Taraxacum officinalae, vertus, décoction et teinture mère


Taraxacum officinalae, vertus, décoction et teinture mère
5 (100%) 1 - Avis conso

Propriétés médicinales naturelles du Pissenlit
Réaliser une décoction de Pissenlit
Préparer la teinture mère de Pissenlit ?
Teinture mère, indications et posologie
Contre-indications à la consommation de Pissenlit

Le pissenlit est une plante médicinale aux propriétés curatives bénéfiques. Aussi connu comme Taraxacum officinalae ou «Dent de Lion» ou «cramaillots» en Franche-Comté, sa fleur se distingue par une couleur jaune foncée, qui se ferme au coucher du soleil, puis se rouvre de nouveau à l’aube. Une fois terminée l’inflorescence au sommet des petites tiges,

Pissenlit

Pissenlit

le pissenlit génère une petite balle blanche produisant de nombreux akènes, qu’adultes, mais surtout enfants s’amusent à souffler.

Les feuilles de pissenlit sont longues, en forme de lance avec des bords dentelés. Cette plante pousse dans de nombreuses régions de France et trouve son habitat naturel dans les prairies, les champs, le long des routes et même dans les régions alpines jusqu’à 2000 mètres d’altitude; ou accessoirement comme «mauvaise herbe» de nos jardins.

Les propriétés curatives du pissenlit sont connues et apréciées depuis le Moyen Age ; même s’il convient de se rappeler que cette plante médicinale distille quelques contre-indications – que nous verrons plus loin dans l’article – elle possède un nombre impressionnant de vertus, bénéfiques et salutaires. Néanmoins, si vous avez le moindre doute, il est approprié, en ce qui concerne les interactions possibles avec les thérapies médicamenteuses suivies, d’en parler en amont avec votre propre médecin, et avant toute consommation de pissenlit.

Pissenlit, vertus & propriétés

Pissenlit, vertus & propriétés

Propriétés médicinales naturelles du Pissenlit

Parmi les propriétés curatives du pissenlit se démarquant le plus clairement, c’est très certainement ses vertus diurétiques, que l’on retient le plus souvent. Grâce à la forte présence de potassium dans ses racines et ses feuilles, l’action de la Dent de Lion permet de combattre efficacement la rétention d’eau et de nettoyer les voies urinaires.

Le pissenlit stimule les sécrétions biliaires et effectue ensuite, concernant le foie et les reins, une action détoxifiante et décongestionnante. Il favorise également l’expulsion de l’excès de cholestérol par le foie; ceci représentant un système naturel utile pour la prévention des maladies cardiovasculaires telles que la crise cardiaque et l’accident vasculaire cérébral.

Sont également importantes, la présence de substances bénéfiques telles que les flavonoïdes, l’acide ascorbique, le calcium et les vitamines A, B, C et D. Certains raffolent de la salade de jeunes pousses printanières de pissenlit, moins amères et emplies de bonnes vitamines naturelles A et C, et très riches en magnésium.
A noter que le pissenlit est également considéré comme un excellent anti-inflammatoire et stimulant du pancréas.
Au pissenlit, l’on doit également une action immunologique et l’amélioration de la réponse immunitaire à l’égard du système lymphatique.

Cette plante médicinale peut être ingérée par la consommation des feuilles, au goût amer, en salade, en amont de l’inflorescence, ou par décoctions ou extraits réalisés la plupart du temps avec ses racines.

Réaliser une décoction de Pissenlit

Un exemple de décoction de pissenlit, est celle obtenue avec une quinzaine de grammes de racines séchées, laissées infuser pendant environ 5 minutes dans 20 cl d’eau de source chaude. Par la suite, il convient juste de filtrer et boire cette décoction.

Une formule à base de pissenlit à la fonction de désintoxication des homotoxines produites par l’organisme est disponible ici.

La formule Detox-Fort est une synergie d’extraits hautement titrés de plantes dépuratives; elle vous aidera à chasser les toxines de votre corps pour retrouver énergie et équilibre intérieur. Elle contient du pissenlit, l’extrait de Pissenlit, de Cyranine, d’Aloé Vera, et de Damiana.



Comment préparer la teinture mère de Pissenlit

Teinture Mère de Pissenlit

Teinture Mère de Pissenlit

La teinture mère de pissenlit est l’une des meilleures solutions envisageables pour profiter pleinement de cette précieuse plante médicinale.

Ingrédients de la teinture mère de Pissenlit :

Pour la réalisation de la teinture mère de Taraxacum officinalae, il vous faut :

- le Pissenlit en entier, avec les fleurs, les racines et les feuilles
- de l’alcool à 95 ° pour une utilisation alimentaire ou éventuellement un autre alcool déjà prêt à 45 °
- une bouteille de verre où laisser macérer le mélange
- quelques flacons de verre teinté pour entreposer la teinture mère de pissenlit, une fois réalisée

Comment préparer la teinture mère ?

