Reflux gastrique et brûlures d’estomac


Reflux gastrique et brûlures d’estomac
Noter cet article

Raisons envisageables reflux gastrique
Quels aliments privilégier ?
Nourritures limitant l’hypersécrétion gastrique ?
Nourritures favorisant le reflux et les brûlures
Boissons et nourritures détendant le sphincter
Conseils pour atténuer reflux et brulûres
Boissons et jus frais à favoriser
Simples, herbes officinales et plantes médicinales
Compléments alimentaires anti reflux et brulûres
Remède muqueuse estomac et oesophage irritée

Que ce soit en cas de stress intense, d’un mauvais métabolisme digestif, après un repas trop copieux, ou dans le cas où l’on ait mangé trop d’aliments acides ou acidifiants, en ne tenant pas compte de l’équilibre acido-basique, le reflux gastrique et les brûlures d’estomac peuvent faire leur apparition.

Reflux gastrique et brûlures d'estomac

Reflux gastrique et brûlures d’estomac

Très incommodantes, les brûlures d’estomac provoquent des douleurs originaires du reflux gastro-œsophagien, c’est à dire des remontées acides de sucs digestifs de l’estomac vers l’œsophage. Ces remontées gastriques sont très irritantes pour les parois œsophagiennes, car les sucs digestifs de l’estomac se composent d’une substance très corrosive : l’acide chlorhydrique.

Raisons envisageables reflux gastrique

Les raisons envisageables au reflux gastrique, et donc aux sensations incommodantes des brûlures d’estomac allant de pair, sont multiples et variées; cependant ces brûlures apparaissent fréquemment lors :
- de la prise de certains médicaments allopathiques (anti-inflammatoires, anxilolytiques, anti-dépresseurs) et de leurs effets secondaires.
- Dans les cas de surmenage et de stress intense.
- Dans le cas où il y ait des problèmes au niveau du sphincter.
- Dans le cas où l’équilibre acido-basique n’est pas respecté.
- Dans le cas où l’on s’alimente trop rapidement et de façon innapropriée.
- Dans le cas où il y a une affection gastrique sous jacentes de bactèries pathogènes.

Quels aliments privilégier ?

- Le soya (protéines, lait, tofu, etc.).
- Les pommes de terre natures.
- Les légumineuses (soja, pois chiches, lentilles, haricots, fèves…).
- Le riz complet ou semi complet.
- Les grains et céréales complètes.
- La carotte, grâce à sa richesse en bêta carotène, ce légume est un précieux allié de la muqueuse gastrique.
- Le céleri, un aliment très bénéfique pour soulager les ulcères.
- Le chou, un aliment très bénéfique pour soulager les ulcères.
- La banane avec son effet très alcanisant, elle protège l’estomac de l’acide.
- Le gingembre avec son effet bénifique et protecteur de l’estomac.
- Les huiles de première pression à froid, huile de tournesol, huile de lin, etc.



Quelles nourritures limitent l’hypersécrétion gastrique ?

- Consommer de façon régulière du riz complet ou semi complet à raison d’une demi tasse.
- Les haricots secs sont réputés pour limiter l’hypersécrétion gastrique et donc les reflux gastriques.
- Le pain fabriqué artisanalement à partir de farines et grains entiers ou semi entiers.
- Le pâté de soja et le tofu.
- Les épïs de maïs préparés au barbecue ou les grains additionnés d’une bonne huile de lin ou de tournesol.

Les  nourritures irritantes favorisant le reflux et les brûlures

- Manger avec excès l’ail.
- Manger trop d’aliments acides (sans compenser avec des alcalins) comme les agrumes, les kiwis, les poissons, viandes et/ou légumes en vinaigrette, marinades, etc.).
- Manger avec excès des pâtes à la sauce tomate et du fromage.
- Le café et le thé noir.
- Les sodas et toutes les boissons gazeuses sucrèes en général, qui favorisent l’apparition de brûlures d’estomac en position allongée ou durant le sommeil.
- Les épices fortes.
- Les matières grasses d’origine animales.
- Les oignons et les échalottes fortes.
- La menthe poivrée.
- Les sauces très piquantes accompagnant certains plats.
- Le chocolat.
- Le sucre raffiné.
- Certains médicaments allopathiques comme les anti-inflammatoires, anti-dépresseurs, anxiolytiques.

Les boissons et nourritures détendant le sphincter à l’origine de reflux gastrique

- Toutes les boissons alcoolisées comme les vins, les bières, les vins pétillants, les spiritueux, les alcools forts.
- Les tomates très bonnes pour la santé si biologiques et consommées en quantité raisonnables, sont connues pour détendre le sphincter et favoriser le reflux gastrique.

Conseils pratiques pour atténuer le reflux gastrique et la sensation de brulûres

- Opter pour une nourriture saine, bienfaisante, biologique de préférence et atténuant l’hypersécrétion.
- Choisir de consommer avec parcimonie les nourritures réputées acides, acidifiantes et irritantes et celles possèdant la particularité de détendre le sphincter.

