui rend inutile le lavage ou l’épluchage du fruit.

- La pomme est un autre fruit nécessitant de nombreux pesticides pour augmenter les productions en luttant contre insectes et les parasites. Les chercheurs ont trouvé environ 45 différents types de pesticides sur les pommes, et même si un bon lavage peut contribuer à éliminer certains des résidus, il ne sera pas efficace à 100%.

- Les myrtilles sont très sensibles aux parasites, et leur peau est perméable et très fragile, ce qui le rend facilement accessible pour les insectes. Lorsque les producteurs utilisent des pesticides, beaucoup d’entre eux vont directement dans la chair de la baie, la rendant très contaminée et impossible à nettoyer. A noter que la congélation préserve pesticides, prendre des myrtilles surgelées ne sera donc pas une bonne solution.

- Les poivrons ont eux aussi une peau fine, et sont donc très sensibles aux pesticides. Des traces de plus de 60 types de pesticides y sont retrouvées, et malgré que certains puissent être éliminés au lavage, il en reste toujours une quantité considérable.

Les légumes à feuilles vertes tels que les épinards, le kale ou les blettes sont également très touchées, tout comme le raisin, les cerises et les pommes de terre qui seront également à acheter bio pour éviter une exposition à une trop grande quantité de pesticides.

Laver et éplucher ses fruits et légumes, une solution ?

Le lavage et l’épluchage des fruits et légumes est-il suffisant pour limiter son exposition aux pesticides ? Malheureusement non, et ce sont des études réalisées avec des fruits et légumes lavés qui nous le prouvent. Laver ses fruits et légumes avant de les manger est nécessaire pour enlever les éventuelles bactéries, mais les éplucher n’est pas recommandé car la plupart des vitamines et des antioxydants se trouvent dans la peau. En outre, de nombreux fruits et légumes stockent également les pesticides dans leurs chair, rendant le nettoyage et l’épluchage inutile dans ce sens.

Comment éviter les polluants dans nos aliments

Nous ingérons beaucoup de produits chimiques, d’une façon ou d’une autre. Nous les respirons, nous les buvons, et nous les mangeons. Les plus gênants sont sans doute les pesticides dans nos produits alimentaires. Il est tout à fait anormal de se dire que si nous mangeons des fruits et légumes, nous ingérons également des poisons qui peuvent s’accumuler dans notre corps et nous rendre très malade. Les fruits et les légumes sont sensés être les meilleurs aliments qui soit pour notre bonne santé, il est donc tout simplement scandaleux que certains d’entre eux aujourd’hui puissent nous rendre malade.
Même si les produits chimiques les plus toxiques ont déjà été interdits d’utilisation dans l’agriculture, les pesticides sont des poisons destinés à tuer les insectes, les mauvaises herbes, les petits rongeurs et autres « nuisibles. Les effets à long terme de ces poisons sur l’homme ne sont pas complètement connus. Même si le risque est minime, il est déjà trop important lorsque nous considérons que nous pourrions y exposer nos propres enfants.
Nous devrions donc essayer de faire tous les efforts possibles pour réduire notre consommation de ces produits chimiques indésirables.
L’éducation est la clé. Savoir quels sont les produits qui sont les plus et les moins pollués peut nous aider à faire les bons choix en évitant les fruits et légumes les plus contaminés ou en les achetant bio à la place.
Des études ont montré que les habitudes alimentaires des consommateurs pouvaient considérablement réduire leur ingestion de pesticides, et donc le risque de maladies lié à ces pesticides.
Privilégier le bio est une première solution, mais il est aussi important de savoir quels sont les fruits et les légumes les moins touchés par les pesticides et produits chimiques, pour ne pas se laisser prendre au piège de cette énorme business vert qu’est devenu le bio.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).