La première étape pour la réalisation de la teinture mère de pissenlit est de mettre le bon pourcentage d’alcool du liquide utilisé. Donc, à moins d’acheter de l’alcool à 45 ° pour un usage alimentaire, il sera nécessaire d’adapter le produit standard vendu à 95 °. Ce n’est pas cependant, une opération compliquée à réaliser : pour ce faire, il suffit de remplir une bouteille en verre de 460 ml d’alcool et d’ajouter de l’eau pour arriver à un litre.

Par la suite, il suffit juste de recueillir le pissenlit dans les quantités nécessaires à la réalisation de la teinture mère, à calculer sur base de la quantité de teinture que l’on souhaite obtenir. Dans tous les cas, la récolte de pissenlits doit correspondre à 1/5 de l’alcool à 45 ° étant utilisé au cours de la macération.

Une fois collecté, le pissenlit sera lavé à fond dans toutes ses parties, y compris les fleurs et les racines, puis ajouté à l’alcool déjà présent dans la bouteille prévue à la macération. Il suffit ensuite de laisser ce mélange à une température d’environ une vingtaine de degrés, pendant 3 bonnes semaines. Puis filtrer et stocker dans des flacons ou des petits contenants, de couleur foncée avec capuchon.

Teinture Mère de Pissenlit, indications & posologie

Teinture Mère de Pissenlit, indications & posologie

Teinture mère de Pissenlit, indications et posologie

Si on utilise de façon relativement récente en Europe (tout de même depuis le 16ème siècle); le pissenlit est maintenant connu et reconnu pour ses vertus et propriétés cholérétiques et cholagogues. Cette plante commune, mais néanmoins médicinale, s’emploie donc avec succès pour soigner naturellement tant les affections chroniques du foie que certains ictères.
Le pissenlit est donc recommandé en infusion, décoction ou teinture mère pour soigner la lithiase biliaire, l’insuffisance hépatique, l’hépatite infectieuse, l’angiocholite, mais peut également soulager les migraines digestives et la constipation.
Le pissenlit est aussi considéré comme un bon anti-artérioscléreux, au pouvoir légèrement antidiabétique.

Le pissenlit fait partie de la pharmacopée naturelle actuelle; on le retrouve d’ailleurs souvent dans la composition de médicaments naturels et compléments alimentaires de la phytothérapie moderne destinée à soigner les dysfonctionnements hépato-biliaires.

De nombreux phytothérapeutes connus comme Leclerc, prescrivaient largement l’utilisation du pissenlit, non seulement pour soigner les dysfonctions hépatiques évidentes, mais également pour guérir d’autres affections souvent associées comme certaines dermatoses; il est donc normal et à juste titre que le pissenlit soit considéré comme un très bon, voire un excellent dépuratif.

Posologie teinture mère homéopathique de pissenlit :

La teinture mère homéopathique de pissenlit est assez aisée à l’emploi. Pour ce faire, il suffit de prendre 50 à 150 gouttes journellement, que l’on associe fréquemment avec le Romarin officinal et le Chardon.

Associations

Contre l’hypertrophie bénigne de la prostate avec l’huile de pépins de courge ou la racine d’ortie.
Contre les calculs urinaires association avec l’orthosiphon.
Pour la prévention de la cystite avec le Cranberry.
Comme draineur rénal et dépuratif avec la reine des prés ou la piloselle.
Comme diurétique avec la queue de cerise.
Contre l’énurésie avec l’éleuthérocoque ou l’escholtzia.
Contre la rétention d’eau avec la queue de cerise.

Contre-indications à la consommation de Pissenlit

Contre-indications Pissenlit

Contre-indications Pissenlit

Bien qu’il soit généralement bien toléré par les personnes en bonne santé ou dépourvue de troubles liés à l’acidité de l’estomac, le pissenlit présente des contre-indications concernant les troubles tels que la gastrite et l’ulcère gastro-duodénal.

Cette plante est également déconseillée aux personnes souffrant de ou étant à risque de reflux gastro-oesophagien, d’obstruction des voies biliaires ou sujettes à des réactions allergiques aux lactones sesquiterpéniques. Il existent également des interactions possibles avec certains médicaments pris par voie orale.

En particulier, la référence est faite aux AINS ou anti-inflammatoires non-stéroïdiens, comme l’aspirine et le paracétamol, dont les effets indésirables peuvent être intensifiés par l’utilisation de pissenlit, et ce au détriment de la paroi gastrique.
Notons également que dans les racines et les feuilles du pissenlit, se trouvent des niveaux élevés de potassium; utilisée en tant que complément alimentaire, la surconsommation de cette plante médicinale pourrait donc se traduire par un excès de potassium dans le sang.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).