Lait de soja

Lait de soja

- Favoriser les boissons au lait de soja ou de riz, à boire tièdes.
- Se nourrir d’aliments crus, en privilégiant les jus fraîchement réalisés avec un extracteur de jus, puis les couper avec un peu d’eau de source.
- Favoriser le fractionnement des repas pour les étaler tout au long de la journée; c’est à dire se nourrir plus fréquemment mais en moins grandes quantités.
- Limiter les portions ou mieux, se nourrir de petites portions.
- Se nourrir par petites bouchées et boire à petites gorgées (éviter de boire durant et tout de suite après le repas, surtout des sodas ou boissons acides ou acidifiantes).
- Mâcher la nourriture lentement pour une bonne pré-digestion en bouche.
- Activer l’abondance de sécrétion de salive.
- S’hydrater de bonnes boissons (l’eau de source ou minérale étant les meilleures), boire lentement, et choisir des eaux alcalines (attention toutefois de ne pas en abuser ou boire si lithiase, calculs, etc.).
- Déguster son repas dans une ambiance calme et posée en prenant le temps d’apprécier la saveur des aliments.
- Eviter de s’habiller de vêtements trop près du corps ou comprimant l’estomac.
- Surrélever la tête de lit afin que la tête soit plus élevée que les pieds.
- Limiter ou remédier au stress (ballades en forêt, sport relaxant, yoga, méditation, etc.)

Boissons et jus frais à favoriser

Ces boissons délicieuses et salutaires, réalisées à partir de jus fraîchement pressé à l’aide d’un extracteur de jus, vous aideront à soulager, et même à soigner naturellement le reflux gastrique, les remontées acides, et préviendront l’apparition des brulûres d’estomac. Elles peuvent se consommer à raison de 3 fois 10 cl par jour.

1/ Jus fraîchement pressé à base de chou, de céleri et de carotte

Un quart de chou
3 branches de céleri
2 belles carottes

2/ Jus fraîchement pressé à base de papaye, de poire et de gingembre

Papaye

Papaye

1 papaye bien mûre
1 poire mûre
La moitié d’un pouce de gingembre

3/ Jus fraîchement pressé à base de carottes et céleri

2 belles bottes (2 X 1 kg de carottes)
1 céleri entier

Les simples, les herbes et plantes médicinales anti reflux et brulûres d’estomac

- Se préparer et boire des tisanes infusées de gingembre.
- La papaye et ses super enzymes et du bêta carotène pour une bonne digestion.
- Le jus d’Aloe Vera ou le gel d’Aloe Vera ont la propriété d’entraîner la guérison de la paroi œsophagienne.
- L’infusion de camomille pour lutter contre l’irritation de l’œsophage.

Compléments alimentaires anti reflux et brulûres d’estomac

- Les pré et pro-biotiques contre les bactéries pathogènes à raison de 3 fois par jour.
- La lécithine de soja au pouvoir émulsifiant des gras.
- Le calcium, le magnésium 1 petit heure après la fin du repas pour contrecarer une surabondance d’acide.
- Les vitamines du complexe B pour bien entretenir le péristaltisme de l’intestin et enrayer le stress.
- Le jus d’Aloe Vera ou le gel d’Aloe Vera pour la santé de la muqueuse.

Remède naturel pour muqueuses stommachale et oesophagienne très irritées

A/ Boire un demi verre de jus de carottes fraîchement pressé à l’extracteur de jus, à raison de 3 à 4 fois par jour, les jus mentionnées cités plus haut sont également très bénéfiques pour soigner une muqueuse stommachale et oesophagienne très irritées
Il convient à l’entâme de couper le jus avec 1 tiers d’eau de source, de déglutir par petites gorgées, en salivant bien entre chaque gorgée.

B/Après une vingtaine de minutes poursuivre le soin avec la recette nauturelle suivante :
Ecraser en purée une demi banane bien mûre

Ajouter :

8 cl de lait de soja nature
1 c. à soupe de protéines de soja
1 c. à café de granulés de lécithine
1 demi c. à café d’huile d’olive première pression à froid
1 comprimé réduit en poudre ou une capsule de probiotiques

Une fois la préparation terminée, mélanger bien le tout à la spatule, puis boire très lentement à raison de 3 à 4 fois dans la journée.

C/ Prendre un complexe multivitaminiques du groupe B, environ une heure plus tard.

D/ Environ une heure plus tard prendre 2 capsules ou comprimés réduits en poudre de calcium et une capsule ou comprimé réduit en poudre de  magnésium.
A noter que les grands A et B sont à réaliser en priorité le matin de bonne heure, entre 6 heures et 7 heures serait le mieux, et de préférence à jeun au lever. Les grands A et B sont à refaire le soir avant d’aller dormir.



 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


1 Avis

  1. On évite les aliments: gras, épicés, café,alcool , cigarettes , durant quelques jours (attention au surpoids aussi!) et quelques gouttes d.huile essentielle de basilic ou estragon , menthe, coriandre, marjolaine et lavande dans une cuillère de miel! Plongé dans une infusion. et aussi moins de stress si possible…enfin faut faire ce qu’on peut.

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).